La Bible et les homosexuels

La Bible et les homosexuels

7 novembre 2019 Non Par La rédaction

Délicat de parler de ce livre sacré, ce livre saint tout comme il est délicat de parler du Coran ou de la Torah.

bible_jerusalem

La Bible est formĂ©e de plusieurs livres Ă©crits (par les hommes) Ă  des moments diffĂ©rents de l’Histoire de l’HumanitĂ©.

  • Les cinq premiers livres de la Bible forment un ensemble que les juifs appellent la « LOI », la Torah, terme dĂ©signant l’instruction, l’enseignement et pas seulement une lĂ©gislation.
  • Le nom de pentateuque vient de ce qu’on divisera le texte en cinq rouleaux (pentateuchos, en grec).

Il existe aujourd’hui plusieurs versions diffĂ©rentes de la Bible mais tout le monde s’accorde Ă  dire que la Bible de rĂ©fĂ©rence est « La Bible de JĂ©rusalem ». C’est donc sur elle que portera notre Ă©tude ci-dessous en reprenant, mot pour mot des passages prĂ©cis pour illustrer notre propos.

La Bible, en voici un bouquin intéressant !

AprĂšs nous avoir racontĂ© dans la GenĂšse (le premier livre de la Bible), de façon trĂšs simpliste, la naissance de l’espĂšce humaine (Adam, puis Ève qui naĂźt de la cĂŽte d’Adam (illustration d’un artiste ci-dessous),

rĂ©duisant dĂšs le dĂ©part la femme Ă  une sous espĂšce de l’homme dont elle dĂ©pendra toute son existence !). L’humanitĂ© Ă©tait en marche, elle croissait et multipliait, etc, etc …

AprĂšs bien des pĂ©ripĂ©ties, le temps Ă©tait venu pour le peuple juif de faire le mĂ©nage dans toutes cette ribambelle de Dieux imposĂ©s par l’Egypte, les Grecs et les Romains ! Il y en avait tellement que l’on s’y perdait. SincĂšrement mĂȘme aujourd’hui, qui se souvient de tous de tous ces Dieux, de leurs noms et fonctions dans les cieux ? le Bible nous raconte la dĂ©livrance d’un peuple (juif) vis-Ă -vis de l’Egypte des Pharaons alors le Grand MĂ©chant…

DĂ©cidĂ©ment, en ces temps anciens, l’Homme en avait des pouvoirs ! Premiers supers hĂ©ros digne des Mavels et autre Comics ?

Elle nous apprend comme l’homme s’est vu imposer UN Dieu en Ă©tant soumis Ă  l’Unique au dĂ©triment de la diversitĂ© (point de dĂ©mocratie mais une monarchie absolue comme une sorte de dictature cĂ©leste), comment il s’est vu craindre un Dieu plutĂŽt qu’apprendre Ă  l’aimer, comment on lui a imposĂ© l’obĂ©issance Ă  ce TOUT puissant au dĂ©savantage de la recherche de sagesse…

Puis on arrive au LĂ©vitique, premier Code Civil et premier Code PĂ©nal de l’humanitĂ©…

ConstituĂ©e de plusieurs livres, la Bible a Ă©tĂ© Ă©crite successivement Ă  des Ă©poques oĂč il fallait protĂ©ger la race humaine d’elle-mĂȘme dans un contexte oĂč vivre relevait de l’exploit quotidien. En (re)lisant la Bible, il nous faut la remettre dans son contexte.

Tout a commencĂ© Ă  une Ă©poque oĂč il n’existait aucune loi ; il fallait trouver le moyen de « tenir » le peuple sur le droit chemin afin d’Ă©viter qu’il ne s’entre-tue. De mĂȘme qu’il fallait le protĂ©ger des flĂ©aux (famine, Ă©pidĂ©mie, …) qui sĂ©vissait et qui chaque fois qu’ils se produisaient dĂ©cimaient une trĂšs grande partie de la population. Pas Ă©tonnant qu’Ă  la suite d’un de ces flĂ©aux il fallait mettre toute la populace Ă  contribution pour repeupler et protĂ©ger ainsi les terres des invasions, et / ou assurer aux vieux une « retraite » dĂ©cente (souvenez-vous que les anciens Ă©taient Ă  la charge des enfants ! Vue la mortalitĂ© infantile en ces temps-lĂ , il y avait intĂ©rĂȘt Ă  faire des mĂŽmes pour avoir l’assurance de voir quelques-uns d’entre-eux arriver Ă  l’Ăąge adulte)

On peut dire que ces livres ont contribuĂ© Ă  la protection de l’humanitĂ© contre elle-mĂȘme et de lĂ , Ă  son expansion.

Et ces situations ont perdurĂ© tard, jusqu’Ă  la fin du Moyen-Age voire plus prĂšs de nous encore… Ca ne vous rappelle rien ? DĂ©cidĂ©ment l’ĂȘtre humain est tellement prĂ©visible parfois . Il aime marcher sur ses propres traces, ça le rassure tellement. Au lendemain de la seconde guerre mondiale il fallait repeupler les pays dĂ©vastĂ©s et ainsi tout reconstruire. Du coup, les familles nombreuses Ă©taient …. heu …. nombreuses. Tellement nombreuses qu’on a appelĂ© cette pĂ©riode d’aprĂšs guerre le Baby Boom ! Et bien sĂ»r avec la bĂ©nĂ©diction de l’Eglise qui, du coup, voyait ses Ă©coles de catĂ©chisme se remplir comme elle ne l’ont jamais Ă©tĂ©.

A ce propos, il est intĂ©ressant de se pencher, objectivement, Ă  cet Ă©gard sur un aspect d’une question tabou : Dieu (JĂ©hovah ou Allah peu importe le nom que lui donne les hommes) existe-t-il vraiment ?

Comme l’Ă©crit Pierre Jovanovic dans sa « Biographie de l’Archange Gabriel » (Ă©ditions : Le Jardin des Livres) : Il vous est sĂ»rement insupportable de vous poser cette question tout comme vous poser la suivante :

Dieu pourrait-il disparaßtre un jour, oublié de tous ?

Impensable n’est-ce pas ?

Et pourtant ! Toujours objectivement, prenez le temps de réfléchir juste une seconde à

  • L’ Ă©gyptien vivant sous l’un des Akhenaton ou autres RamsĂšs et adorant son dieu RĂą ou Amon, et toute la clique dont on ne sait mĂȘme plus qui Ă©tait qui et quel Ă©tait sa fonction dans les cieux Ă©gyptiens.
  • ou le grec se prosternant avec respect devant Zeus et toute sa coure vivant sur le mont Olympe,
  • le viking ne craignant que son dieu Thor et sa horde de Dieux dont on ne sait plus grand chose aujourd’hui
  • ou encore ce romain cĂ©lĂ©brant le culte de Jupiter (tiens celui-lĂ  Ă©tait le double de Zeus non ? Et ses copains idem. C’est qu’il y en avait du monde au ciel de l’AntiquitĂ© !
  • et de part le monde, tous les autres peuples de Antiques (Celtes, macĂ©donien, Ă©trusques, aztĂšques, mayas, etc …)

pouvaient-ils s’imaginer que leurs dieux, pour lesquels ils Ă©taient prĂȘts Ă  donner jusqu’Ă  leur vies, perdraient un jour leur pouvoir avant de perdre Ă  jamais la face, oubliĂ©s de tous au profit d’un Dieu unique, imposĂ© par d’autres hommes mieux organisĂ©s ?

poseidon

C’Ă©tait carrĂ©ment impensable à cette Ă©poque. Quiconque l’aurait pensĂ© aurait pĂ©ri pour outrage suprĂȘme ! Tous ces dieux ont vĂ©cus des milliers d’annĂ©es (2, 3 voir 4000 ans !) avec les pleins pouvoirs. Qu’en est-il 2000 ans plus tard ? Ils ne sont plus rien, plus craint, oubliĂ©s de l’amour de tous. Ils ne sont bons qu’Ă  remplir des musĂ©es nationaux au nom de l’Art (et d’un Dieu tout puissant de l’argent aussi).

Mais alors, que dire de ce dieu unique, au nom duquel certaines branches fanatiques et armĂ©es musulmanes ou chrĂ©tiennes prĂŽnent la guerre et des massacres ? OĂč sera-t-il ce dieu dans 1000 ou 2000 ans ? Finira-t-il dans des musĂ©es poussiĂ©reux sous le regard somnolant et blasĂ© du gardien du musĂ©e ?

Quelle nouvelle invention « spirituelle » l’homme s’imposera-t-il alors ?

Et que dire de tous ces pauvres gens, morts pour ces dieux multiples ou ce dieu unique ? Ceux tombĂ©s pour ces divinitĂ©s plurielles n’ont-ils pas Ă©tĂ©, en leur temps, bernĂ©s … roulĂ© dans la farine ? Et que dire de ceux qui tombent aujourd’hui ? C’est une rĂ©flexion sur le pouvoir que se sont donnĂ©s une minoritĂ© sur la majoritĂ© au moyen des religions que je vous propose ici. Juste et simplement une rĂ©flexion comme point de dĂ©part au dĂ©bat.

Croire ou ne pas croire n’est pas la question ici.

