Homophobie : Le combat continue

Homophobie : Le combat continue (communiqué de ENERGAY)

ENERGAY s’associe à la 9ème journée internationale contre l’homophobie

energayHuit ans après sa création en 2005, cette journée symbolisant la lutte contre tout acte à caractère homophobe est malheureusement toujours criante d’actualité. Les événements survenus ces dernières semaines dans le contexte parlementaire autour du mariage pour tous sont là pour le rappeler : agression sauvage d’un couple homosexuel à Paris, intimidations d’élus de la République (le député Erwann Binet, la sénatrice Chantal Jouanno pour ne citer qu’eux), débordements homophobes de manifestations, etc. Cette recrudescence des actes homophobes (+30% par rapport à l’an dernier[1]) n’est que le symptôme d’une société malade de son intolérance, sentiment renforcé par la crise économique qui frappe le pays.

Et le monde du travail n’est pas épargné par ce fléau. Même s’il est très difficile d’avoir des statistiques fiables, les discriminations à caractère homophobe sont encore bien présentes. La dernière grande étude publiée en 2008 par le CNRS et l’Université de Grenoble II à la demande de la Halde, précise que 66% de salarié(e)s homosexuel(les)s n’ont pas dévoilé leur orientation sexuelle par peur de représailles homophobes. Bien sûr, dans la grande majorité des cas, ce climat ne se traduit pas par des attaques physiques mais plutôt par une indifférence ou des attitudes et des comportements personnels ouvertement homophobes de la part de collègues proches. Nul doute que cette discrimination invisible est pour beaucoup une source de mal être au travail. Et à l’heure où EDF vient de se doter d’une nouvelle charte éthique par laquelle le groupe dans son entier s’engage à « prévenir discrimination et harcèlement », à l’heure où GDF Suez développe son label diversité à davantage de ses filiales, la lutte contre l’homophobie doit faire l’objet d’une vigilance de tous les instants.

homobus - bannerblogC’est pourquoi aujourd’hui, en cette date symbolique de lutte contre l’homophobie, l’association ENERGAY appelle l’ensemble des managers de nos entreprises à la plus grande vigilance pour détecter et réagir en conséquence à tout acte de discrimination liée à l’orientation sexuelle de leurs collaborateurs. L’homophobie latente ne doit plus avoir cours dans le monde du travail, a fortiori dans nos entreprises dont l’histoire est empreinte de service public et de solidarité.

Comme elle le fait depuis maintenant 11 ans, ENERGAY sera toujours à la pointe de ce combat que nous devons mener tous ensemble : faisons barrage à l’homophobie !

banniere-egalit--pour-le-blogL’association ENERGAY, créée en 2002 sous la loi de 1901, a pour objectif de lutter contre les discriminations et les violences liées à l’orientation sexuelle et l’identité de genre. Cette association professionnelle regroupe les gays, lesbiennes, bi, trans (LGBT) et sympathisants des salarié-e-s des groupes EDF, GDF Suez et autres IEG (industries électriques et gazières). Elle milite notamment, au sein de ce périmètre d’entreprises, pour l’accès des couples de même sexe aux mêmes droits que pour les couples hétérosexuels, tel que cela a été obtenu dans d’autres grandes entreprises françaises qui ont égalisé les droits entre pacs et mariage. Elle œuvre contre les LGBT-phobies par des démarches de sensibilisation des acteurs du monde de ces entreprises.


Contact ENERGAY – 06 77 50 32 87 – porte-parole@energay.org

Images intégrées 1


[1] Rapport 2013 de SOS Homophobie

http://www.energay.org

logo-HOMOBOULOT-newEnergay est membre de l’Inter-LGBT (http://www.inter-lgbt.org) et d’Homoboulot (http://www.homoboulot.org)

Raconter son week-end, ses vacances, déclarer son PACS et bientôt son mariage… autant de situation auxquelles sont confrontées les personnes homosexuelles et transsexuelles, autant de réaction de la part des collaborateurs ou de la hiérarchie.


Communiqué de GARE ! (HOMOBOULOT)

2013, année des débats sur le mariage pour tous, il nous a semblé important de rappeler la réalité des LGBT au travail.

En cette journée du 17 mai, Journée Mondiale de Lutte contre l’homophobie et la Transphobie, l’association Gare! lance sa campagne d’affichage.

Ces affiches ont été conçues afin de mettre des mots, des images, des actes sur l’homophobie et la transphobie, visible ou non, ordinaires ou volontaire. Ces situations sont un échantillon représentatif de ce que nous pouvons voir dans les entreprises.

Gare! met à disposition ces affiches et son expérience à destination des organisations syndicales, comités d’entreprise et des DRH de l’ensemble du Groupe SNCF.

gare-20132013 est aussi l’année où Gare! et SNCF ont signé une convention de partenariat.

Cette convention donne un cadre aux relations et travaux avec la Direction Cohésion et Ressources Humaines (délégation à la diversité et à la prospective emploi et métiers), la Direction déléguée prévention et santé, et la Direction de la communication. Elle permet une meilleure synergie et donne les moyens de concrétiser les actions dans les domaines d’intervention de l’association.

Gare! Les LGBT du Groupe SNCF et leur ami(e)s

L’association Gare! est une association mise en place au sein du groupe SNCF, afin de permettre aux Lesbiennes, Gays, Bi et Trans d’être reconnus avec dignité dans leur intégrité d’êtres humains et de se faire respecter en tant que tels.

GARE! propose aux membres de l’association une aide dans différents domaines tels que:

Solidarité: accueil des personnes isolées (jeunes majeurs et de tous âges), information et orientation, aide juridique et sociale, information santé, participation à la prévention des I.S.T. et plus particulièrement le V.I.H.;

Action politique: interventions locales, régionales et nationales. Actions politiques et revendicatives, menées par l’ensemble des associations LGBT ou de façon autonome, pour la reconnaissance de nos droits et la suppression de toute forme de discrimination en raison de l’identité sexuelle;

Convivialité: organisation de soirées et d’animations festives qui sont autant de moments privilégiés d’accueil, de rencontre, de dialogue et d’échange.

Contact presse : Jean-Marie Feugère 06 52 87 14 16

 

SOS_homophobie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.