Prévention (1) – Protect yourself!

préservatifDésolé si cette page peut choquer quelques personnes (telle n’est pas notre intention) mais : Il faut se protéger en toutes circonstances. Une fois que l’on a dit cela, on a tout dit et pourtant la réalité est tout autre !. Quel que soit le statut sérologique de son partenaire et quelles que soient les pratiques sexuelles, il est important de se protéger, tant pour éviter une contamination par le VIH que d’éventuelles infections sexuellement transmissibles.

Voici 9 questions essentielles auxquelles Gay Graffiti nous tenterons de répondre :

preservetif_puceENTRE SÉROPOS, FAUT-IL SE PROTÉGER?

Le préservatif ne protège pas seulement du sida, il vous préserve aussi des autres infections sexuellement transmissibles (lST), comme la syphilis, qui ne font pas vraiment bon ménage avec le VIH. Par ailleurs, votre partenaire séropositif peut être porteur d’un virus plus résistant que le vôtre. Les études ont montré que ces résistances pouvaient se transmettre. Même si cela semble a priori moins évident, la capote entre séropos est donc nécessaire.

preservetif_puceMA CHARGE VIRALE EST INDÉTECTABLE. SUIS-JE ENCORE CONTAMINANT ?

La charge virale a beau être en dessous du seuil de détection dans votre sang, le virus demeure présent dans votre organisme. Les risques de contamination existent toujours, la charge virale sanguine n’est pas corrélée avec la charge virale spermatique.

preservetif_puceDOIS-JE DIRE À MA OU MON PARTENAIRE QUE JE SUIS SÉROPOSITIF ?

Dire que l’on est séropositif à un partenaire sexuel d’une nuit ou d’une vie, c’est toujours, en 2006, s’exposer à être rejeté. Si rien ne vous oblige à faire part de votre séropositivité, le faire peut, en revanche, vous aider tous les deux à être mieux conscients des risques. Et puis votre partenaire est peut-être séropositif aussi.

preservetif_puceDOIS-JE METTRE UNE CAPOTE POUR SUCER ?

Le risque de transmettre le VIH par une fellation est faible, mais il existe. En particulier lorsqu’on se trouve en présence d’une IST, comme la syphilis, la blennorragie ou les gonorrhées. Celles-ci se transmettent très facilement par des rapports bucco-génitaux. Le meilleur moyen de s’en protéger, c’est de mettre un préservatif pour la fellation.

preservetif-utilisationpreservetif_puceET SI MON PARTENAIRE REFUSE DE METTRE UNE CAPOTE ?

Si vous êtes une femme, vous pouvez toujours utiliser un préservatif féminin (Fémidon). Si vous n’en avez pas à disposition, rappelez-vous ce slogan « no capote, no way »: pas de capote, pas de sexe. Même tarif, si vous êtes un homme. La capote ne doit pas être négociable.

preservetif_puceQUE FAIRE EN CAS D’ALLERGIE AU LATEX ?

Il existe des préservatifs masculins en polyuréthane, moins gênants que ceux en latex, mais beaucoup plus chers. Les préservatifs féminins (Fémidon), sont également composés de cette matière. Demandez conseil à votre pharmacien. On en trouve à prix raisonnable sur le site « Le Roi de la Capote » où le paiemant est sécurisé.

preservetif_puceL’USAGE DE SUBSTANCES PSYCHOACTIVES INFLUE-T-IL SUR LA PRISE DE RISQUE ?

Des études ont mis en évidence le fait que le crystal ou le GHB peuvent nuire à la volonté de se protéger. L’alcool, le cannabis, l’ecstasy, la cocaïne ou l’héroïne peuvent rendre moins attentif aux impératifs de prévention. Ceci étant, l’usage de substances psychoactives ne doit pas être considéré comme une excuse pour ne pas mettre de préservatif.

preservetif_puceLES PRATIQUES HARD SONT ELLES CONTAMINANTES ?