Il s’agira de respecter les uns (croyants) comme les autres (non-croyants) en installant un dialogue car la violence et la guerre n’ont jamais fait qu’aggraver les choses en dehors de mener nulle part. S’il existe un Dieu (ou mĂȘme plusieurs aprĂšs tout, qu’en savons-nous ? Qui peut le dire ? Sommes-nous sĂ»r qu’Il est Unique ? N’existe-t-il pas une multitude d’esprit que l’Homme a voulu rassembler en un seul ? Si, pour nous rassurer, nous voulons absolument croire en quelque chose de supĂ©rieur alors toutes les hypothĂšses sont possibles ! Ces forces, si elles existent, ces divinitĂ©s de par leurs supĂ©rioritĂ©s ne peuvent qu’avoir atteint un niveau extrĂȘme de perfection. Elle ne sont sensĂ©es faire QUE de bonnes choses : elles ne sont constituĂ©es que d’Amour, de compassion, de tolĂ©rance et d’humanitĂ©, de pardon et de volontĂ© de construction.

Ces sentiments que sont la vengeance, la haine et la volontĂ© de dĂ©truire parfois dans l’assassinat ne sont pas de leur ressort mais seulement de l’Homme qui, trop lĂąche pour assumer, cherche Ă  se justifier (genre : « c’est pas moi, c’est LUI qui m’a dit de le faire »)…. C’est ainsi qu’en Son Nom, en tout temps et mĂȘme encore aujourd’hui, des hommes ont tuĂ© (ou tuent encore) d’autres hommes simplement parce qu’ils ne pensaient pas comme eux, ne vivaient pas comme eux ….

satan

Ou alors, on lui a inventĂ© un « contraire », un nĂ©gatif  tout indiquĂ© pour endosser les actes de malveillances, d’injustices, de haine, de mĂ©chancetĂ© gratuites, de pĂȘcher, de tentateur, etc : Satan ! C’est lui qui est responsable de tout ce qui est mauvais sur terre y compris ce qui est mauvais en nous. En aucun cas nous ne sommes responsables de nos bĂȘtises ou pĂȘchĂ©s. Et si la mort rĂŽde sur terre c’est de sa faute aussi ! A ce propos, peut-on vous rappeler que Satan (ou Lucifer ou peu importe mes nom qu’on lui donnera)  n’est qu’un Archange dĂ©chu. Cessons de lui donner tous les pouvoirs y compris le pouvoir de vie ou de mort sur Terre. Seul Dieu peut ĂŽter le vie. Dieu et personne d’autre (encore moins l’homme qui, s’il le fait, se substitue Ă  Dieu et se place ainsi hors la Loi de Dieu). Lucifer ne peut ĂŽter la vie et pour preuve si vous finissez comme locataire chez lui, vous brĂ»lez, Ă©ternellement… C’est clair ça ? vous ne mourrez pas, vous vivez Ă©ternellement mais en grillant dans les flammes de l’enfer.

C’est fou cette manie qu’a l’humanitĂ© de ne jamais assumer ses actes et clamer sans cesse : « C’est pas moi, c’est l’autre lĂ  ! J’y peux rien, j’y suis pour rien, c’est pas ma faute, tout ça c’est SA faute !« 

Mais voyons comment une minoritĂ© (ceux qui dĂ©tiennent le pouvoir) manipule les masses pour les rĂ©duire en une sorte d’esclavage intellectuel.

La BIBLE : Le LĂ©vitique dans l’Ancien testament, premier Code Civil et premier Code PĂ©nal de l’humanitĂ©.

VoilĂ  pourquoi nous ne parlerons ici que des premiers livres, La Bible, car c’est sur ceux-lĂ  que reposent les fondations de toutes les religions qui influencent notre quotidien (juives, chrĂ©tiennes et musulmanes). C’est pourquoi certains s’appuient encore sur les recommandations (d’un autre Ăąge ?) de ces premiers livres pour les appliquer de nos jours surtout en ce qui concerne les homosexuels en « oubliant » les autres « recommandations » concernant le reste de la population (et donc les hĂ©tĂ©ros) !

Je me suis entendu dire de la bouche de catholiques eux-mĂȘmes (et parfois de certains prĂȘtres) que les livres de l’ancien testament Ă©taient les plus durs, les plus violents, les plus vengeurs des livres de la Bible et qu’il convenait de les mettre un peu de cĂŽtĂ© au profit des Évangiles, plus Ă  l’image d’un Dieu d’Amour. Soit. Mais ces derniers ne sont pas exempts de propos « homophobes » ce qui autorise toujours les intĂ©gristes Ă  insulter, rejeter son prochain, mĂȘme si celui-ci est son frĂšre, sa sƓur, ou ses propres enfants !

Imam, prĂȘtre ou rabbin, tous adepte du « J’ai lu pour vous » ?

Vous devriez lire cette page en entier. Nul n’a besoin d’ĂȘtre thĂ©ologien. On a tous un cerveau et on a tous appris Ă  lire… Revoyons, ensemble ce que vous croyez savoir de la Bible pour mettre en lumiĂšre ce qu’on a tentĂ© de vous faire croire en espĂ©rant que vous n’iriez pas vĂ©rifier…

Revenons au LĂ©vitique et aux autres livres de l’ancien testament qui sont les fondements de toutes les religions (judĂ©o-chrĂ©tiennes et musulmanes) Tout se passe aujourd’hui comme si l’ancien testament ne s’adressait pas Ă  l’ensemble de la population. Il ne viendra Ă  l’idĂ©e de personne, dans la France d’aujourd’hui, d’insulter, de battre Ă  mort un(e) adultĂšre comme on le fait sans problĂšme pour un homosexuel. Personne ne citera plus Le LĂ©vitique 20 verset 10 mais on nous ressert Ă  toutes les sauces le LĂ©vitique 18 verset 22. Si je suis coupable devant l’Éternel d’ĂȘtre homosexuel, alors soit, j’accepte son chĂątiment mais pas sans emmener avec moi toutes les autres personnes coupables devant Dieu. Ce sont tous les coupables dĂ©signĂ©s par lui dans le lĂ©vitique et les autres livres qui composent la Bible que je veux voir m’accompagner dans ma disgrĂące …ou … personne ! Pas deux poids deux mesures. Dieu est juste. C’est pourquoi je vous propose de voir ensemble en relisant la Bible, qui sur terre sera Ă©pargnĂ© de la colĂšre divine et qui se verra les portes du Royaume de Dieu dĂ©finitivement fermĂ©es. Les donneurs de leçons n’ont qu’Ă  bien se tenir. On y va ? GO !

Avant tout chose, il convient de lire ce qui suit en ayant toujours Ă  l’esprit le dĂ©calogue avec son 1er commandement : « TU NE TUERAS POINT« .

LĂ©vitique 18 verset 22 : Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination. 

C’est la bible qui le dit !

Elle raconte aussi le premier meurtre de l’Histoire de l’HumanitĂ© (celui de CaĂŻn) faisant d’Abel le 1er homme sur terre !

Adam et Ève, parents des deux frĂšres et premier couple humain, avaient Ă©tĂ© chassĂ©s du jardin d’Éden parce qu’ils avaient dĂ©sobĂ©i aux instructions divines, en mangeant du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal.

Dieu bannit Adam et Ève du jardin d’Éden. Il prononça une malĂ©diction sur eux : « Le sol sera maudit Ă  cause de toi. C’est Ă  force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie, il te produira des Ă©pines et des ronces, et tu mangeras de l’herbe des champs. C’est Ă  la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre, d’oĂč tu as Ă©tĂ© pris ; car tu es poussiĂšre, et tu retourneras dans la poussiĂšre »

Contrairement Ă  Adam et Ă  Ève, qui, avant leur transgression, n’avaient pas besoin de faire de gros efforts pour se nourrir, (GenĂšse 4 :2) CaĂŻn et Abel ont dĂ», dĂšs lors, travailler dur pour produire leur nourriture.

  • Abel Ă©tait berger,
  • CaĂŻn laboureur

Lorsque Dieu demanda de Lui offrir un sacrifice, que firent les deux frĂšres ? Abel apporta les « premiers-nĂ©s de son troupeau et leur graisse » (GenĂšse 4 :4) CaĂŻn, au contraire, fit « une offrande des fruits de la terre » (verset 3). « L’Éternel porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande ; mais il ne porta pas un regard favorable sur CaĂŻn et sur son offrande. CaĂŻn fut trĂšs irritĂ©, et son visage fut abattu » (versets 4-5). Dieu n’accepta pas l’offrande de CaĂŻn. Toutefois, Il ne rejeta pas CaĂŻn, Il lui expliqua qu’Il accepterait une offrande convenable (verset 7).  L’Éternel Dieu mit CaĂŻn en garde de contrĂŽler ses impulsions pĂ©cheresses, mais ce dernier resta irritĂ©, et sa colĂšre le poussa Ă  tuer son frĂšre, Abel, dont l’offrande avait plu Ă  Dieu (verset 8).

