COMPRENDRE l’HOMOSEXUALITE

Cette page tentera d’expliquer la raison de la présence d’homosexuels sur terre. Je n’ai pas la science infuse et je ne suis pas chercheur-biologiste, ni sociologue. D’autres le sont pour moi . A la lumières de leurs travaux, nous allons réfléchir sur quelques données établies et reconnues de tous, qui crèvent les yeux de chacun, mais que tous les homophobes tentent (souvent avec succès) d’occulter pour mieux brouiller les pistes.

Vivre méprisé de tous.

Quel homme ou femme serait assez fou pour accepter toute sa vie durant (70/80 longues années tout de même !!!) d’être traité en sous-citoyen, continuellement insulté depuis sa tendre enfance jusqu’au soir de sa vie avec des mots aussi tendre que délicats comme : sale pédé, sale gouine, tarlouze, tapette, pédale, tapiole, tantouze, tante, jaquette flottante, folle, follasse, et j’en passe, de supporter les ricanement dans son dos, de subir la violence jusqu’aux coups, voir pour certains la torture jusqu’à la mort (voir les pages « homophobie »)

Soyons sérieux ! Si nous pouvions choisir notre vie, croyez bien que nous préférerions nous fondre dans la masse et vivre en parfait hétéro, comme de parfaits hétéros, avoir une descendance afin de ne pas vieillir seul et souvent abandonnés de tous ! Qui serait assez fou pour refuser un confort affectif quotidien ? Qui refuserait le confort de vivre une vie sociale parmi des amis hétéro, des collègues de travail hétéro ? Qui voudrait d’une vie qui réserve de mauvaises surprises à la Sébastien Nouchet ? à la Patrick Gros ? Ou pire encore à la François Chenu ou Jean-Pierre Humblot ???

Vraiment, soyons un peu sérieux !! Ceux qui pensent cela sont des gens sans cervelle qui raisonnent comme les cloches félées qu’ils sont ! Personne ne voudrait d’une vie pareille … Alors pourquoi persister à vivre en paria envers et contre tous les malheurs du monde ? Patience, j’y arrive….

Nature ou contre-nature ?

Nous devons être conscient que, depuis que le monde est monde, la nature régule l’humanité de telle sorte que le sexe masculin présente un taux d’environ 48% et le sexe féminin 52%. Il ne viendrait plus à l’idée de personne de contredire les travaux de Darwin et consort. Personne ? Même plus le Vatican qui a reconnu à travers les écrits de Jean-Paul II que non seulement la terre n’a jamais été plate (sic) mais que nous ne descendons pas d’Adan et Eve mais bien du …. singe qui lui deescend de … et ainsi de suite. Bah alors les livres Saints (Bible, Coran, etc..) seraient faux ??? Disons qu’ils ont été écrits à une époque où l’homme se posaient beaucoup de questions dont il n’avait que son imagination (fertile) pour y répondre.. Mais là n’est pas notre propos….

 

Depuis que le monde est monde, la nature régule l’humanité de telle sorte que le sexe masculin présente un taux d’environ 48% et le sexe féminin 52%. C’est vrai partout sur la planète, quoi qu’il arrive (famines, catastophes naturelles, épidémies, etc..). Mais le pouvoir de régulation de la Nature ne s’arrête pas là : il semble être doué d’une conscience. La Nature (Dieu ? Alah ? Jéhovah ? Appelez cela comme vous le voulez) déteste le déséquilibre entre les sexes. Quand celui-ci est provoqué par l’homme, la Natutre semble s’en rendre compte également et vouloir le rétablir au plus vite : Ainsi les guerres sont responsables d’une diminution importante de la gente masculine (voir courbes démographiques au sortir de la 1ère Guerre Mondiale ci-dessous). Comment a-t-elle fait pour connaître ce désiquillibre ? Et surtout, comment a-t-elle fait pour rétablir les 48/52% très vite ?

 

Traduction : A gauche : « Dieu hait les pédés » et à droite : « Quand un pédé meure Dieu rit »

Voilà donc pour l’équilibre entre les sexes mais, si on lit la bible (1er bouquin de l’Humanité non ?) on y parle d’homosexualité. Si on lit les philosophes Grecs, la littérature antique arabe, on y parle d’homosexualité. Partout sur la planète, qu’elles que soient les races et les cultures étudiées, dès que l’homme a su écrire, il parle des amours entre hommes. Ces amours existaient sans problème aux côtés des amours hétérosexuelles. Ça ne choquait personne. Chacun vivait sa sexualité en parfaite osmose, les uns aux côtés des autres. Elle avait souvent même un rôle dans ces sociétés. Ce qui prouve à ceux qui le réfutent, que l’homosexualité a toujours existé, qu’elle fait partie du genre humain, du Nord au Sud et d’Est en Ouest, et qu’avant l’avènement des religions judéos-chrétiennes (et dérivées (musulmanes)) elle était naturelle, ne posait de problème à personne et était intégrée aux sociétés antiques.