L’hépatite B se transmet par les relations sexuelles non protégées et le sang. L’hépatite C se transmet par le sang. Les pratiques hard violentes peuvent donc être à risque. Pour les adeptes du fist-fucking, attention à la lymphogranulomatose vénérienne (LGV). Cette maladie qui peut avoir des conséquences graves a été observée chez des dizaines de gays qui se livraient à cette pratique. Attention aussi à l’hépatite C, qui peut se transmettre lors de rapports sexuels traumatisants.

preservetif_puceJE SUIS COINFECTÉ, DOIS-JE PRENDRE DES PRÉCAUTIONS SUPPLÉMENTAIRES ?

L ‘hépatite B se transmet par voie sexuelle et par le sang, alors que l’hépatite C se transmet surtout par le sang (mais des cas de transmission sexuelle existent). Pour se protéger de la première, il faut utiliser des préservatifs, et dans les deux cas il faut éviter les pénétrations vaginales ou anales trop violentes et les pratiques où l’on se retrouve en présence de sang (pratiques hard ou rapport sexuel pendant les règles). De plus, la prise d’un stimulant sexuel comme le Viagra est déconseillée.
——————————————————————————–

preservetif_puceTOUT SAVOIR sur le PRÉSERVATIF

Les préservatifs en latex constituent donc une bonne barrière de protection contre le contact avec les fluides qui transmettent ces IST (sperme, sécrétions vaginales, pertes etc.). Mais, dans la pratique, les préservatifs ne sont pas efficaces à 100% parce qu’ils ne sont pas utilisés de façon régulière ou correctement.
On le trouve en pharmacie, dans les supermarchés ou dans des distributeurs situés dans les lieux publics. Pour celles et ceux qui sont allergiques au latex, il en existe en polyuréthane. Même si certains sont annoncés comme lubrifiés, il vaut toujours mieux les utiliser avec du gel lubrifiant à base d’eau, également disponible en pharmacie et dans les supermarchés (Tailles et parfums nombreux). Pour vous permettre d’utiliser correctement et efficacement les préservatifs, veuillez suivre et respecter les instructions suivantes :
preservetif_puceBonnes conditions de conservation des préservatifs

Les préservatifs sont à conserver à l’abri de :

la lumière
la chaleur
l’humidité
Nous vous conseillons de vous en procurer dans une pharmacie ou un centre de santé. Evitez les distributeurs de K-Potes situés dans les rues : Les préservatifs y sont soumis aux variations de températures, etc, et donc s’y concervent mal).
preservetif_puceComment reconnaître un bon préservatif

Vérifier que l’emballage est intact
Vérifier la couleur de l’emballage. S’il jaunit, cela signifie que le préservatif est devenu cassant, donc poreux. Les microbes, de même que les spermatozoïdes peuvent passer ;
Vérifier en appuyant doucement sur l’emballage qu’il y a de l’air. Cet air protège le préservatif ;
Vérifier la date. Quelquefois, c’est la date de fabrication qui est inscrit sur l’emballage/Made, Fab (Fabriqué), Manufactured. Parfois, c’est la date de péremption qui est mentionné : per. (péremption), Exp. (Expired).

preservetif_puceA éviter !!!!

Conserver le préservatif dans la poche arrière de son pantalon ou au niveau de la boite à gant d’une voiture. Eviter de poser quelque chose de lourd sur le préservatif.
En ouvrant l’emballage du préservatif, éviter de le faire avec les dents ou avec les ongles ce qui déchirerait le préservatif.
N’utilisez surtout pas de lubrifiant à base de corps gras (Vaseline ou autre gel dérivé du pétrole, lotions pour le corps, huiles minérales ou végétales, beurre, margarine, …), qui risque, au pire, d’entraîner la rupture du latex. A mieux du reste, il devient poreux, les microbes, de même que les spermatozoïdes, peuvent passer.
Utiliser pour la seconde fois le préservatif.

preservetif_puceEtapes importantes à suivre dans l’usage du préservatif pour ne pas déchirer