Le SEIGNEUR dit Ă  CaĂŻn:

OĂč est ton frĂšre Abel ? Il rĂ©pondit : Je ne sais pas ; suis-je le gardien de mon frĂšre ?  Et Dieu dit : Qu’as-tu fait ? La voix du sang de ton frĂšre crie de la terre jusqu’Ă  moi. Maintenant, tu seras maudit de la terre qui a ouvert sa bouche pour recevoir de ta main le sang de ton frĂšre. Quand tu cultiveras le sol, il ne te donnera plus sa richesse. Tu seras errant et vagabond sur la terre.

Ah ? CaĂŻn tue son frĂšre ABEL par jalousie et ? Que fait Dieu ? Bah rien si ce n’est le bannir et le maudire ? … Puis, CaĂŻn s’Ă©loigna de la face du SEIGNEUR, et habita dans la terre de Nod, Ă  l’orient d’Éden.

A propos, la Bible donne aussi autorisation, explicite, de l’inceste ! Bah oui : la seule femme Ă  l’Ă©poque (vous l’oubliez ?) est ?? Ève ! Donc, Ève fait l’amour avec Adam pour donner deux garçons : CaĂŻn et Abel. CaĂŻn est tuĂ©.. Abel reste seul.

Adam « connut » encore sa femme; elle enfanta un fils, et l’appela du nom de Seth, car, dit-elle, Dieu m’a donnĂ©e un autre fils Ă  la place d’Abel, que CaĂŻn a tuĂ©. Seth eut aussi un fils, et il l’appela du nom d’Énosch. C’est alors que l’on commença Ă  invoquer le nom du SEIGNEUR.

CaĂŻn connut sa femme (ah ? Et d’oĂč elle sort celle-ci ? Je croyait Adam et Ève seuls avec leurs progĂ©nitures moi ? ) ; elle conçut, et enfanta HĂ©noc. Il bĂątit ensuite une ville, et il donna Ă  cette ville le nom de son fils HĂ©noc. 18 HĂ©noc engendra Irad, Irad engendra MehujaĂ«l, MehujaĂ«l engendra MetuschaĂ«l, et MetuschaĂ«l engendra LĂ©mec. Etc.. Etc … Etc….

STOP ! A ce stade il est bon de s’arrĂȘter un instant ! On a donc :

  • Adam
  • sa femme Eve
  • leur deuxiĂšme fils : CaĂŻn
  • le troisiĂšme fils : Seth
  • Un petit fil : Énosch

Une femme et …. 4 mecs ! et CaĂŻn qui trouve une femme on ne sait oĂč ni comment elle est venue sur terre ? Avec autant d’incohĂ©rence comment ne pas ensuite se demander : Comment fait-il pour commencer sa mission qui est de peupler la terre ? Pouah ! Quelle horreur ! Nous sommes tous issus d’une famille « tuyau de poil » …

Dans la Bible on y trouve tout : meurtres, inceste, viols, pĂ©dophilie, et mĂȘme homosexualitĂ© (David et Jonathan) …

Quand je pense que toutes les religions basent leurs morales sur ces Ă©crits … mais pas sur tous ces Ă©crits, sur des morceaux choisis qui arrangent bien leurs affaires. Vous voulez vous en convaincre ? Lisez la suite jusqu’au bout, avec la Bible Ă  portĂ©e de main…

Aujourd’hui, toutes les religions ne retiennent que ça ! Pourtant il est Ă©crit dans les textes sacrĂ©s d’autres interdictions tout aussi grave que celle-ci mais personne ne s’en souvient. Personne n’en fait mention. Et pour cause tous se sont accommodĂ© de ces interdits en les arrangeant de façon Ă  les attĂ©nuer pour servir leurs intĂ©rĂȘts. Seul ce passage reste en vigueur afin de stigmatiser et des garder des boucs Ă©missaires qui leur serviront par la suite pour justifier leurs massacres. On en reparlera, mais avant passons en revues ces interdits, ces pĂȘchers d’une extrĂȘme gravitĂ© aux yeux de Dieu que l’Homme, dans son infinie bontĂ© (pour lui-mĂȘme), passera sous silence jusqu’Ă  nos jours.

OK ! Vous ĂȘtes prĂȘts ? D’aprĂšs les trois grandes religions (juives, musulmanes et chrĂ©tiennes) il faut s’y conformer aveuglĂ©ment (sinon, point de salut), re-lisons ensemble, en toute objectivitĂ©, le(s) premier(s) livre(s) de cette planĂšte.  Reprenez votre Bible, gardez-la Ă  portĂ©e de main, calez-vous dans un bon fauteuil avec de bons coussins et allons-y, Relisons, ensemble, ce livre sacrĂ© qui dicte encore de nos jours ce qu’on doit ou ne doit pas faire …

Ainsi soit-il !!!

Revenons donc sur le lĂ©vitique qui est le 3Ăšme livre de la Bible aprĂšs la GenĂšse et l’Exode. Vous n’avez donc pas beaucoup de pages Ă  tourner pour lire tous les passages reproduits fidĂšlement, mot pour mot ci-aprĂšs.

Elle dit ceci :

Lev 20:13 – l’homme qui couche avec un homme comme on couche avec une femme : c’est une abomination qu’ils ont tous les deux commise, ils devront mourir, leur sang retombera sur eux.

Wouaou ! Dur ! C’est Ă©crit !

Comme je le remarque souvent, les hĂ©tĂ©ros mĂąles, dominant dans toute sociĂ©tĂ© n’ont eu de cesse que s’affranchir de tout ce qui les dĂ©rangeait mettant en avant certains passages concernant les minoritĂ©s, l’Ă©cran de fumĂ©e afin de dĂ©tourner l’attention de leurs agissements ! StratĂ©gie bien connue. Fais ce que je dit et pas ce que je fais ! PremiĂšre forme de dictature..

Le mĂąle voulant coĂ»te que coĂ»te garder le pouvoir sur le reste du monde, objets, animaux mais aussi femmes, n’aura de cesse que de rĂ©duire en esclavage jusqu’Ă  femmes et enfants ! DeuxiĂšme dictature ….

Croissez et multipliez !

LĂ  c’est clair : tout ce qui ne contribue pas Ă  la croissance dĂ©mographique de chacune des religions sera strictement interdit ! Pas d’homosexualitĂ©, c’est Ă©vident, mais pas de contraception ni de masturbation et encore moins de sodomie (mĂȘme entre couple hĂ©tĂ©ros). Il faut coĂ»te que coĂ»te faire de sa religion la plus grande et la plus importante dans le monde. Écraser les autres pour conquĂ©rir le monde. Être les plus nombreux possible. Si un couple (lĂ©gitime) fait l’amour, c’est pas par plaisir mais uniquement pour faire des enfants.

Objectivement, voyez par vous mĂȘme et par l’exemple Ă©crit dans la Bible ce que je tente d’expliquer :

Le LĂ©vitique 20 verset 10 L’homme qui commet l’adultĂšre avec la femme de son prochain devra mourir, lui et sa complice. 

Ben dis-donc ! Si on devait tuer toutes celles et tous ceux qui ont une relation amoureuse en dehors du mariage, il ne resterait pas grand monde vous ne croyez pas ?

C’est drĂŽle que les hĂ©tĂ©ros ne se souviennent pas de ce verset ? Il est pourtant question de MORT lĂ  aussi non ? Combien, parmi ceux qui lisent ces mots, peuvent affirmer haut et fort qu’il n’ont jamais mis un coup de canif dans leur contrat de mariage ? Personne ne juge ici, nous restons factuels…

Parfois, vous le verrez (et vous me pardonnerez, enfin je l’espĂšre) je vais me faire volontairement de mauvaise foi mais uniquement pour vous donner l’envie de rĂ©flĂ©chir encore plus profondĂ©ment sur le thĂšme dĂ©veloppĂ© et pourquoi pas, provoquer le dĂ©bat avec vous mĂȘme…

On continue ? Allez, on continue pour « le plaisir »…

L’Exode 35 verset 2 Pendant six jours on fera le travail, mais le septiĂšme jour sera pour vous un jour saint, un jour de repos complet consacrĂ© Ă  YahvĂ©. Quiconque fera ce jour-lĂ  un travail quelconque sera mis Ă  mort.L’Exode 35 verset 3 Vous n’allumerez de feu, le jour du sabbat, dans aucune de vos demeures. 

Bon, si je comprends bien, quelle que soit la religion (juive ou chrĂ©tienne) l’hiver et tous les samedis, je dois me peler les miches sous peine de mise Ă  mort !?

Par ailleurs, doit-on mettre Ă  mort les gens qui bossent le dimanche ??? Et que doit-on faire des patrons de supermarchĂ©s qui font des pieds et des mains pour garder leur grandes surfaces ouvertes les dimanches et jours de fĂȘte ???

Et que dire du consommateur qui pousse Ă  la roue ?

