Mariage GAI et Homophobie ! La vie en rose

La vie en rose.

Les vampires sont parmis nous ! Sus aux suceurs.

Jamais notre sociĂ©tĂ© actuelle n’a Ă©tĂ© trop aidĂ©e. Actuellement, les sujets de morositĂ© ambiants sont lĂ©gion et paradoxalement il semblerait que le bien pensant ne veuille pas de sujets gays.

En regard, de la focalisation sur un Ă©ventuel « mariage pour tous », pas partouze comme le prĂ©sente certains individus, tourne en eaux de Boutin et fait le lit oĂč Marine la Pen. C’est lĂ  la lie que je dĂ©nonce dans cette chiasse accourt les nostalgiques qui PĂ©tain cours et autres Dieu me prothĂšse orphelin du clĂ©ricalisme.

Et on s’engueulent, pour un truc que les vieux d’autrefois appelaient un mariage à la mode de Bretagne ? Tout ça pour le problùme de l’Ille et Villaine !

Bien qu’il serait tentant de pouvoir dĂ©porter le sujet, oh gay vite la fosse
.,  que neni ne soit pas frigide, barjot (comme le chantait dĂ©jĂ  en son temps Dario Moreno, chanteur homosexuel assasinĂ©) , dans l’idĂ©e. HĂ©las les modes changent, la cagoule ne se porte plus guĂšre et sur le marchĂ© les camelots du Roy tentent en vain de vendre leur salade (beaucoup portĂ© par les conquistadores espagnols en mal d’évangĂ©liser en rond
.).
Sans couper les cheveux en quatre, c’est pas toujours la faute des « coiffeurs » et rhabiller les veilles hyĂšnes pardon haines ne vaut pas de s’en prendre qu’aux « couturiers ».

Alors, au nom du « Ecce Homo », on confond la crucifixcation  de JĂ©sus et de Je suce ? Eh ben « aimez vous » les uns et les autres en prend un coup dans son fondement et commence a faire l’annale, a force de se restreindre.

Pendant ce temps lĂ , sous prĂ©texte que notre rata prend du ton , mijote dans l’arriĂšre cuisine de l’extrĂȘmisme et de l’intĂ©grisme une nouvelle recette de « Tapenade ! »  (j’ai RatĂ© quelque chose ? en plein bal des Vampires, on crĂšve la Charonne (metro)
.) et pardon Ă  Polanski un hĂ©tĂ©ro pur et dur pas un de ces pervers d’homosexuel pĂ©dophile
. (tu me Suisse ?)

Enfin bref, que ce soit de la berge du ravin, ou dans les populations du Cap (on va pas nous faire le coup du paire François), pendant ce temps comme chantait mon instituteur, il court le furet, et l’on prend les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages ( lĂ  c’est un coup du pĂšre Mathieu, l’apĂŽtre des  Gentils qui prĂȘchait dĂ©jĂ  de laissez venir les enfants Ă  lui
.). Avec çà (merci stephen King), tu voudrais que ma  vie se soit du Ghetto ?

Les envahisseurs sont partout ! Roy Tinette (pardon Tynes) les a vus, leurs auriculaires se redressent, leurs voix muent Ă  l’aiguĂ« chez les mĂąles et au grave chez les femelles, (quand on peut identifier le sexe auquel il s’apparente
) Il ferait Beauvoir qu’il soient du troisiĂšme sexe alors ?  On les croient herbivores surtout intĂ©ressĂ©s par l’oignon, l’ail, le poireau, la carotte et autres abricots, bon ok le gazon et le gigot aussi ! Mais mĂ©fiance il seraient omnivores (avec un grand H ?). Si tu n’y fais pas gaffe tu as plus une minute et tu te retrouve avec des « je suis partout » (culturellement intĂ©ressant t’as les mains sales, t’attire les mouches, tu fais l’huis clos, et tu finis au procĂšs de la mĂ©tamorphose des cafards, aprĂšs La Sartreuse de charme t’as le bonjour de Jean paul et de Kafka).

Croisades ! ! !

