Irréductiblement Célibataire

A l’heure où le mariage gay alimente les débats en tout genre dans les salons intellectuels gay parisiens, au sien des associations LGBT, à le happy hour des bars gay, il en est parmi nous qui s’insurgent contre cette institution concédée par la République à l’Eglise de Rome.

Se marier ? Pourquoi faire ? Quelle idée de « singer » les hétéros ? Pour se protéger ? De qui finalement quand on est foncièrement dans l’âme pour conserver sa liberté au travers d’un célibat qui nous rassure ?

Je vais être très clair et direct (je ne sais pas faire autrement) !

Et ce, même au risque d’en choquer quelques-uns parmi vous qui avez des idées reçues sur la notion de couple….

Premier point :

Être célibataire c’est un art de vivre.

On n’a aucun compte à ne rendre à personne !

On mène sa vie comme on l’entend.

On est libre de voir qui on veut quand on veut où on veut.

On aménage son Home Sweet Home suivant ses propres goûts.

La question de la déco nous appartient totalement.

Si c’est le bordel chez soi personne pour râler.

On mange, on se lève et/ou on se couche à l’heure qu’on veut.

Les programmes TV et la télécommande sont à notre entière disposition.

On navigue sur le Net là où ça nous chante.

Pas besoin d’effacer les historiques, et les mots de passe ne servent à rien.

On remplit le frigo de ce qui nous fait plaisir et s’il n’y a que des bières ça nous regarde.

On change les draps, on fait le ménage ou la vaisselle quand on a le temps.

On sort retrouver les potes dans les bars de notre choix sans demander la permission à qui que ce soit.

On rentre à l’heure qu’on veut sans culpabiliser.

Et j’en passe…

Deuxième point :

L’homme par définition ne pense qu’avec son sexe.

On est chasseur dans l’âme.

La vie est trop courte pour s’y faire chier.

Les plans sans lendemain sont les bienvenus. Sans prise de tête.

Pour certains même, c’est une religion, un sacerdoce.

On a besoin de cette montée d’adrénaline que procure la chasse.

On a besoin de savoir qu’on plait.

C’est d’autant plus vrai que l’âge avance. Avec l’âge, on plait de moins en moins et la drague nous rassure, voir flatte notre égo.

On est capable de faire l’amour sans sentiment. Le sexe pour le sexe.

Certains revendiquent même leur côté salope au lit !!! Et le premier qui ose leur lancer la première pierre pourrait n’être qu’un gros hypocrite surtout s’il se fait retourner en cachette par tout ce qui bouge au fond d’une backroom ou sur quelque parking, dans de profonds buissons la nuit.

Troisième point :

Quand on est célibataire : faîtes un copié collé à ceci près que :

· On n’est pas fidèle (manquerait plus que ça ! les mâles, eux, ne le sont pas avec nous ! LOL) Tant qu’on ne tombe pas sur le bon mâle, celui qui nous accompagnera un bon bout de chemin, on n’a aucune raison de changer d’attitude.
· Capote obligatoire (mince pas cool mais c’est comme ça !) quand on ne connait pas le partenaire sinon elle peut être enlevée si on est (presque) sûr de l’autre. Encore que le risque zéro n’existe pas et que dans l’absolu, mieux vaudrait la garder
Quatrième point :

L’amitié/sexe n’est pas incompatible pour bon nombre d’entre nous.

Il arrive qu’entre amis ayant une attirance pour le même sexe, certains soirs peuvent être très chauds. Si l’on a envie l’un de l’autre alors why not ?

Bien sûr entre potes, nous ne sommes pas obligés de baiser chaque fois qu’on se voit.

L’amitié prime entre nous.

Mais une fois de plus, si en dehors de notre amitié nous ressentons l’envie de faire l’amour l’un et l’autre alors, et ce tout naturellement, on se donne le plaisir que nous attendons d’une soirée cool et un peu arrosée.

Dernier point :

Avec notre mec (quand on en a un) on est à fond dans le sexe : no barrière ! No tabou ! No limite ! Et tout à lui. Rien qu’à lui…

Si un jour on tombe sur le bon alors on avise. On peut redevenir à nouveau rien qu’à lui à la seule condition que nous puissions nous voir autant de fois que nous en avons envie.

Y compris en semaine.

Plus question d’attendre le week-end alors que l’envie de baiser se faire sentir en milieu de semaine.

Si on a un mec, la réciprocité doit être de mise. Il a envie de nous nous sommes dispo mais l’inverse devra être vrai.

C’est pourquoi les relations à distance peuvent devenir problématique si la relation devait être autre chose qu’un plan sans lendemain.

N’entendez pas par-là « vie commune ». Chacun chez soi nous va très bien mais pas de Kms entre nous car c’est incompatible avec ce que je viens d’écrire ci-dessus.

Ca n’empêche que pour la grande majorité des couples établit, souvent pacsés (ça vaut pour les couples hétéros), l’homme ne peut s’empêcher d’aller voir ailleurs.

Et le ou la partenaire ? à votre avis ?

Alors la question reste posée : Être célibataire ou ne pas l’être ?

Tout dépend de votre sensibilité. De votre réaction face à la solitude. Et surtout, si vous êtes du genre à tomber amoureux pour un simple regard échangé furtivement alors vous êtes perdu à la cause du célibat.

Pour être célibataire, il faut être solitaire, aimer la solitude. Il faut préférer sa liberté au-delà de tout. Le célibataire ne s’embarrasse pas d’états d’âmes quand il passe d’un partenaire à l’autre … pour lui, les mecs sont du consommable, jetable. Surtout ne pas s’attacher. Trop dangereux pour sa liberté ! Ne pas (jamais) laisser ses sentiments prendre le dessus ! Ne jamais aimer ! Et pas question de voir arriver la brosse à dent de l’autre sur l’étagère de la salle de bain : ça commence comme ça et ça finit pas voir toute notre déco longuement pensée, chamboulée avec des trucs et des machins disparates ! Sans parler des sms reçus du genre « t’es où là ? » ou « t’es avec qui ? » ou encore « pourquoi tu ne réponds pas ? » … Fin de notre liberté ! Out la tranquillité ! Bonjour la cour des rapports de comptes !

Être célibataire c’est vivre dans la solitude mais être libre de ses choix.

Être célibataire c’est refuser de partager tout au quotidien pour préserver sa liberté de choix.

Être célibataire c’est ne rendre de compte à personne qu’à soi-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.