C’est drĂŽle on n’entend pas le Vatican ni aucun rabbin sur le sujet. Personne du Saint SiĂšge ne pipe mot sur celles et ceux qui tiennent les boutiques, ouvertes le dimanche, Ă  Lourdes et autres lieux de pĂšlerinage ! Il est pourtant loquace quand il s’agit de prĂ©servatif (alors que le SIDA tue des milliers de gens dans le monde ! Travailler n’a jamais tuĂ© personne que je sache !) Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Puis Les Nombres 15 : 32 Ă  36 « Alors que les IsraĂ©lites Ă©taient dans le dĂ©sert, on surprit un homme qui ramassait du bois le jour du Sabbat. Ceux qui l’avaient surpris Ă  ramasser du bois l’amenĂšrent Ă  MoĂŻse, Ă  Aaron et Ă  toute la communautĂ©. On le mit sous bonne garde, car le traitement qu’il devait subir n’avait pas encore Ă©tĂ© fixĂ©. YahvĂ© dit Ă  MoĂŻse : « Cet homme doit ĂȘtre mis Ă  mort, que toute la communautĂ© le lapide hors du camp. » Toute la communautĂ© le fit sortir du camp et le lapida jusqu’Ă  ce que mort s’ensuivit, comme YahvĂ© l’ avait ordonnĂ© Ă  MoĂŻse » 

Pas d’interprĂ©tation possible ! ??

Aucune exception ne sera faite alors ! ??

J’ai ma fille et de la famille qui s’obstinent Ă  travailler le jour du Sabbat (7Ăšme jour). Suis-je dans l’obligation morale de les tuer moi-mĂȘme accompagnĂ© du reste de la population ?

Notez au passage que c’est Dieu qui impose la Mort ! Pas MoĂŻse !

Dieu rĂ©clame la mort d’une de ses crĂ©atures sans lui laisser aucune chance. Point de salut. Point de pardon. La Mort point barre. Qui a dit que Dieu est Amour, Compassion, Tendresse ? Ce passage relevĂ© dans « Les Nombres » semble bien loin de cette notion … N’est-ce pas Ă  lui qu’on envoie cette priĂšre: « Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons Ă  ceux qui nous ont offensĂ©. » ? Ne doit-IL pas montrer le bon exemple ? La voie ? Mais continuons notre lecture.

L’exode 21 : 15 Qui frappe son pĂšre ou sa mĂšre sera mis Ă  mort. (Boum !)L’exode 21 : 17 Qui maudit son pĂšre ou sa mĂšre sera mis Ă  mort. (Re-Boum !)Le LĂ©vitique 20 verset 9 Quiconque maudira son pĂšre ou sa mĂšre devra mourir. Puisqu’il a maudit son pĂšre ou sa mĂšre, son sang retombera sur lui-mĂȘme ! 

Re-re-Boum !

Pour ces trois versets, Ă©galement aucune interprĂ©tation n’est possible ? C’est clair ! On est d’accord que ceci concerne TOUTE la population ??? HonnĂȘtement : vous ĂȘtes combien Ă  avoir eu envie d ‘envoyer promener vos parents (voir plus) MMmm???

En 2019 on parle de « FĂ©minicide » : Il s’agit de femmes assassinĂ©es par leurs conjoint. En octobre 2019, le nombre de femmes tuĂ©es depuis janvier est de 121 ! Et ces faits s’accĂ©lĂšrent !

Si on ne dĂ©gage pas les moyens pour assurer la protection et la sĂ©curitĂ© des femmes qui sont battues, qui font des dĂ©marches pour se protĂ©ger, on aboutit Ă  cette accĂ©lĂ©ration des fĂ©minicides. Et que fait-on des mots de la Bible ? Bah ils sont dĂ©passĂ©s. Ils ne sont plus adaptĂ©s Ă  notre Ă©poque. Aujourd’hui ce ne sont que des mots que plus personne ne lit mĂȘme pas au cathĂ© ?

Tous ces hommes qui frappent leurs femmes sont-ils regardĂ©s de travers par la sociĂ©tĂ© ? Pour beaucoup de gens, frapper sa femme est mĂȘme normal. Elle doit se soumettre Ă  Monsieur, ne rien dire, ne pas broncher, se contenter de torcher les mĂŽme et faire Ă  bouffer au mari afin qu’il n’ait que les pieds Ă  se mettre sous la table.

Lev 20 : 27 – L’homme ou la femme qui parmi vous serait nĂ©cromant ou devin : ils seront mis Ă  mort, on les lapidera, leur sang retombera sur eux. 

Vous ne vous y attendiez pas Ă  celle-ci hein ?

Franchement : vous la connaissiez ? Qui vous en a parlé un jour ????

Il semble que ce soit lĂ  l’origine de toutes les chasses au sorciĂšres et autres herboristes brĂ»lĂ©s en leur temps par une Ă©glise catholique dont on attend en vain le mea-culpa ! Voici donc comment les inquisiteurs se sont trouvĂ©s lĂ©gitimĂ©s par un livre porteur d’un code moral indiscutable et indiscutĂ© : C’est pas moi qui torture et tue, c’est LUI qui a dit de le faire, c’est Ă©crit lĂ , alors, ben je le fais sinon, il sera en colĂšre contre moi ! Et puis, je lui suis fidĂšle, je l’aime, et je le lui montre en lui obĂ©issant aveuglĂ©ment…

Et de nos jours, MMmmm ? Si, comme le dit la Bible : point d’homosexuels sur terre, toujours selon ses Ă©crits, que fait-on de tous ces devins, astrologues, etc ? Et que doit-on faire de ceux qui les consultent ? A propos : Elisabeth TESSIER et ses pareils n’ont qu’Ă  bien se tenir ! Interdites et blasphĂšmantes Astrocenter TV et consƓurs dont le fond de commerce est l’astrologie, et tous ceux accros des horoscopes dans leurs quotidiens prĂ©fĂ©rĂ©s… SincĂšrement, ça paraĂźt dingue de le dire comme ça mais si vous revenez aux sources originelles de votre enseignement religieux, c’est ainsi que vous verriez les choses pas vrai ?

Mais pendant ce temps, que fait le Pape ??? Ah pardon, j’oubliais, il est trop occupĂ© Ă  compter ce que rapporte ses marchands du Temple Ă  Lourdes et aussi avec sa derniĂšre trouvaille :

Le Vatican lance un chapelet connecté

L’objet se lance d’un signe de croix et communique avec une application qui suit les priĂšres de l’utilisateur. Cette fois-ci, c’est la priĂšre qui prend une dose de capteurs et de connexion Bluetooth avec un chapelet intelligent reliĂ© Ă  une application. Issu d’un partenariat entre le Saint-SiĂšge et la division objets connectĂ©s du constructeur taĂŻwanais Acer, il «allie le meilleur de la tradition spirituelle de l’église avec les derniĂšres avancĂ©es technologiques», a annoncĂ© le Vatican la semaine derniĂšre lors d’une confĂ©rence de presse. Il veut ainsi «aller chercher les jeunes lĂ  oĂč ils sont: dans les confins du monde digital».

Quand le marketing s’en mĂȘle …

Le LĂ©vitique 19 : 14 Tu ne maudiras pas le muet et tu ne mettras pas d’obstacle devant un aveugle, mais tu craindras ton Dieu. Je suis YahvĂ©. 

Ici que doit-on faire de tous ceux qui se moquent des infirmes ? Que doit-on faire des gens qui ne supportent pas la vue d’un handicapĂ© ?

Que doit-on faire des gens qui ne respectent pas les places handicapés ?

Par contre il te faut craindre ton Dieu ! Ne peut-on ĂȘtre croyant QUE la peur au ventre ?

Mais la Bible sait se contredire ! (On sait que Dieu est parfait donc il ne peut se contredire…..

Est-ce alors les hommes qui l’ont Ă©crite qui se contrediraient de la sorte ?)

Fais ce que je dit pas ce que je fais ?

Dieu est-il si naĂŻf pour se contredire de la sorte ?? Permettez-moi d’en douter !

Dieu est un « ĂȘtre » parfait. De ce fait, pour qui le prenez-vous ?

Quel manque de respect de la part de ceux qui ont participĂ© Ă  l’Ă©criture de la Bible tout autant que de ceux qui s’en servent pour garantir leur position et leur pouvoir ! Si on admet que seul Dieu est parfait alors il ne peut pas faire d’erreur, et donc, il lui est impossible de se contredire.

Si ce n’est lui qui a dictĂ© ces paroles, alors qui ? Pourquoi ? A qui donc profite le crime ?

Ont-ils mesurĂ© la portĂ©e meurtriĂšre de telles Ă©critures, mĂȘme plus de 2000/3000 aprĂšs? J’en doute… On parle de pouvoir et tout ce que certains hommes cupides Ă©taient prĂšs Ă  faire pour le garder. Toujours de façon objective (on lit les mots Ă©crits, rien de plus) voyez plutĂŽt :

Le LĂ©vitique 21 verset 20 : YahvĂ© parla Ă  MoĂŻse et dit : « Parle Ă  Aaron et dis-lui : Nul de tes descendants, Ă  quelque gĂ©nĂ©ration que ce soit, ne s’approchera pour offrir l’aliment de sont Dieu s’il a une infirmitĂ©. Car aucun homme ne doit s’approcher s’il a une infirmitĂ©, que ce soit un aveugle ou un boiteux, un homme dĂ©figurĂ© ou dĂ©formĂ©, un homme dont le pied ou le bras soit fracturĂ©, un bossu, un rachitique, un homme atteint d’ophtalmie, de dartre ou de plaies purulentes, ou un eunuque. » 

Ce Lev 21 : 20 affirme que l’on ne doit pas approcher de l’autel de Dieu si notre vue est dĂ©ficiente, les infirmes non plus d’ailleurs genre, aveugles, sourds, boiteux, etc.. Seul un homme bien portant peut faire la messe.