 

la Voix du Saigneur est pĂ©nĂ©trable, « les Homos empoissonnent les puits » (enfin ceux qui ne sont pas dĂ©jĂ  remplient de vieux bidons de dĂ©foliant ), ils vont nous enlever des enfants, pour les sacrifier (au fond Dutroux, j’entends Montand (grand homophobe) hantĂ©  » Ă  bicyclette »… il y avait Emile et Louis, a moins que fasse fosse Dionne, Ă©taient-ils homos ???).

Tu y crois toi ? PMA mon cul, ma tĂȘte est malade.
Tiens Ă  propos de justice, Divine (paix Ă  ses cendres) qui vient (non pas manger ce soir, soyons sĂ©rieux), le Sauvagement Introduit Dans l’Anus qui vous fait tant rire Ă©tait plutĂŽt stable dans les milieux Ă  « risques » et en nette progression dans les milieux hĂ©tĂ©ros (idem de la Syphilis !), mais il faut dire que le fait d’ĂȘtre un « mec mariĂ© «  protĂšge
 (l’anecdote est rĂ©elle
.).

L’homophobie a toujours voulu Ă©craser les pĂ©dales pour faire dĂ©raper la dĂ©mocratie.


Donc je reste dans la position de l’infidĂšle, et tu restes missionnaire en terre de nationalisme, faute de missile pour Ă©radiquer l’engeance coupable, restons patriotes et « qu’un sang impur abreuve le sillon  ». Pour la sĂ©curitĂ©, route d’hier de la pensĂ© unique, on Ă©vite l’embardĂ©e du Char de l’Etat quand on est cool avec l’accĂ©lĂ©rateur, et qu’on fait pas gueuler l’embrayage. Qu’importe si on dit que c’est la pĂ©dale de droite, ou la pĂ©dale de gauche, ou la pĂ©dale du centre, en cette matiĂšre l’homophobie a toujours voulu Ă©craser les pĂ©dales pour faire dĂ©raper la dĂ©mocratie.
Mais bon il y a toujours des volontaires,  pour comme Voltaire « écraser l’infĂąme » (ça les changent plutĂŽt que d’écraser la femme). Tiens au fait messieurs les censeurs a sens heurts pourquoi on dit toujours « UN » homo ? c’est un patriarcat mal ingĂ©ré ? ou les rĂ©sultantes des con cessions du concile de Macon qui selon la lĂ©gende tenace, donna Ăąme Ă  la deuxiĂšme moitiĂ© de l’humanité ? Sapho le dĂ©tour de s’y arrĂȘter, parce que dans le phantasme hĂ©tĂ©ro, tu imagines que deux filles qui s’aiment vont t’intĂ©grer dans leurs jeux ? Ou alors c’est par respect dĂ» aux femmes que l’on « marque » dĂ©jĂ  depuis 2000ans religieusement ? Pensez avec autre chose et vous verrez que depuis Lysitrata et Sapho le fĂ©minisme Ă  dĂ©jĂ  aussi 2000 ans.
Alors mon gland rĂ©sous ton complexe d’ƒdipe autrement qu’a faire le LaĂŻus de l’apologie du Jo castrĂ© (ou bob ou Raymond
.on est plus Ă  ça prĂšs).

T’es pas sage, tabassage !

VoilĂ  le nouveau Credo qui a du crĂ©dit dans une frange de la population. Comme on peut pas ĂȘtre Ă  la fois au Four et au moulin, j’en dĂ©duis qu’on entre ici dans le cortĂšge d’ignominie (merci Malraux). Bien que au four c’est possible aussi, d’emmener Ă  la rĂŽtisserie la reine pĂ©dauque, n’est ce pas mon cher Anatole, « France, d’abord !, il faut ĂȘtre Mirault pour pas la voir), et ce n’est pas que de la pĂ©piniĂšre restaurant le nĂ©onazisme que je parle. N’en dĂ©plaise encore une fois, mais vous vous me dĂ©plaisez beaucoup, depuis 2001 on a Ă©voluĂ© dans l’odyssĂ©e de l’espĂšce. A en croire le taux d’agressions homophobes on n’est pas arrivĂ©s !

