La vie en couple

couple homo 03Envisager une vie de couple c’est comme préparer un voyage à l’étranger avec son partenaire.

La première des évidences est d’être certains que les deux ont envie d’aller au même endroit !

Partir pour le même pays, y visiter les mêmes villes.

Ensuite, au sein de ces villes s’assurer que l’on ait envie d’y voir les mêmes choses serait un gros plus mais on peut aussi avoir envie de visiter des choses différentes. Là c’est bien de s’assurer que l’autre est partant pour ça sinon s’organiser pour que pendant que l’un visite un musée, l’autre ait le loisirs d’en visiter un autre…

 

Si on reprend point par point cette exemple on peut donc faire aisément un parallèle avec la vie de couple.

 

La première des évidences est d’être certains que les deux ont envie d’aller au même endroit !

homo-main-dans-la-main-300x199En effet, les deux partenaires ont-il envie de s’investir à fond dans une vie de couple ? L’un des deux ne se contenterait-il pas tout simplement d’une vie ami-amant ? Chacun ayant son appartement mais les deux se retrouvent dans la semaine pour passer des soirées, quelques-uns ou tous les week-end et même pourquoi pas les vacances ensemble. Si l’un d’eux n’est pas dans le même trip il est inutile de continuer dans cette voie sinon cela revient à dire que les deux partenaires se retrouvent dans le même aéroport mais pour prendre deux vols différents … ça n’a pas de sens.

 

Partir pour le même pays y visiter les mêmes villes.

Un fois que l’on est d’accord sur le principe de la vie commune, est-on prêt à abandonner son appartement et ses affaires pour intégrer celui du partenaire ? Préfère-t-on se débarrasser de nos appartements respectifs mais garder les meubles ? Oui encore plus radical : tout bazarder pour recommencer une nouvelle vie à zéro ?

 

 

couple homo 04Ensuite, au sein de ces villes a-t-on envie de visiter les mêmes choses ?

Chacun des deux partenaires a ses propres goûts, ses propres envies, ses propres centres d’intérêts. Certains sont communs au deux, d’autres pas. A-t-on envie de les faire partager à l’autre ? A-t-on envie de découvrir ceux de l’autre ? Si non qu’est-on prêt à faire pour laisser l’autre jouir de ses passions ? Est-ce que ça nous coûte de laisser l’autre nous quitter pour sa passion ? Si ça nous coûte (cher) alors on parle de concessions sinon tout va bien. Faire des concessions peut peser sur un couple à la longue.

 

Dans tous les cas, envisager une vie de couple suppose de revoir sa propre vie. Ca impose de prendre de grandes décisions avec de lourds investissements personnels. Cela engage nos responsabilités l’un envers l’autre. Démarrer une vie de couple n’est pas une chose anodine, c’est une étape importante dans la vie de chacun. Ca fait peur à beaucoup d’homosexuels et pourtant, regarde-t-ils du côté hétéros ? Où en serait le monde si les hétéros hésitaient de la sorte ? Entre homos, il ne s’agit que de vie commune, avec un appart éventuel à la clé. Entre hétéros il est question d’enfants ! Faire des enfants est encore plus lourd en termes de responsabilités.

 

couple homo 02Bien sûr que les couples hétéros divorcent. Mais pas tous ! Y en a qui tiennent non ? et puis même s’ils divorcent, est-ce une raison pour s’arrêter de vivre et de vouloir vivre en couple ? Le monde serait mort depuis longtemps si les hétéros pensaient comme beaucoup d’homos. La vie de couple vaut la peine d’être vécue. S’endormir chaque soir auprès de celui qu’on aime, enlacés, n’a pas de prix… et que dire de se réveiller auprès de lui, de voir son sourire comme premier spectacle du matin, de prendre le petit déjeuner ensemble avant de commencer une journée dure au milieu d’une jungle humaine impitoyable ? Et que dire du fait de pouvoir vieillir auprès de celui qu’on aime ? de pouvoir s’occuper de lui quand tout merde pour lui ? et réciproquement ? Y a-t-il quelque chose de plus précieux que d’avoir la chance de partager sa vie avec celui qui nous va parfaitement ??

 

Ne penser qu’à lui. Tout lui donner pour mieux tout recevoir de lui. Compter sur lui…

 

Ok on a tous nos amis mais ils ont leurs vies à mener ! ils ne peuvent être présents dans nos vies 24/24h 7/7jours… eux aussi ont leurs affaires à mener, leurs soucis à résoudre, leurs quotidiens à remplir.

Quand ils nous quittent après une super bonne soirée, ils partent vers leur quotidien et nous restons seuls face au nôtre. Les soirs de certaines déprimes, a-t-on envie de les emmerder avec notre spleen ? Et eux ? pensent-ils à nous ?

Quand on est cloué au lit avec 39°, a-t-on envie de les appeler pour qu’ils nous prépare un dîner chaud tant on est incapable de se lever ? Et eux où sont-ils ?

Les amis c’est une force dans nos vies mais ce n’est pas tout.

Ils sont souvent absents (inconsciemment) pendant que nous déprimons seuls devant nos solitudes…

 

Au contraire, que dire du bonheur de partager au quotidien les tout petits plaisirs de la vie avec l’homme que l’on aime ?

Que dire du plaisir de partager nos sentiments sur un film donné à la sortie du cinéma, devant un verre, dans un café de la ville ?

Que dire de la joie de se retrouver devant un paysage somptueux au centre d’un pays fabuleux aux côté de lui pour partager avec lui nos émotions ?

 

couple homo 01Mince y a pas photo les gars.

Vous avez trouvé l’homme de votre vie ? Merde foncez !

On a qu’une seule vie.

Ne la vivez pas au travers du regard des autres !

Ils seront où ces gens qui vous aurons gaché votre vie au soir de celle-ci ? Qu’en auront-ils à faire devant votre constat d’échecs parce que vous avez passé vos jours à vous soucier du « qu’en dira-t-on ? ». Quand aurez vous compris que votre vie vous appartient, que vous ne devez laisser personne d’autre en prendre les rennes, que vous devez la vivre pleinenement sans vous soucier de ce qu’en pense votre voisin, votre famille, ou même vos amis. Tous ces gens vivent la leur, vivez la vôtre. Faites en sorte de n’avoir jamais à dire « purée, si j’avais su, si j’avais été moins con… ». Des regrets ? bof ! Mais des rémords ! jamais ! Ne rien regretter sera déjà pas si mal non ?

 

Conclusion :

Et pour terminer je vous renvoie à la dernières séquence du film de 1994, réalisé par Stephan Elliott : « Priscilla, folle du désert » où Hugo Weaving (Mitzi) dit Terence Stamp (Bernadette/Ralph) Tu es sûr ? et la réponse de Bernadette : « tu n’en sais rien tant qu’on a pas essayé…. »

One Reply to “La vie en couple”

  1. Impose ta chance,serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habituront ( René CHAR)

    L’Amour est puissance et la confiance est totale . Les larmes sont des ruisseaux qui prennent source dans le coeur.(….)

    A toi JG Amour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.