Sympa pour un mec en fauteuil roulant ou un aveugle ! Ni l’un ni l’autre n’est capable de faire la messe. Doit-on en dĂ©duire que parce qu’ils sont diminuĂ© par rapport au bien portants, ils sont dans l’incapacitĂ© de dire la messe ? Autrement dit : un handicapĂ© ne peut en aucun cas devenir ministre du culte. Ou encore : Un prĂȘtre aveugle ou sourd n’est en aucun cas concevable puisqu’il est incompatible avec l’Eglise.

  • Ne sont-ils alors pas digne de Dieu?
  • L’Eglise interdit-elle Ă  l’homme en fauteuil roulant de donner les Saints Sacrements parce que celui-ci serait cachĂ© des yeux des fidĂšles par l’autel ? Ne soyons pas idiots ! des amĂ©nagements peuvent ĂȘtre mis en oeuvre pour lui permettre de faire son « travail » correctement non?
  • Mais si le prĂȘtre doit absolument ĂȘtre visibles des fidĂšles et inversement, dans ce cas, que dire des messes radiodiffusĂ©es ? LĂ  personne ne se voit que je sache ?
  • Un aveugle peut-il ĂȘtre prĂȘte ? Lui qui ne peut voir ses fidĂšles aura-t-il une chance d’ĂȘtre prĂȘtre ? Si on reprend le Lev 21 versert 20 : Car aucun homme ne doit s’approcher s’il a une infirmitĂ©, que ce soit un aveugle… cela lui est refusĂ© ! Est-ce parce qu’il n’existait pas de Bible en braille ?
  • Et aujourd’hui ? Pourraient-ils l’un et l’autre donner une messe ? Les handicapĂ©s, quels qu’ils soient, sont-ils rĂ©duits Ă  refiler leurs tunes Ă  Lourdes (et autres endroits du mĂȘme acabit) ? Suis-je vraiment dur lĂ  ?
  • Par ailleurs, je dois admettre que je porte des lunettes pour lire. Doit-on rester sur le parvis de l’Ă©glise pour prier? Ceux qui entrent quand mĂȘme, qu’en fait-on ?
  • Et que doit-on faire de toutes ces histoires autour de Lourdes et autres lieux ayant une histoire similaire ? Doit-on en dĂ©duire que l’Eglise s’en est accommodĂ©, ceci afin de faire de l’argent sur le dos des pauvres handicapĂ©s en profitant de leur dĂ©tresse ?

Ne me grondez pas ! Je pose juste une question ! Vous ne vous en posez pas vous ?

Le texte qui vient ensuite est une merveille dans le genre « j’oublie ça ! C’est dĂ©passĂ© aujourd’hui et on s’en fout royalement !

Le LĂ©vitique 11 verset 9 : Parmi tout ce qui vit dans l’eau vous mangerez ceci : Tout ce qui a nageoires et Ă©cailles et vit dans l’eau, vous pourrez en manger. Mais tout ce qui n’a point de nageoires et Ă©cailles, dans les mers ou dans les fleuves, entre toutes les bestioles des eaux ou tous les ĂȘtres vivants qui s’y trouvent , vous les tiendrez pour immondes. Vous les tiendrez pour immondes, vous n’en mangerez point la chair et vous aurez en dĂ©goĂ»t leurs cadavres. Tout ce qui vit dans l’eau sans avoir nageoires et Ă©cailles vous les tiendrez pour immondes. 

Bon je crois que c’est clair !

Et au cas oĂč vous ne comprendriez point ou feriez mine de ne pas entendre, on vous le martĂšle : Tout ce qui vit dans l’eau sans avoir nageoires et Ă©cailles vous les tiendrez pour immondes. Donc pas touche ! Pas d’huĂźtres ! Pas de moules ! Pas de crabes ! Pas d’oursins, etc… Rien !! Nada ! Tout ce qui vit dans l’eau sans avoir nageoires et Ă©cailles doit ĂȘtre considĂ©rĂ© comme impur ou immonde et les gens qui en consomment aussi (LĂ©vitique 11 versets 41 Ă  45).

Que doit-on faire de tous ces gens impurs ??? Que fait-on de tous ces gens blasphĂ©mateurs qui dĂ©gustent des huĂźtres, justement le soir de NoĂ«l ???? Vous devriez avoir honte de ne pas Ă©couter la Bible Ă  ce point.. non, vraiment… Pas bien …

A propos, qu’y a-t-il au menu du Pape, du Vatican tout entier et du clergĂ© ? Quelqu’un a le menu des cuisines du Vatican pour ces 6 derniers mois ? Est-ce que Madame Christine Boutin (qui connait bien la Bible pour la brandir Ă  tout bout de champ) pourrait avoir la gentillesse de me dire ce qu’elle a prĂ©parĂ© Ă  ses hĂŽtes pour le dernier rĂ©veillon ?

Mais ce n’est pas tout il est dit plus haut (LEV 11:6) que le chameau, le daman, mais aussi le liĂšvre (Si ! Si !) doivent ĂȘtre tenus pour impurs ainsi que le porc (c’est aussi dans la Bible !!! C’est drĂŽle qu’on l’oublie ça !!!!!!) C’est sĂ»r ça ? C’est dans la Bible ? C’est pas rĂ©servĂ© aux seuls musulmans dictĂ© par le Coran ? LĂ  tu m’Ă©tonnes, John. Personne ne le dit et pourtant … OĂč est-ce Ă©crit ? ICI ! Attention : c’est DIEU qui s’adresse aux hommes ! Respect s’il vous plait. Vous lui devez obĂ©issance je vous le rappelle.

LĂ©vitique 11 verset 1 et les suivants :YahvĂ© parla Ă  MoĂŻse et Ă  Aaron, et leur dit :Parlez aux IsraĂ©lites et dites-leur :Voici entre tous les animaux terrestres, les bĂȘtes que vous pourrez manger.Tout animal qui a le sabot fourchu, fendu en deux ongles, et qui rumine, vous pourrez le manger. Voici seulement , parmi ceux qui ruminent et qui ont le sabot fourchu, les espĂšces que vous ne pourrez manger. Vous tiendrez pour impur le chameau parce que, bien que ruminant, il n’a pas le sabot fourchu ; vous tiendrez pour impur le daman parce que, bien que ruminant, il n’a pas le sabot fourchu ; vous tiendrez pour impur le liĂšvre parce que, bien que ruminant, il n’a pas le sabot fourchu ; vous tiendrez pour impur le porc parce que, tout en ayant le sabot fourchu, il ne rumine pas. Vous ne mangerez pas de leur chair, vous ne toucherez pas leur cadavre, vous les tiendrez pour impurs. 

Tout est clair non ??? Musulmans, chrĂ©tiens, mĂȘme combat en ce qui concerne la bouffe : Pas de porc !

Et vous pourrez lire la suite dans cette Bible que dĂ©cidĂ©ment peu de monde lit ou alors, se dĂ©pĂȘche d’en oublier le contenu : car si on continue c’est avec avec les oiseaux qu’on le fera : (LEV 11:13) entre autres oiseaux qui doivent ĂȘtre considĂ©rĂ©s comme immondes, notez l’orfraie, le hĂ©ron et autres cigognes, mais surtout Ă©vitez la mode qui veut vous servir de l’autruche !

OUPS !!! l’Autruche ? Mince alors ! Mais alors, que fait-on de tous ces restaurants (et leur clients) ? On les lapide ? On les pend ? On les brĂ»le ? Aura-t-on assez d’essence et d’allumettes pour ça ?

Avouez que tout ceci tourne aujourd’hui au ridicule, non ? Alors ? Pourquoi pas le reste ? C’est fou ce qu’on peut prendre et retenir quand ça nous arrange et laisser tout ce qui nous dĂ©range et ne va pas dans notre sens ! Mais continuons notre tour d’horizon car ce n’est pas terminĂ©. On a dit que les homos devaient ĂȘtre Ă©liminĂ©s de la surface du globe, bah alors OK mais on emmĂšne avec nous tous ceux citĂ©s dans la Bible. Peut-ĂȘtre y ĂȘtes-vous citĂ©, indirectement ? Voyons cela…

Quand je brĂ»le un taureau sur l’autel du sacrifice, je sais que l’odeur qui se dĂ©gage est apaisante pour le Seigneur. OK tout ceci a Ă©tĂ© Ă©crit Ă  une Ă©poque oĂč les mĂ©thodes de conservation laissaient franchement Ă  dĂ©sirer et oĂč la moindre viande avariĂ©e faisait des dizaines de victimes dans une famille, voire une partie de la population d’un village. Les rĂ©frigĂ©rateurs et autres congĂ©los n’existant pas encore, il fallait bien protĂ©ger la population contre ce type de danger d’oĂč ces mots dans la Bible. On est d’accord. Au passage, quelqu’un pourrait en dire deux mots Ă  nos amis musulmans ?