Mais bon je rĂȘve, dans la  France LaĂŻque du XXI siĂšcle, fille ainĂ©e de l’église et patrie des droits de l’homme, les exactions sur des citoyens sans histoires ne seraient exister. Il faudrait pas Charria ,  si on se mettait Ă  battre a mort des homos dans les parcs ou casser des bars tel qu’à Lille,  dans les journaux, ça ferait sensation de faire une relecture de l’histoire. Mais que fait la  police ? comme dirait Edwige, elle nous fait payer l’ardoise. Depuis 46 « l’engence tasse » est rusĂ©e, et les forces « vive la Nation » (je descend Ă  RĂ©publique ?), se mobilise ainsi contre le flĂ©aux odieux de l’éventuel homoparentalitĂ© (on tue aussi les veuves et les divorcĂ©es ?), personnellement, je  peux pas me prononcer sur la chose ayant Ă©tĂ© Ă©levĂ© depuis l’ñge de 10 ans que par mon seul grand pĂšre maternelle veuf, sans figure tutĂ©laire fĂ©minine et sans avoir Ă©tĂ© violĂ©, je peux pas savoir si j’ai Ă©tĂ© perturbĂ©.
Bon ok à la tournure des écrits ici, vous avez un doute sur mon ambiguitée
.
Alors, demain on rafle gratis ? l’homo ne saigne pas, il n’a pas de corps, bon allez je pùte les plombs et je deviens marchand de Venise.

Que de perte de temps, alors qu’il serait si agrĂ©able Ă©conomiquement, pour une ville moyenne de disons 120000 habitants  (agglo comprise), de rouvrir un ghetto, pour disons 8% de sa population, en gros 9600 specimens.
DĂ©jĂ  l’homo c’est riche, souvent cĂ©libataire il n’est pas obligĂ© d’avoir recours aux allocations familiales pour pouvoir survivre. VoilĂ  un sujet important au regard de la mondialisation  et la dĂ©confiture de notre pays au chĂŽmage exponentielle. VoilĂ  qui mĂ©ritent de se rassembler et de manifester, pas de mariage pour les tapettes
. le Tapie pas la tapette.
De la tapette Ă  la souris et tant qu’il y aura des hommes, les tapettes attireront toujours les souris. De toute façon, les vrais mecs ça torche pas les gosses, et ça fait pas la vaisselle, alors pourquoi permettre Ă  des  « sous-hommes » les joies de singer une pratique hĂ©tĂ©rosexuelle ? Mais nous y reviendrons.

Donc revenons Ă  notre village people de 8%, on attend le mois de juillet (les militaires ça les attirent) disons le 15, puis on leur colle un jolie triangle (on va pas refaire la piste aux Ă©toiles) et comme c’est la faute aux socialistes disons qu’il sera rose. (ça fait jolie, et c’est bon pour le textile (2 points pour les nostalgique de l’Eurovision 1942 retransmise depuis le vel d’hiv).
On parque tout ça et on Ă©rige un mur, deux avantages : relance de l’immobilier, beaucoup de locaux disponibles pour les familles nombreuses chrĂ©tiennes (ben oui chrĂ©tienne quoi ! ! ! !)  et relance de la construction (et quand le bĂątiment va tout va
 .et c’est pas sur des chantiers qu’on trouvera des pĂ©dĂ©s tiens).
François, toi qui cherche un moyen de renflouer les caisses vidĂ©es par tes prĂ©dĂ©cesseurs, on te donne une sacrĂ©e idĂ©e (on prends mĂȘme pas 10% dessus) : Dans chaque mirador et tout les 20m, installation d’un poste de tir (avec les armes on sauve Manufrance, et avec les permis on Ă©quilibre les budgets). Avec les corps, soit du savon (les PD ont la peau douce, mais bon y il a pas de quoi faire un roman pour quelques boules de suifs), soit du Mac Adam (et vive la chimie de la route, pour une fois qu’ils seront couchĂ©s et qu’il feront pas la fĂȘte Ă  la gaypride). En plus, faute de  reproduction sexuĂ©e (ces sales bĂȘtes se reproduisent que par parthĂ©nogenĂšse, puisque quoi qu’on fasse il y en a Ă  chaque gĂ©nĂ©ration…), pas de gestion de cheptel donc pour renouveler les cibles ouverture Ă  l’importation en partenariat avec le  Texas, l’Iran et autres dĂ©mocraties mondialistes. (donc rentrer de capitaux….Quand on dit que les homos sont une puissance Ă©conomique)

Attention toutefois, les ghetto ça se soulùve parfois 
.