OK mais dans quelle proportions ? L’homosexualité est-elle une vraie menace pour l’Humanité aux dire de certains ? Peut-elle s’étendre ? Peut-on convertir des hétéros et menacer ainsi la procréation de la race humaine ?

Toutes les études les plus sérieuses à travers le monde s’accordent à dire que depuis la nuit des temps, la Nature (encore elle) s’arrange pour que dans chacun des sexes il y ait 8 à 10% d’homosexuel(le)s, ici aussi, quoi qu’il arrive : Qu’on les criminalise, qu’on le ré-éduque, qu’on les persécute, qu’on les tabasse, qu’on les torture, qu’on les insulte (eux et leur famille), qu’on les hisse sur les bûchers, qu’on les gaze (déportation homosexuelle durant la dernière guerre mondiale), … rien n’y fait. Les homos (garçon ou fille) représentent toujours 8 à 10% de la population de la planète, ni plus, ni moins.

De même qu’un hétéro pur et dur se sent attiré par le sexe opposé et ne « vibrera » jamais pour le même sexe que lui, l’homo ne peut « convertir » un hétéro. L’homosexualité n’est pas une religion. Elle se comparerait plutôt à l’un de nos goûts : On aime une couleur plus qu’une autre, une senteur plus qu’une autre, une saveur plus qu’une autre, un sexe plus qu’un autre. Dîtes à quelqu’un qui déteste le caviar qu’il a tort, que c’est un met de roi. Pour lui, le caviar est un truc dégouttant, puant, peu ragoûtant, et rien n’y fera ! Il n’y touchera pas ! Ça semble tout de même pas si difficile à comprendre. L’homosexualité n’est pas, et ne sera jamais une menace pour la société bien au contraire. Les personnes homosexuelles ne pouvant se reproduire ont besoin des hétéros pour trouver l’âme sœur. Chaque homo est issu de parents hétéros ayant reçu une éducation hétéro de leur part. Mais, rien n’y fera : un homosexuel qui cherche à vivre le Grand Amour (pourquoi ne le chercherait-il point ?) partira en quête d’un autre homosexuel afin de construire un couple durable basé sur ce sentiment noblequ’est l’Amour. Sans le monde hétéro, point de pédé !

Il peut arriver cependant, qu’un hétéro penche de temps à autres, pour le même sexe que lui. Dans ce cas on peut dire qu’il a des prédisposition pour cela. Il se peut qu’il soit bisexuel. La bisexualité existe au même titre que l’homosexualité ou l’hétérosexualité. Il ne faut surtout pas nier son existence, le faire serait absurde.

Au regard de ces maltraitances infligées aux homosexuel(le)s, dont sont responsables toutes ces sociétés homophobes, doit-on en déduire qu’être homo c’est être maso ? C’est prendre un raccourcis bien facile que certains (trop nombreux) n’hésitent pas à emprunter. Encore une fois, qui a envie de vivre en paria, TOUTE sa vie ?

A la lumière des connaissances scientifiques modernes, il est temps de ne plus nier l’évidence même si de nos jours encore, beaucoup la refuse. Pourtant, elle s’impose d’elle même à celui qui garde son esprit ouvert et lucide. Ceux qui la refusent sont souvent les mêmes que ceux qui refusent l’idée même de la diversité de la race humaine. Refuser l’homosexualité humaine revient à refuser les différentes races. Cela rient à dire que sur la planète il ne peut y avoir QUE des blancs, blond aux yeux bleus, hétéros. Encore une fois, depuis la nuit des temps, la Nature a fait en sorte que l’humanité soit composée d’hommes et de femmes (48/52%) hétéros et homos (8à10% chez les hommes, 8 à 10% chez les femmes), Quelles que soient les races, quelles que soient les civilisations, quelles que soient les latitudes, quel que soit le contexte politique ou religieux, que soient les époques, quelles que soient les couches sociales, quelle que soit l’éducation reçue, …

Si nous souhaitons vraiment avancer vers le progrès et installer un vrai monde civilisé, il est temps de ne plus se poser ces questions complètement inutiles qui nous font perdre notre temps : Pourquoi sommes-nous homos ? Pourquoi 90% du monde est hétéros ? Je suis homo : suis-je anormal ? Malade ? Pervers ?