Si on part du principe que tout ceci n’a plus cours aujourd’hui, pourquoi donc l’anathĂšme perdure-t-il sur les homos ? A qui donc profite le crime ? Vous ĂȘtes toujours lĂ  Ă  me lire, attentif Ă  nos propos ? Dans ce cas, continuons …

LĂ©vitique 1 verset 9 : L’homme lavera dans l’eau les entrailles et les pattes et le prĂȘtre fera fumer le tout Ă  l’autel. Cet holocauste sera un mets consumĂ© en parfum d’apaisement pour YahvĂ© . 

Le problĂšme, c’est mes voisins : ils trouvent que cette odeur n’est pas apaisante pour eux. Dois-je les chĂątier pour leur non respect Ă  Dieu en les frappant ? Le bruit et l’odeur, vous vous souvenez ? NON ?

On vous rafraĂźchit la mĂ©moire (vidĂ©o de l’INA) Ă  l’appui et faĂźtes vous votre propre opinion..


LĂ©v (19:27). Vous n’arrondirez pas le bord de votre chevelure et tu ne couperas pas le bord de ta barbe. 

On voit peu de prĂȘtres, de cardinaux, et mĂȘme le pape avec une barbe ! Seuls les rabbins et les imams respecteraient Dieu en gardant la barbe (NDLR :ce qui en dĂ©range plus d’un Ă  l’extrĂȘme droite, les pauvres chĂ©ris !)


Le poil, aujourd’hui, n’est plus de « mode ». de moins en moins d’hommes gardent leurs systĂšme pileux et nombreux sont ceux qui se rendent dans des instituts se faire Ă©piler … C’est dire si la barbe est de moins en moins affichĂ©e sur les visages masculins.

La plupart de mes amis de sexe masculin se font couper les cheveux, y compris autour des tempes ainsi que la barbe qu’ils rasent de trĂšs prĂšs alors que c’est expressĂ©ment interdit par le LĂ©v (19:27). Quels sont ceux d’entre vous, messieurs, qui observez ceci Ă  la lettre ?

Pour le non-respect, au pied de la lettre de cette phrase Ă©crite dans la bible et dictĂ©e par Dieu, , comme tout ce que nous avons lu jusqu’Ă  prĂ©sent (y compris le LĂ©v 18:22 concernant les homosexuels), comment croyez-vous que vous devriez mourir ?

LĂ©vitique (18 verset 6 ) : Tu ne dĂ©couvriras pas la nuditĂ© de ton pĂšre ni la nuditĂ© de ta mĂšre. C’est ta mĂšre et tu ne dĂ©couviras pas sa nuditĂ©. 

Et pour la nuditĂ©, DIEU dit Non !!

Voir le lĂ©vitique 18 Ă  partir du verset 1 et les versets suivants jusqu’au verset 19 ! LĂ  non plus, point d’Ă©quivoque. C’est clair : on ne peut se montrer nu devant ses enfants et eux ne doivent en aucun cas voir la nuditĂ© de leurs parents ! Point barre.

Les pays musulmans qui interdisent la nuditĂ© sur leurs plages ne font qu’appliquer les textes sacrĂ©s. On peut, dans ce cas, mieux comprendre les us et coutumes d’un peuple trĂšs attachĂ© encore Ă  leurs textes sacrĂ©s.

Mais chez nous, oĂč l’on prĂ©fĂšre adapter ces textes au temps qui passe (et au bon vouloir de certains), que devons-nous faire de toutes ces femmes aux seins nus sur les plages françaises ? Et tous ces types (ridicules ?) en strings ? Que devons-nous faire des naturistes ?? Rien ?

C’est drĂŽle mais pour l’homosexuel ? C’est encore et toujours l’intolĂ©rance ?

LĂ©vitique (19:19) : Vous garderez mes lois.Tu n’accoupleras pas dans ton bĂ©tail deux bĂȘtes d’espĂšces diffĂ©rentes, tu ne sĂšmeras pas dans ton champ deux espĂšces de graine, tu ne porteras pas sur toi un vĂȘtement en deux espĂšces de tissu. 

Que faire de ce verset ?

Mon oncle a une ferme. Il viole le LĂ©vitique (19:19) en semant deux espĂšces diffĂ©rentes dans un mĂȘme champ, et sa femme et le reste de la famille en font autant en portant des vĂȘtements de deux fibres diffĂ©rentes (coton et polyester mĂ©langĂ©s ou chanvre et laine de Yak mĂ©langĂ©s comme les pulls ci-contre). ParaĂźt, d’aprĂšs la Bible, qu’ils doivent ĂȘtre lapidĂ©s sans autre forme de procĂšs par la ville ou tout le village !

Citez-moi une personne sur terre (Ă  moins qu’elle ne fasse partie d’une secte quelconque) qui n’a jamais portĂ© un vĂȘtement en laine et acrylique, ou du coton mĂ©langĂ© Ă  du polyester ?

Tiens, regardez les Ă©tiquettes de tous les vĂȘtements que vous portez, en ce moment mĂȘme oĂč vous lisez ces lignes… Rien que pour ça, je ne connais personne qui soit pur et pour qui les portes du Royaume de Dieu lui soient ouvertes toutes grandes sans condition aucune ! Et oui : vous ĂȘtes damnĂ©s pauvre pĂȘcheur devant l’Eternel.

Bon d’accord tout ceci ne tient plus la route de nos jours, cela semble mĂȘme ridicule pour nous europĂ©ens d’Ă©voquer tout ceci… Tout cela n’a plus d’importance car tout ceci vient d’un autre age.. Mais alors si tout ça ne vous parle plus, pourquoi ceci reste toujours le point de dĂ©part de l’homophobie qui rĂšgne encore en 2019 ? Pourquoi ce texte a-t-il la dent dure ?  « Lev 20:13 – l’homme qui couche avec un homme comme on couche avec une femme : c’est une abomination qu’ils ont tous les deux commise, ils devront mourir, leur sang retombera sur eux. »

Mais continuons si vous le voulez bien car l’extrait ci-aprĂšs ne laisse aucune chance Ă  celui qui le transgresse?

C’est la fameuse loi du talion.

LĂ©vitique 24 verset 17 Ă  22 :17 : Si un homme frappe un ĂȘtre humain, quel qu’il soit, il devra mourir.18 : Qui frappe un animal en doit donner la compensation : vie pour vie.

 

19 : Si un homme blesse un compatriote, comme il a fait on lui fera.

20 : Fracture pour fracture, oeil pour oeil, dent pour dent. Tel dommage qu’on inflige Ă  un homme, tel celui-ci que l’on subit :

21 : Qui frappe un animal en doit donner compensation et qui frappe un homme doit mourir.

22 : La sentence chez vous sera la mĂȘme, qu ‘il s’ agisse d’ un citoyen ou d’ un Ă©tranger, car je suis YahvĂ© votre Dieu.

 

Pour que l’on comprenne bien ce passage, imaginons :

Un voisin du coin de ma rue a tendance Ă  beaucoup jurer et blasphĂ©mer. De plus, il a tabassĂ© mon voisin immĂ©diat pour un sombre diffĂ©rend de place de parking. Est-il nĂ©cessaire d’aller jusqu’Ă  alerter toute la ville afin qu’il soit lapidĂ© comme il est dit dans cette fameuse Loi du Talion : dĂ©crite dans le LĂ©vitique 24 verset 10 Ă  20 ? Ne pourrions-nous pas tout simplement les mettre Ă  mort par le feu et en privĂ©, comme nous le faisons avec ceux d’entre-nous qui couchent avec des membres de leur belle-famille, nos adultĂšres ou mĂȘme nos homosexuels ?

Relisez donc ces lignes ci-dessus ! Dans le genre contradictions, elles se posent lĂ  ! Ainsi, on peut faire dire Ă  la Bible tout et son contraire. Si je comprends bien, si je tue mon prochain parce qu’il a frappĂ© l’un des miens, je suis dans mon droit car en lĂ©gitime dĂ©fense (voilĂ  oĂč cette notion (ce dicton : Ɠil pour Ɠil, dent pour dent) puise sa source alors ?).

Donc, au nom de Dieu (c’est lui qui l’a dit) on a droit de tuer celui qui a tuĂ©, certes, mais Ă©galement s’il a « osé » seulement lever la main sur son prochain ! Donc, on se doit d’ĂȘtre POUR la peine de Mort. C’est clair, c’est Ă©crit lĂ , dans le LĂ©v 24:17 et mĂȘme, je peux me passer de la police et de la justice de mon pays et rendre la justice moi-mĂȘme. La Bible me le permet en toute lĂ©gitimitĂ©. C’est Dieu qui le veut !

J’irai plus loin dans le sens de ces versets car ces derniers peuvent aller jusqu’Ă  lĂ©gitimer les peuples qui appliquent Ă  la lettre, encore aujourd’hui au XXIe siĂšcle, ces textes sacrĂ©s et qui, par le biais du terrorisme, estiment avoir Ă©tĂ© frappĂ©, bafouĂ©s, par les pays occidentaux et entendent bien leur faire payer ces affronts…. Sans ĂȘtre d’accord avec ça, on peut maintenant comprendre leur dĂ©marche d’un autre Ăąge, soit, mais qui trouve sa lĂ©gitimitĂ© dans ces livres si chers au Vatican et autres intĂ©gristes, toutes religions confondues. Ces derniers n’hĂ©sitent pas, Bible, Torah ou Coran aux poings, Ă  envahir les hĂŽpitaux qui pratiquent l’IVG, Ă  interdire l’usage du prĂ©servatif pour lutter contre une maladie aussi injuste qu’implacable infligĂ©e Ă  un peuple qui n’a vraiment pas besoin de ça pour souffrir, dĂ©truire les Twin Towers, abattre des journalistes, dĂ©clarer la guerre aux pays qui caricaturent un prophĂšte, etc …..