PaCS vs Mariage pour tous

Donc Tantine, ne se contente plus de Tontine, et a déjà militer, réclamer, et obtenue le PACS et il en veut toujours plus ?

Parlons en du PACS que ces sales homo, nous impose (deux parts), il est surtout signĂ© par les couples hĂ©tĂ©ros Ă  88% (seuls 12% le sont par des couples de mĂȘme sexe selon les derniers chiffres officiels), comme quoi va comprendre Charles, en parlant de Charonne, n’oublions pas le charme dĂ©suet ou AlgĂ©rie dans ce miroir. Mais bon je  m’éloigne revenons Ă  nos moutons qu’on Ă©gorges.

Tu nous renvoie chez les  grecs ?

Diantre on parle des mots rassis, bĂȘle leçon (avec cĂ©dille ?), mais Ă  force de confondre RĂ©publique et fille de joie, la faillite nous voici  (la GrĂ©ce… pas la dĂ©mocratie ! Suit un peu quoi, t’en es pas donc ?).
Pas les mĂȘmes droits ? tu crois en bon citoyen que Ă  part les mĂ©tĂšques je serais mesquin. Ben va-s’y toi voir chez les grecs et tu verra qu’en amour aussi Platon nique, et mĂȘme a table au banquet (bonne lecture), et tu crois que pour cela je vais faire banquette.
De toute façon, si Adam avait  Ă©tĂ© Homosexuel, personne ne serait au courant, (sauf les mauvaises langues bien sur mais çà ‘est l’affaire des Frigides…)
Moi je vais te dire, en conclusion , je suis pour le  divorce homosexuel, n’étant pas gĂąter religieusement je pourrais pas suivre scrupuleusement le Talmud et le Coran, qui permets Ă  la femme de divorcer devant Dieu et rĂ©pudier le bonhomme en emportant l’intĂ©gralitĂ© du patrimoine (lis le Coran par toi-mĂȘme si tu veux ĂȘtre en accord (encore une histoire d’autel ?) avec ce dernier ! C’est Ă©crit dedans !!!)
Moi Pur jus d’idĂ©aux crĂ©tins, j’attends Vatican III  (Vatican II a abandonnĂ© la notion du peuple dĂ©ĂŻcide) pour enfin balancer cette ordure de LĂ©vy (tique) vain trĂšs Ă©troit, cette saloperie de LĂ©vitique 20.13 et enfin pouvoir manger des huitres Ă  NoĂ«l, travailler le Dimanche (passez moi la selliĂšre je  vous passerait le sĂ©nile), et pouvoir avoir un chat ou un chien sur mon lit. Mais bon il y a vraiment que les  Anglicans, pour croire qu’un prĂȘtre peut ĂȘtre homosexuel Ă©vĂȘque es qualitĂ© et mariĂ©.
Enfin, comme ce Berger recevant  des commandements (dĂ©pĂŽt des dĂ©claration 27 mai papier, 3 juin internet) et pas sage de l’amer rouge devient, comme ce Charpentier revenant d’un collĂšge en Suisse (on sait vraiment pas ce qu’il a  fait entre  12 et 33 ans ?) avec sa  bande de potes Ă  gueule d’apĂŽtres qui voulait pas toucher Dubois, et le chamelier dans tous les heb-dromadaire se dit ĂȘtre prĂ©cis las, fol du dĂ©sert. Je serai prĂȘt, l’Ă©glise Ă  mis la repentance au goĂ»t du jour (ouf GalilĂ©e, est soulagĂ©) et la  France officielle attendre aprĂšs avoir chiĂ© sur son Bent, 57 ans pour reconnaitre le  statut de dĂ©portĂ© aux triangles  roses (mais si le tort tue, la torture aussi….)

Enfin en bon DĂ©iste stupide ou esclave religieux je pourrais Ă©taler ma connerie (sans cĂ©dille) et accĂ©der Ă  la fĂ©licitĂ© de 2 couples sur 3 de la joie incommensurable d’enrichir des avocats, se taper sur la  gueules et s’envoyer des mots doux, a savoir qui partagera les chaises et gardera les chiens. Enfin une Ă©galitĂ© que les homos aspirent, aprĂšs tout on avait dĂ©jĂ  l’infidĂ©litĂ©, la tromperie, et l’amour : Pourquoi pas faire comme tout le monde et ne  pas se  tromper de conjoint mais tromper son conjoint.