L’homosexualité (dépénalisée en France depuis 1981) a été rayée des maladies mentales par l’O.M.S. (Organisation Mondiale de la Santé) en 1993. Cette organisation touche la plupart des pays du monde, tous les régimes politiques ou religieux confondus : L’homosexualité ne doit pas être un problème pour vous. S’il l’homosexualité l’est pour les autres, laissez-les se débrouiller avec LEUR problème et leurs étroitesses d’esprits. Elle n’est un problème pour personne. Elle est naturelle comme l’hétérosexualité. Les hétéros ne se posent aucune question sur leur sexualité. Être hétéros est naturel me direz-vous. Au regard de ce que la Nature (ou Dieu pour certains) nous apprend, être homo aussi. Elle (Il) l’a voulu ainsi, et personne aucun médecin, aucun psy, aucun prêtre, rabbin ou imam, aucun homme politique ne peut aller contre sa volonté.

.

L’humanité à l’échelle d’un village :

Regardons cet humanité d’un peu plus près et prenons cet exemple qui traîne sur le net et que vous avez déjà dû recevoir…: Si on pouvait réduire la population mondiale en un village de 100 personnes, tout en maintenant les proportions de tous les peuples existants sur la Terre, ce village serait ainsi composé :

  • 57 asiatiques
  • 21 européens
  • 14 américains (Nord, Centre et Sud)
  • 8 africains

Il y aurait :

  • 52 femmes et 48 hommes (quoi qu’on fasse la nature s’arrange pour garder ces proportions)

Parmi ce « partage » de la planète entre les deux sexes :

  • 91 hétérosexuel(le)s et 9 homosexuel(le)s = 100 personnes
           –  On peut dire que chez ces 9 personnes homosexuelles, nous trouverions en gros 5 lesbiennes et 4 gays
  • 30 blancs et 70 non blancs = 100 personnes
  • 30 chrétiens et 70 non chrétiens = 100 personnes

Sur les 100 personnes du village 6 seulement posséderaient 59 % de la richesse totale seraient originaires des USA

Toujours sur ces 100 personnes : 80 vivraient dans des maisons insalubres

  • 70 de ces 100 personnes seraient analphabètes
  • 50 de ces 100 personnes souffriraient de malnutrition
  • 1 de ces 100 personnes serait en train de mourir
  • 1 de ces 100 personnes serait en train de naître
  • 1 seule de ces 100 personnes posséderait un ordinateur
  • 1 (oui, un seulement) aurait un diplôme universitaire !

Si on considère le Monde de cette manière, le besoin de comprendre et d’accepter les différences devient évident. Le monde est ainsi fait. La nature fait sont oeuvre quoi qu’il arrive. Malgré ceci, certains aimeraient la modeler à leur image :

  • En Chine, on rêve d’un monde où les garçons seraient en écrasante majorité (pour ne pas à avoir à accompagner sa fille d’une dote au moment de son mariage : ça coûte trop cher !). Ainsi, on avorte pire on assassine les nouveaux-nés de sexe féminin en toute clandestinité.
  • chez les Judéo-chrétiens et dérivés (musulmans, …) on rêve d’un monde sans homosexuel (Dénoncés, ils sont lapidés (loi de la Charia) ou décapites voir pendu comme en Iran) en s’appuyant sur le Coran qui lui s’appuie sur l’un des premiers livres de l’Humanité : LA BIBLE (l’ancien testament).

 

Aucun Dieu n’a demandé à aucun homme de tuer pour lui !

Seul Dieu a le pouvoir de nous reprendre ce qu’il nous a donné un jour. Même le Diables ni aucun démon n’a ce pouvoir. Seul DIEU donne naissance et reprend la vie. Les hommes qui s’approprient sa parole ou pire, qui se prennent pour lui, devront un jour lui rendre des compte sur les crimes qui auront commis en son nom, en usurpant son identité, en bafouent sa parole.

Dieu est AMOUR pas HAINE.