Mais se sentent-ils coupables de crime contre l’HumanitĂ© ? Ont-ils le sentiment de faire le mal en agissant ainsi ? Je ne le pense pas : Le mal pour le mal, Ɠil pour Ɠil, dent pour dent … AprĂšs tout, c’est Ă©crit dans la Bible, non ?

Et pourtant, plus loin dans ces textes sacrĂ©s, dans le nouveau testament que bien des religions refusent d’admettre (bizarre ? Pourquoi ? Le nouveau testament met-il en pĂ©ril leur pouvoir ?) JĂ©sus semble ĂȘtre en dĂ©saccord avec cette loi puisqu’il prĂȘchait : Si on te frappe la joue droite, tends l’autre joue ! JĂ©sus, ce plus grand humaniste de tous les temps mais que, un peu plus loin dans le nouveau testament, certains craignant sans doute de voir leur pouvoir amoindri, (quelques-uns des apĂŽtres me semble-t-il non ?) se sont empressĂ©s de contredire. Mais nous y reviendrons.

Mais revenons Ă  la loi du Talion. Si je pratique l’ƒil pour ƒil, le dent pour dent, je suis une ordure politiquement incorrecte aux yeux de JĂ©sus (qui est le fils de Dieu, donc, Dieu lui-mĂȘme soit dit en passant si on admet qu’il soit nĂ© de l’opĂ©ration du Saint esprit et d’une pauvre jeune fille somme toute un peu naĂŻve). Alors ? Que dois-je faire ? En vertu de la loi du Talion, ai-je vraiment le droit d’exterminer toutes celles et ceux qui portent la main sur leur prochain ?

Bref. Dans tous les cas, si je comparais devant un juge qui s’appuie sur la Bible, c’est pas cool car mĂȘme si je suis son pote et qu’il n’a rien contre les pĂ©dĂ©s, il a tout le matĂ©riel nĂ©cessaire pour me condamner malgrĂ© tout : je suis sĂ»r de pas en rĂ©chapper ! Je suis pĂ©dĂ© alors je dois crever sur ordre de Dieu lui-mĂȘme ! Ouaiiis cooool ! Au fait, et tous les autres citĂ©s ci-dessus ? Et ceux dont le cas est citĂ© ci-aprĂšs ? Qu’en fait-il, ce juge si bien « outillé » ?

Merci Ă  Monsieur Robert Badinter d’avoir fait annuler la peine de mort en France, rĂ©duisant Ă  nĂ©ant la Loi du Talion et ses barbaries.

Retour sur les dates clés qui ont permis à la France de voter la légalisation du mariage homosexuel.

La RĂ©volution française avec le Code pĂ©nal de 1791 dĂ©pĂ©nalise dĂ©jĂ  l’homosexualitĂ©. Le Code civil de NapolĂ©on en 1810 ne reviendra pas sur ce texte. Pour autant, l’homosexualitĂ© reste profondĂ©ment rejetĂ©e par la sociĂ©tĂ© française. La IVe RĂ©publique qualifiera l’homosexualitĂ© de « flĂ©au social ». En 1968, la France ratifie mĂȘme la classification des maladies mentales de l’OMS (Organisation Mondiale pour la SantĂ©), dans laquelle figure l’homosexualitĂ©.

Robert Badinter, alors ministre de la Justice du gouvernement Mitterant, porte le projet de dĂ©pĂ©nalisation de l’homosexualitĂ©. Dans les faits, l’AssemblĂ©e supprime deux amendements : le premier met fin Ă  l’interdiction des relations homosexuelles entre un adulte et un mineur de plus de 15 ans (Ăąge de la majoritĂ© sexuelle) ; le second annule l’aggravation de l’outrage Ă  la pudeur s’il s’agit d’un acte homosexuel. De plus, toutes les fiches de police qui recensaient les homosexuels sont dĂ©truites.

Il faudra attendre mai 1993 pour que l’OMS ne considĂšre plus l’homosexualitĂ© comme une maladie mentale, puis, le 15 SEPTEMBRE 1999 : LE VOTE DU PACTE CIVIL DE SOLIDARITÉ (PACS), et enfin, le 23 AVRIL 2013 : LE MARIAGE S’OUVRE AUX HOMOSEXUELS

Le 23 avril 2013, la France est devenue le 9e pays européen à autoriser le mariage des couples homosexuels. Mais les débats autour de ce mariage pour tous ont été houleux et parfois violents, rappelant ainsi que les droits des homosexuels, et notamment leur droit à constituer une famille, divisent toujours une partie de la société française.

Le LĂ©vitique 19 : 13 : Tu n’ exploiteras pas ton prochain et ne le spolieras pas : le salaire de l’ ouvrier ne demeurera pas avec toi jusqu’au lendemain matin. 

Que doit-on faire de ces patrons qui ne paient pas leurs salariés en temps et en heure ? De ceux qui ne paient jamais les heures supplémentaires ?

Quand une quotidien « Le Parisien » et radio d’infos nationale FRANCE INFO s’en mĂȘle ça donne ça :

« C’est une vidĂ©o qui a crĂ©Ă© le choc. Sur ces images diffusĂ©es sur le site de France Info*, on voit des ouvriers noirs, dans les couloirs du mĂ©tro, portant des kilos de gravats sur les Ă©paules ou mĂȘme sur la tĂȘte. Et Ă©taler du goudron brĂ»lant avec de simples gants de cuisine en guise de protection. Assortie de la mention « Porte de Saint-Ouen, septembre 2009 », cette sĂ©quence a Ă©tĂ© tournĂ©e par les tĂ©lĂ©phones portables des ouvriers eux-mĂȘmes. Soit 23 sans-papiers originaires de Mauritanie, du Mali et du SĂ©nĂ©gal, qui se sont mis en grĂšve pour dĂ©noncer leurs conditions de travail et rĂ©clamer leur rĂ©gularisation.« 

Et de lire ensuite « Ces ouvriers assurent travailler depuis des annĂ©es dans le mĂ©tro, sans papiers, quasiment sans pause et sans protection. « Nos chefs savent que l’on est en situation irrĂ©guliĂšre, assure Gandega, Mauritanien de 31 ans, qui rĂ©pare les quais du mĂ©tro depuis 2003.  » Édifiant non ??

Etc … la liste est longue dans le genre.

La Bible le dit-elle ?

Que dois-t-on faire de tous ces patrons qui profitent de la conjoncture (encouragĂ©s par leurs complices : les actionnaires!) qui dĂ©localisent pour augmenter leurs profits ??? Quels chĂątiments les attend ? La crucifixion ? Et vous ? A ce propos, avez-vous des actions dans des entreprises qui dĂ©localisent pour exploiter la misĂšre des pays du Maghreb, de l’Est ou asiatiques ?? En avez-vous dans celles qui font travailler des mĂŽmes, etc..? Alors ? Combien ça vous rapporte Ă  l’annĂ©e? Heureux ?

Vous rĂ©serve-t-on la crucifixion ? Le bĂ»cher ? Le pale ? La pendaison ? Le pilori ? Je suis beau prince, allez, je vous laisse le choix de votre supplice…

ET LE PLUS IMPORTANT RESTE A LIRE ICI !!! l’homme qui couche avec un homme comme on couche avec une femme…

A ce stade je vous demande de bien lire ce qui suit ! Souvenez-vous de ceci :

« Lev 20:13 – l’homme qui couche avec un homme comme on couche avec une femme : c’est une abomination qu’ils ont tous les deux commise, ils devront mourir, leur sang retombera sur eux. »

LĂ©vitique 18 verset 23 Tu ne donneras ta couche Ă  aucune bĂȘte, tu en deviendrais impur. 

Tu ne donneras ta couche Ă  aucune bĂȘte. LĂ  on ne parle pas de sexe n’est-ce pas ? Sinon, nous sommes d’accord que cette phrase serait formulĂ©e comme celles concernant les homos ou mĂȘme les adultĂšres… Elle n’est pas formulĂ© comme ceci : « Si tu couches avec un animal comme on couche avec une femme … » Nous sommes bien d’accord ??

Le chien de la fille de mon frĂšre a la sale habitude de dormir au pied de son lit et parfois Ă  la tĂȘte (entre l’ oreiller et le traversin c’ est mignon mais interdit par la Bible).

Virez-moi de suite le chat ou le chien de la chambre de vos mĂŽmes !

Vous l’aviez tous et toutes oubliĂ©es ce verset-lĂ . Voir, vous ne l’aviez mĂȘme jamais lu. Qui vous en a parlĂ© ? Qui vous a dit que vous Ă©tiez dans le pĂȘchĂ© si vous laissiez vos animaux favoris dormis Ă  vos cĂŽtĂ©s ?

Et plus loin :

(lev 20:15) L »homme qui donne sa couche Ă  une bĂȘte : Il devra mourir et vous tuerez la bĂȘte. 

