Prévention (3) – Vaccinez-vous !

Les séropositifs ont une sensibilité accrue à certaines infections qui peuvent être évitées. Il faut donc évaluer le rapport bénéfice/risque d’une vaccination ou de son rappel. Pour les patients ayant un taux de CD4 supérieur à 200/mm3, les rappels de vaccinations universelles et certaines vaccinations spécifiques (contre les pneumocoques notamment) peuvent être envisagés sans risque. Pour les patients dont le taux de CD4 est inférieur à 200/mm3 et/ou qui ont une charge virale élevée, il est préférable d’éviter toute vaccination. Les vaccins utilisant des virus atténués sont contre-indiqués dans tous les cas. Lorsque le taux de CD4 est inférieur à 500/mm3, la réponse vaccinale est moins bonne qu’au sein de la population générale. Par ailleurs, la charge virale peut augmenter de manière transitoire après la vaccination.

preservetif_puceBCG La vaccination est contre-indiquée dans tous les cas.

 

preservetif_puceDiphtérie et Tétanos La vaccination est recommandée. Rappel tous les 10 ans.

 

preservetif_puceFièvre jaune La vaccination est indispensable pour tout séjour dans une zone intertropicale d’Afrique ou d’Amérique du sud même en l’absence d’obligation administrative. Elle demeure efficace pendant dix ans. Ce vaccin est contre-indiqué pour les patients ayant un taux de CD4 inférieur à 200/mm3 ou 14%. Un certificat de contre-indication peut être établi, mais il n’est pas toujours accepté (ce qui peut entraîner une vaccination sur place ou un refoulement).

 

preservetif_puceFièvre typhoïde Le vaccin est recommandé en cas de séjour prolongé en zone d’endémie.

 

preservetif_puceHaemophilus influenza B Le vaccin n’est pas recommandé.

 

preservetif_puceHépatite A Le vaccin est recommandé chez les patients non immunisés en cas de voyage dans les zones d’endémie, pour les personnes ayant des pratiques à risques ainsi que pour les coïnfectés par le VHC ou le VHB. Une première injection est faite au plus tard deux semaines avant le départ, et un rappel six mois plus tard. La durée de protection est de dix ans.

 

preservetif_puceHépatite B La vaccination est fortement recommandée pour toute personne. séropositive sans aucun marqueur du VHB. Elle consiste en deux injections espacées d’un mois suivies d’un rappel, six mois plus tard.

 

preservetif_puceGrippe La vaccination antigrippale peut être pratiquée selon les recommandations habituelles.

 

preservetif_puceMéningite à méningocoques Le vaccin est conseillé pour les séjours prolongés dans les zones d’endémie.

 

preservetif_pucePneumocoque Le vaccin est recommandé avec rappel tous les cinq ans pour les séropositifs ayant un taux de CD4 supérieur à 500/mm3 et pour ceux ayant déjà fait une infection à pneumocoque. La vaccination est à étudier au cas par cas pour des patients ayant un taux supérieur à 200/mm3.

 

preservetif_pucePoliomyélite Il n’existe pas de contre-indication pour la forme inactivée injectable du vaccin.

 

preservetif_puceRubéole Il n’existe aucune donnée sur l’innocuité du vaccin chez les femmes séropositives. Le risque est à évaluer avec celui d’une rubéole congénitale en cas de grossesse.

 

preservetif_puceVaricelle Le vaccin est contre-indiqué chez les adultes séropositifs.

——————————————————————————–

 

En savoir + :Guide des vaccinations 2006, disponible sur www.sante.gouv.fr. rubrique vaccinations.

Calendrier vaccinai 2006» et «Santé des voyageurs et recommandations sanitaires 2006», disponibles sur www.invs.sante.fr à la rubrique BEH.

Conseils du ministère des Affaires étrangères aux voyageurs et coordonnées des centres spéàalisés de vaccination internationale sur www.diplomatie.gouv.fr

Sida Infa Service: 0800 840 800 (7jl7, 24h/24) appel gratuit. Depuis l’étranger, appelez le 00 33155251353 (appel payant).

Toutes les adresses des centres de dépistage et des brochures d’info sont disponibles sur www.sida-info-service.org

Les modes d’emploi des préservatifs féminins et masculins sont à télécharger sur www.inpes.sante.fr

Le dépliant «VIH/sida: et si j’ai pris un risque ? Le traitement d’urgence», est disponible sur www.aides.org

Également disponible dans les comités Aides,la brochure intitulée «Ha rd safer se» » sur les risques des pratiques hard et sado-maso entre hommes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.