Gay Graffiti

 

==========================

DĂ©pĂȘche de l’AFP du 24/04/2013 par Charlotte PLANTIVE

24-04-2013 01:50:15
Pays : FRA
FRFR

FRS0094 0639 /AFP-YV21

Par Charlotte PLANTIVE

ATTENTION – ajoute interpellations Ă  Lyon et Paris

PARIS, 23 avr 2013 (AFP) – Champagne et dragĂ©es contre bouches scotchĂ©es: la joie des partisans du mariage homosexuel contrastait avec la colĂšre des opposants mardi soir. Mais les deux camps ont affichĂ© la mĂȘme dĂ©termination Ă  poursuivre leurs combats.

Des milliers de personnes se sont rĂ©unies dans la soirĂ©e dans plusieurs villes pour saluer la victoire « de l’Ă©galitĂ© entre homos et hĂ©tĂ©ros », ou pour manifester « leur rage » aprĂšs l’adoption du texte ouvrant le mariage et l’adoption aux couples d’homosexuels.

Les pro ont rassemblĂ© 2.500 personnes Ă  Paris et les anti 3.500, selon la prĂ©fecture de police. Leur dĂ©filĂ© s’est conclu par des affrontements de radicaux avec les forces de l’ordre et douze opposants « identifiĂ©s comme des meneurs » ont Ă©tĂ© interpellĂ©s, a annoncĂ© le ministĂšre de l’IntĂ©rieur dans la nuit, ainsi que 44 opposants Ă  la loi Taubira Ă  Lyon.

Chez les partisans, l’ambiance Ă©tait beaucoup plus festive. « On est super heureux, clairement. AprĂšs, notre combat est loin d’ĂȘtre terminĂ©. DĂšs demain, on s’y remet », confiait Ă  l’AFP CĂ©cile Hommeau, 32 ans, membre du collectif « Oui oui oui » venue dĂšs le vote prĂšs de l’AssemblĂ©e.

« Le but, c’est d’obtenir la PMA (procrĂ©ation mĂ©dicalement assistĂ©e) », poursuit la trentenaire vĂȘtue d’une robe confectionnĂ©e de tracts. Autour d’elle, des voix plaisantent: « A nous le mariage, le veuvage et l’hĂ©ritage. A nous, l’adultĂšre, la pension alimentaire! ».

Accolades, larmes Ă  l’oeil, l’Ă©motion Ă©tait palpable dans tous les rassemblements des partisans de la loi, jusqu’Ă  Crest dans la DrĂŽme oĂč 70 personnes se sont embrassĂ©es devant la mairie, dont l’Ă©dile HervĂ© Mariton s’est illustrĂ© au Parlement contre le projet.

PrÚs de la mairie de Paris, les personnalités politiques de gauche ont défilé au son des « merci, merci, merci » de manifestants joyeux. « Mariez-vous! Invitez le plus grand nombre de personnes », leur a lancé Erwann Binet, le rapporteur PS de la loi.

A Bordeaux, Isabelle l’a pris au mot. Rose rouge Ă  la main, elle a demandĂ© Catherine en mariage « comme tout le monde ». Fanny a, elle, dĂ©jĂ  appelĂ© la mairie de Lyon pour rĂ©server une date de cĂ©rĂ©monie: « c’est une obligation pour que ma compagne puisse adopter notre petite fille », qui, Ă  sept semaines, fait partie des plus jeunes parmi les 400 personnes rĂ©unies dans le centre de la ville.

A Lille, oĂč une agression a eu lieu dans un bar homosexuel la semaine derniĂšre, les quelque 650 manifestants Ă©taient plus graves. « On va peut-ĂȘtre pouvoir passer Ă  autre chose et que les anti se taisent. Qu’on arrĂȘte cette haine gratuite », espĂšre Agathe, 32 ans.

« On entre en résistance »

 

 

==========================

 

 

Mais dans l’autre camp, la dĂ©termination reste entiĂšre.