1. Vérifiez la date d’expiration
2. Vérifiez que le préservatif n’a pas été laissé pendant longtemps sous le soleil en se gonflant d’air dans l’emballage
3. Ouvrez le sachet au niveau de l’encoche et sortir délicatement le préservatif (attention aux ongles et aux bagues)
4. Rechercher le sens dans le quel se déroule le préservatif
5. chasser l’air en pinçant le bout du préservatif (le réservoir)
6. dérouler le préservatif sur le pénis en érection (ne pas l’écarter ou tirer dessus !)
7. Contact génital/pénétration
8. Ejaculation
9. Retrait du pénis encore en érection. Tenir le préservatif au niveau de la base du sexe avant de se retirer de la partenaire pour empêcher les fuites.
10. Enlever le préservatif du pénis encore en érection
11. Perte d’érection
12. Nouer et jeter le préservatif ou l’enterrer loin des enfants
13. Se laver les mains au savon

 

preservetif_puceGEL LUBRIRANT

Que les choses soient claires, on ne le dira jamais assez ! : On ne doit jamais utiliser de vaseline comme lubrifiant! Car elle rend le préservatif poreux et donc inefficace. Utilisez toujours un gel lubrifiant à base d’eau, vendu en tube ou en flacon dans toutes les pharmacies et les supermarchés. Les préservatifs distribués gratuitement sont souvent accompagnés de gelven dosette. Mais pour une pénétration anale ou vaginale, une dosette suffit rarement, mieux vaut avoir un tube sous la main!

 

 

preservetif_puceGANTS

gant_latex

Les gants en latex servent à réduire les risques de transmission du VlH, mais aussi du VHC, lors d’une pénétration avec le poing, dite fist-fucking, qu’elle soit vaginale ou anale. Ils sont bien sûr à usage unique et disponibles en pharmade.

 

preservetif_pucePRÉSERVATIF FÉMININ

preservatif_feminin_01

Le préservatif féminin ou Fémidon est en polyuréthane. Il est destiné aux femmes, mais les hommes peuvent aussi l’utiliser pour la sodomie lors d’un rapport avec un autre homme. Il se trouve dans quelques pharmacie (II faut souvent le commander, mais que ceci ne vous rebute pas).

 

prevention-god 

preservetif_puceDIGUE DENTAlRE

digue_dentaire

Cet outil sert à se protéger et à protéger sa ou son partenaire lors d’un cunnilingus ou d’un anulingus. On le trouve en pharmacie et auprès de certaines associations de lutte contre le sida.
 

 

preservetif_puceGODEMICHE

Cet outil célèbre se décline dans toutes les tailles et sous toutes les formes, du pénis le plus réaliste au « lapin » le plus fantaisiste. Lorsqu’il est échangé entre partenaires, il convient de l’utiliser avec un préservatif lubrifié et après chaque utilisation, il est recommandé de le nettoyer avec une solution moussante antiseptique. On le trouve dans les sex-shops (pour le cas où cela ne serait pas évident LOL).

 

preservetif_puceSTERIBOX

 Le Stéribox est un kit de protection destiné aux usagers de drogue par voie intraveineuse. Il contient deux seringues à insuline 1 ml, deux tampons d’alcool, deux flacons d’eau stérile, un préservatif, deux stéricup, un mode d’emploi et des conseils explicites. Vous le trouverez dans les pharmacies, auprès des associations d’auto-support et des associations qui prônent la réduction des risques.

 

 

 

 

En savoir + :

Sida Info Service: 0 800 840 800, 7j/7, 24h/24.

Toutes les adresses des centres de dépistage et des brochures d’info sont disponibles sur www.sida-info-service.org

Les modes d’emploi des préservatifs féminins et masculins sont à télécharger sur www.inpes.sante.fr

Le dépliant «VIH/sida: et si j’ai pris un risque ? Le traitement d’urgence», est disponible sur www.aides.org

Également disponible dans les comités Aides,la brochure intitulée «Ha rd safer se» » sur les risques des pratiques hard et sado-maso entre hommes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.