 Les nazis et consorts rêvaient (rêvent encore ?) d’un monde de blonds aux yeux bleus, aux corps sains et parfaits. C’est pourquoi ils ont commencé par allumer les fours pour leurs handicapés, puis ont suivit les homosexuels qui ne participaient pas à l’effort pour la Grandeur de l’Allemagne Nazie. Les homosexuels étaient vus comme des adversaires, des ennemis d’états qu’il fallait au plus vite identifier. Les nazies se devaient de les ré-éduquer et en cas d’échec les éliminer ! Les allemands devaient avoir des enfants, beaucoup d’enfants, pour en faire de futurs soldats, de la chair à canon pour protéger l’Empire et convertir le reste ensuite…C’est drôle, ça ne vous rappelle Rien ? Qu’elle étaient donc les motivations des premiers juifs face à un Pharaon et ses Dieux multiples, puis des premiers chrétiens face aux juifs, puis des premiers musulmans face aux chrétiens ?. Quand cela s’arrêtera-t-il ? Quand donc les hommes comprendront qu’ils ne sont manipulé que par une poignée d’homme et non par Dieu ? Aucun Dieu ne souhaite la mort de ce qu’il a créé. Aucun Dieu n’admet la torture, l’humiliation ! Gardons à l’esprit les 10 commandements. Ils se suffisent à eux-même pour faire de la Terre un Paradis, pas l’enfer que les extrémiste de tout poils nous préparent.

Pédé = pédophile ?

.Ici rien n’est plus faux et injuste que de soutenir encore cette ignominie ! Mettre en avant cet ignoble amalgame pour stigmatiser les homosexuels est inadmissible ! Le pédophile n’est pas plus homosexuel qu’il est hétérosexuel !!!! A proportion (et l’actualité, malheureusement le prouve chaque jour) on trouve considérablement plus de pédophile hétéros que de pédophiles homos ! La triste et célèbre affaire Marc Dutroux l’atteste : dans la cave et le jardin de ce monsieur, ce sont des jeunes filles qui y ont été massacrées ! Dans l’affaire Giraud ce sont deux filles qui ont été torturée et tuées. En France (et dans le monde) les services sociaux s’occupent journellement d’affaires de pédophilie qui ont lieu au sein même des familles où des pères violent impunément, durant des années leurs propres filles ! Faire du pédé un pédophile, c’est vouloir cacher la forêt derrière un arbuste maigrichon. Qui a donc intérêt à détourner ainsi l’attention du citoyen honnête en lui montrant un coupable tout désigné avec une couleuvre si facile à faire avaler ??? Quand aura-t-on compris qu’un homosexuel est avant tout un homme qui est attiré sexuellement ET sentimentalement par un autre homme, que ces deux hommes sont consentants, qu’ils aspirent à vivre leur amour comme tout un chacun, dans le respect et la dignité ?

Les homosexuels en ont assez de passer pour des victimes prêtes à rôtir ! Marre. Être homos n’est ni dégradant, ni honteux. Être homos et être honnête, loyal, droit, digne est une réalité. Il est temps pour chacun de balayer devant sa porte.

Même s’il n’y a pas de quoi être fier d’être homo (un hétéro est-il fier d’être hétéro ?) nous n’en avons plus honte. Nous aspirons désormais à la dignité et aux mêmes droits que tout citoyens en ce pays.

3 Replies to “COMPRENDRE l’HOMOSEXUALITE”

  1. bonjour,

    je suis tombé par azard sur votre blog,
    et je doit dire que j’en suis très comptent,

    j’aime beaucoup votre article, il et très bien expliquer,

    je souhaiterais faire un lien sur mon blog en direction a cette article,
    je pense que beaucoup de gent doivent lire cette article,
    cela devrais les eduquer un peut, et ou leurs rafraichir la cervelle,
    sa changerais d’entendre des tas de gent dire qu’ils savent alors quant faite ils ne savent rien du tous.

    uniquement du a leur pré juger

    en attendant votre réponce,
    je vous souhaite une bonne soirée

  2. « Pédé ! » Je déteste ce mot !
    Je lui préfère et de loin le mot américain (valable chez eux pour les hommes comme pour les femmes) : GAY
    Chez nous on utilise « homos » pour les hommes et « lesbiennes » pour les femmes mais ces mots sont moches !
    Bref, GAY c’est plus cool et phonétiquement c’est plus « gai ».

    Le GAY fait-il partie du monde ?
    Cet article me semble complet et beaucoup de gens devraient le lire. Je sais bien que la lecture emmerde tout le monde mais si les gens faisaient davantage l’effort de lire puis d’analyser les choses ils diraient moins de conneries.

    Bref, oui nous faisons partie du monde dans lequel les hétéros vivent !
    Oui quoi qu’il arrive nous ne pouvons être éradiqués car même si demain quelqu’un trouvait le moyen de faire disparaître, en un seul instant T, tous les homos mâles et femelles de la suface de la terre, ce serait vain car, dans les naissances qui suivraient, le même pourcentage se retrouverait à nouveau ! Personne n’y peut rien, c’est la nature !!! C’est elle qui est responsable … point barre ! C’est une évidence … Quand je pense que les extrémistes et/ou religieux refusent de l’admettre ça me sidère !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.