« Si certains pensent que c’est fini, on va leur montrer que ce n’est pas fini », a lancĂ© l’Ă©gĂ©rie du mouvement Manif pour tous, Frigide Barjot Ă  la tĂȘte d’un cortĂšge de plusieurs milliers de personnes qui ont scandĂ© dans le centre de Paris: « Taubira ta loi pourrira » ou « Hollande, l’ennemi de la famille ».

« Ce soir, nous entrons officiellement en rĂ©sistance, une rĂ©sistance pacifique », renchĂ©rit une porte-parole, juchĂ©e sur un camion de sonorisation Ă  Toulouse oĂč ont dĂ©filĂ© 300 Ă  400 opposants au mariage homosexuel.

MĂȘme son de cloche Ă  Marseille oĂč Charlotte Fabre promet: « On est mobilisĂ©s plus que jamais. On ne lĂąche rien »

Parmi les 250 manifestants lillois, Vincent Ackerman 21 ans, compte sur une censure du Conseil constitutionnel ou sur un renoncement de derniĂšre minute de François Hollande. « La loi a Ă©tĂ© votĂ©e mais ne veut pas dire qu’elle est entĂ©rinĂ©e. Il y a encore un combat Ă  mener », dit-il.

A Bordeaux, pour marquer « la gravitĂ© de la situation », 500 personnes ont participĂ© Ă  une marche lente, quasi funĂšbre, accompagnĂ©e de flambeaux. Les participants Ă©taient invitĂ©s Ă  ne dĂ©cliner aucun slogan et Ă  se vĂȘtir de vĂȘtements sombres en signe de deuil. Un des organisateurs, RaphaĂ«l de Bourayne prenait « acte ce qui s’est passĂ© aujourd’hui. Pour nous c’est un jour sombre ».

bur-chp/ger/sma

AFP 240150 AVR 13

 

==========================

La lettre de « TOTAL RESPECT » (association)

 

FÉDÉRATION TOTAL RESPECT

FREE AT LAST,
FREE AT LAST,
THANK YOU GOD
ALMIGHTY ! *

RIVIÈRE-PILOTE, MARDI 23 AVRIL 2013
COMMUNIQUÉ DE PRESSE N°TRP2013-01Z17
_

Le Parlement a voté le projet de loi instaurant le mariage civil
universel, pour les couples homosexuels aussi bien qu’hĂ©tĂ©rosexuels.
David Auerbach Chiffrin, porte-parole de la Fédération Total Respect /
Tjenbé RÚd, a déclaré :

«C’est une nouvelle Ă©tape dans l’avancĂ©e toujours nĂ©cessaire en France
vers l’égalitĂ©, puisque notre pays est caractĂ©risĂ© par la coexistence
de hautes ambitions mais de réalisations souvent médiocres ou tardives
en la matiĂšre – que l’on parle de PMA, du droit de vote des femmes ou
des personnes Ă©trangĂšres, d’abolition de l’esclavage ou du
dĂ©senclavement de ces ghettos que l’on appelle “banlieues”.

«Nous remercions François Hollande, Christiane Taubira, Erwann Binet,
Serge Larcher et la majorité législative qui a tenu bon face à
l’homophobie virulente et dĂ©complexĂ©e de la Sainte-Alliance UMP-UDI /
FN / église catholique. Nous saluons le député EELV de la Gironde Noël
MamÚre qui avait, maire de BÚgles, célébré un premier mariage
homosexuel, le 5 juin 2004.

«Nous n’oublierons jamais le visage montrĂ© par la droite depuis plus
de six mois, raciste, bigote, hargneuse, colonialiste, différentialiste, homophobe,

ouvertement désormais coagulée avec le FN
: nous avons le mariage mais, avec la droite et ses allié/e/s de
circonstance (parfois hélas issu/e/s des outre-mers), nous prenons
acte d’un divorce profond et durable.»
_

* «Enfin libres, enfin libres, merci Dieu tout-puissant !» (Martin Luther King, Jr., 28 août 1963)

EN SAVOIR PLUS

https://www.facebook.com/293068880825090
https://twitter.com/tjenbered/status/326695017458589696

 

==========================