PrĂ©vention (1) – Protect yourself!

PrĂ©vention (1) – Protect yourself!

5 janvier 2010 Non Par RĂ©daction

Voici 9 questions essentielles auxquelles Gay Graffiti nous tenterons de répondre :

ENTRE SÉROPOS, FAUT-IL SE PROTÉGER?

Le prĂ©servatif ne protĂšge pas seulement du sida, il vous prĂ©serve aussi des autres infections sexuellement transmissibles (lST), comme la syphilis, qui ne font pas vraiment bon mĂ©nage avec le VIH. Par ailleurs, votre partenaire sĂ©ropositif peut ĂȘtre porteur d’un virus plus rĂ©sistant que le vĂŽtre. Les Ă©tudes ont montrĂ© que ces rĂ©sistances pouvaient se transmettre. MĂȘme si cela semble a priori moins Ă©vident, la capote entre sĂ©ropos est donc nĂ©cessaire.

MA CHARGE VIRALE EST INDÉTECTABLE. SUIS-JE ENCORE CONTAMINANT ?

La charge virale a beau ĂȘtre en dessous du seuil de dĂ©tection dans votre sang, le virus demeure prĂ©sent dans votre organisme. Les risques de contamination existent toujours, la charge virale sanguine n’est pas corrĂ©lĂ©e avec la charge virale spermatique.

DOIS-JE DIRE À MA OU MON PARTENAIRE QUE JE SUIS SÉROPOSITIF ?

Dire que l’on est sĂ©ropositif Ă  un partenaire sexuel d’une nuit ou d’une vie, c’est toujours, en 2006, s’exposer Ă  ĂȘtre rejetĂ©. Si rien ne vous oblige Ă  faire part de votre sĂ©ropositivitĂ©, le faire peut, en revanche, vous aider tous les deux Ă  ĂȘtre mieux conscients des risques. Et puis votre partenaire est peut-ĂȘtre sĂ©ropositif aussi.

DOIS-JE METTRE UNE CAPOTE POUR SUCER ?

Le risque de transmettre le VIH par une fellation est faible, mais il existe. En particulier lorsqu’on se trouve en prĂ©sence d’une IST, comme la syphilis, la blennorragie ou les gonorrhĂ©es. Celles-ci se transmettent trĂšs facilement par des rapports bucco-gĂ©nitaux. Le meilleur moyen de s’en protĂ©ger, c’est de mettre un prĂ©servatif pour la fellation.

ET SI MON PARTENAIRE REFUSE DE METTRE UNE CAPOTE ?

Si vous ĂȘtes une femme, vous pouvez toujours utiliser un prĂ©servatif fĂ©minin (FĂ©midon). Si vous n’en avez pas Ă  disposition, rappelez-vous ce slogan « no capote, no way »: pas de capote, pas de sexe. MĂȘme tarif, si vous ĂȘtes un homme. La capote ne doit pas ĂȘtre nĂ©gociable.

QUE FAIRE EN CAS D’ALLERGIE AU LATEX ?

Il existe des prĂ©servatifs masculins en polyurĂ©thane, moins gĂȘnants que ceux en latex, mais beaucoup plus chers. Les prĂ©servatifs fĂ©minins (FĂ©midon), sont Ă©galement composĂ©s de cette matiĂšre. Demandez conseil Ă  votre pharmacien. On en trouve Ă  prix raisonnable sur le site « Le Roi de la Capote » oĂč le paiemant est sĂ©curisĂ©.

L’USAGE DE SUBSTANCES PSYCHOACTIVES INFLUE-T-IL SUR LA PRISE DE RISQUE ?

Des Ă©tudes ont mis en Ă©vidence le fait que le crystal ou le GHB peuvent nuire Ă  la volontĂ© de se protĂ©ger. L’alcool, le cannabis, l’ecstasy, la cocaĂŻne ou l’hĂ©roĂŻne peuvent rendre moins attentif aux impĂ©ratifs de prĂ©vention. Ceci Ă©tant, l’usage de substances psychoactives ne doit pas ĂȘtre considĂ©rĂ© comme une excuse pour ne pas mettre de prĂ©servatif.

LES PRATIQUES HARD SONT ELLES CONTAMINANTES ?

L’hĂ©patite B se transmet par les relations sexuelles non protĂ©gĂ©es et le sang. L’hĂ©patite C se transmet par le sang. Les pratiques hard violentes peuvent donc ĂȘtre Ă  risque. Pour les adeptes du fist-fucking, attention Ă  la lymphogranulomatose vĂ©nĂ©rienne (LGV). Cette maladie qui peut avoir des consĂ©quences graves a Ă©tĂ© observĂ©e chez des dizaines de gays qui se livraient Ă  cette pratique. Attention aussi Ă  l’hĂ©patite C, qui peut se transmettre lors de rapports sexuels traumatisants.

JE SUIS CO-INFECTÉ, DOIS-JE PRENDRE DES PRÉCAUTIONS SUPPLÉMENTAIRES ?

L ‘hĂ©patite B se transmet par voie sexuelle et par le sang, alors que l’hĂ©patite C se transmet surtout par le sang (mais des cas de transmission sexuelle existent). Pour se protĂ©ger de la premiĂšre, il faut utiliser des prĂ©servatifs, et dans les deux cas il faut Ă©viter les pĂ©nĂ©trations vaginales ou anales trop violentes et les pratiques oĂč l’on se retrouve en prĂ©sence de sang (pratiques hard ou rapport sexuel pendant les rĂšgles). De plus, la prise d’un stimulant sexuel comme le Viagra est dĂ©conseillĂ©e.
——————————————————————————–

 

En savoir + : 

Sida Info Service: 0 800 840 800, 7j/7, 24h/24.

Toutes les adresses des centres de dĂ©pistage et des brochures d’info sont disponibles sur www.sida-info-service.org

Les modes d’emploi des prĂ©servatifs fĂ©minins et masculins sont Ă  tĂ©lĂ©charger sur www.inpes.sante.fr

Le dĂ©pliant «VIH/sida: et si j’ai pris un risque ? Le traitement d’urgence», est disponible sur www.aides.org

Également disponible dans les comitĂ©s Aides,la brochure intitulĂ©e «Ha rd safer se» » sur les risques des pratiques hard et sado-maso entre hommes.