Dans ce verset, comme expliquĂ© prĂ©cĂ©demment, on ne parle toujours pas de sexe. Et pourtant, si je prends ce verset au pied de la lettre comme le font les intĂ©gristes en gĂ©nĂ©ral pour tout ce qui touche Ă  la Bible en gĂ©nĂ©ral et les pĂ©dĂ©s en particulier, nous devons tuer votre fils ou votre fille pour avoir simplement partagĂ© leur sommeil avec son animal favori et … son chat /chien avec !

A ce propos, j’ ai une question qui en vaut bien une autre et tout aussi ridicule que tout ce que nous venons de lire : Devons-nous la brĂ»ler dimanche prochain ou est-ce au prĂȘtre de le faire ? Je souris mais avouez que tout ceci ne tient plus debout aujourd’hui. Mais alors, pourquoi ça l’est pour certaines choses et pas pour d’autres ? Pourquoi ça vaut pour tout ce que nous venons de lire et pas pour les homosexuels ? Quels crime ont-il bien pu commettre? Est-ce qu’aimer d’Amour quelqu’un du mĂȘme sexe que soi, adulte et responsable de lui-mĂȘme, et ĂȘtre aimĂ© en retour de cette personne est un crime si abominable ? Qu’en pensez-vous ? En toute objectivitĂ©, en votre Ăąme et conscience ?

Je comprends que l’humanitĂ© entiĂšre en veuille aux femmes de devoir vivre hors de l’Eden Ă  cause de cette idiote d’Ève (elle devait ĂȘtre blonde) qui n’ en a fait qu ‘Ă  sa tĂȘte, n’ Ă©coutant ni Dieu, ni son mec, en croquant cette satanĂ©e (Ô combien) pomme. Et voilĂ  comment les hommes, lĂ©gitimĂ©s par ces textes pour prĂ©server le pouvoir de l’Homme sur le reste de la crĂ©ation, a privĂ© la femme de son Ăąme jusqu’au XIXe siĂšcle la rĂ©duisant au silence et Ă  l’esclavage. A ce propos, que font les autres confessions non chrĂ©tiennes ? Cela ne va-t-il pas dans le mĂȘme sens ? MĂȘme Marie, en portant l’enfant de Dieu, n’a pas rĂ©ussi Ă  rĂ©habiliter les femmes chez les cathos puisque le Pape et tout le Vatican refuse le sacerdoce aux prĂȘtres de sexe fĂ©minin !!! Bel exemple d’amour, de pardon, et d’humanitĂ© que voilĂ  !

Je pose quelques questions : Ne serait-ce pas dĂ» au fait qu’en croquant la premiĂšre le fruit du savoir et de la connaissance (la pomme quoi !) Ève devint supĂ©rieure Ă  l’homme par son esprit et son intelligence ? Ne serait-ce pas Ève qui dĂ©tient dĂšs lors le pouvoir du savoir et qui ouvre ensuite les yeux Ă  ce pauvre ballot qu’Ă©tait Adam ? La femme qui porte la culotte en somme et qui dĂ©montre Ă  son homme combien il a Ă©tĂ© cocu ! De quoi donner froid dans le dos Ă  cet homme qui pourrait bien avoir eu peur perdre SON pouvoir et SA suprĂ©matie au profit de la femme ?

Mais revenons Ă  notre analyse : Si on admet que seule Eve est responsable de la mise au ban des femmes, alors citez-moi un homo, un seul, qui en ces temps reculĂ©s, ait commis un crime contre l’ humanitĂ© ! Ça vaut le coup de se pencher lĂ -dessus non ?

Sodome et Gomorrhe

Ah oui … J’oubliais l’ Ă©pisode de Sodome et Gomorrhe ! N’ayant aucun pĂ©dĂ© Ă  se mettre sous la dent, voici des milliers d’annĂ©es que TOUS s’Ă©vertuent Ă  justifier la mort des homos Ă  travers cet Ă©pisode !

Encore une belle interprĂ©tation des Ă©critures. Il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut voir ou sourd celui qui ne veut entendre : La mauvaise foi de certains pratiquants et de leurs hiĂ©rarchie est faite une fois de plus ici. De quoi s’ agit-il ?

A une Ă©poque oĂč la sodomie est trĂšs rĂ©pandue comme l’indique le LĂ©v 20:23, (donc naturelle !), la GenĂšse 18 versets 17 Ă  33 nous apprend que deux anges (il s’agit sans nul doute des Archanges Gabriel et MichaĂ«l), envoyĂ©s par Dieu, s’arrĂȘtent Ă  Sodome pour y trouver 50 hommes justes. Lot qui les voit passer leur propose l’ hospitalitĂ©. Tous (Les deux anges, Lot et sa famille mangent puis se prĂ©parent Ă  dormir.

La GĂ©nĂšse 19 : verset 4 Ă  26 :(4) lls n’ Ă©taient pas encore couchĂ©s que la maison fut cernĂ©e pas les hommes de la ville, les gens de Sodome, depuis les jeunes jusque aux vieux, tout le peuple sans exception. (5)Ils appelĂšrent Lot et lui dirent : « OĂč sont les hommes qui sont venus chez toi cette nuit ? AmĂšne-les-nous que nous en abusions. »(6)Lot sortit vers eux Ă  l’ entrĂ©e et ayant fermĂ© la porte derriĂšre lui, (7)il dit :  » Je vous en supplie, mes frĂšres, ne commettez pas le mal ! (8)Écoutez, j’ ai deux filles qui sont encore vierges, je vais vous les amener : faites-leur ce qui vous semble bon, mais pour ces hommes,ne leur faĂźtes rien, puisqu ‘ils sont entrĂ©s sous l’ ombre de mon toit.  » (9)Mais ils dirent : »Ôte-toi de lĂ  ! » et ils ajoutĂšrent : »En voilĂ  un qui est venu en Ă©tranger et il fait juge ! Et bien nous te ferons plus de mal qu ‘Ă  eux ! » Ils le pressĂšrent fort, lui et lot, et s’ approchĂšrent pour briser la porte. (10) Mais les hommes sortirent le bras, firent rentrer Lot auprĂšs d’ eux dans la maison et refermĂšrent la porte. (11)Quand aux hommes qui Ă©taient Ă  l’ entrĂ©e de la maison, ils les frappĂšrent de la berlue, du plus petit jusqu’au plus grand, et ils n’ arrivĂšrent pas Ă  trouver l’ ouverture. 

Là dessus dans les versets 12 à 29, les hommes (les anges quoi) prévinrent Lot de quitter les lieux au plus vite ainsi que le reste de sa famille demeurant à Sodome car, expliquent-il, ils sont venus pour exterminer ces indélicats qui ont osé bafouer les LOIS de DIEU ! Et allez donc !!!

Mais quelles sont-elles, ces fameuses lois qu’on ne peut enfreindre sans risquer la colĂšre de Dieu ???

Dieu est contre l’inhospitalitĂ©, le viol et le racisme.

Ce n’ est pas d’homosexualitĂ© dont on parle ici, enfin pas seulement, mais de d’inospitalitĂ© et de viol collectif. Deux lois qu’on doit respecter et qui sont punies par Dieu ! Le viol est interdit mĂȘme en ce temps-lĂ .

Il est donc question de viol certes mais Ă©galement de racisme, autre crime puni par Dieu comme nous l’ avons vu plus haut ! « En voilĂ  un qui est venu en Ă©tranger et il fait juge ! » En relisant la Bible, on se souviendra que Lot n’ est pas originaire de Sodome, qu’il est venu s’y installer avec sa famille et qu ‘il semble ne pas avoir Ă©tĂ© acceptĂ© par les habitants. C’est donc un Ă©tranger, un immigrĂ© !!!! Ca ne vous rappelle rien ni personne de nos jours ?

Ajoutez Ă  cela la venue inacceptĂ©e de deux Ă©trangers supplĂ©mentaire et c’en est trop pour ces habitants xĂ©nophobes qui comptent bien en dĂ©coudre avec cette vermine d’immigrĂ©s !

Non mais alors !? C’est qu’on est mĂȘme plus chez nous ici ! Et quoi de plus humiliant que de sodomiser ces sales Ă©trangers ! Rappelons qu’en ces temps reculĂ©s, chez les Egyptiens des pharaons, la sodomie Ă©tait infligĂ©e aux ennemis vaincus en signe de domination. Ceci nous fait comprendre la raison pour laquelle les IsraĂ©lites considĂ©raient les pratiques homosexuelles consenties comme une « abomination », une « infamie » Ă©tant donnĂ© que la sodomie en Ă©tait l’expression la plus connue.

Plus loin, l’inhospitalitĂ© est un autre crime puni de Dieu ! C’est la Bible qui le dit …! Non respect des lois de l’hospitalitĂ©, tentative de viols, racisme voilĂ  les vĂ©ritables chefs d’accusations retenus par les Archanges Ă  l’encontre des gens de Sodome et Gomorrhe. Mais alors pourquoi mettre en avant l’homosexualitĂ© comme un Ă©cran de fumĂ©e qui cacherait le reste ?

Peut-ĂȘtre qu’Ă  l’Ă©poque oĂč fut rĂ©digĂ© ces livres de la Bible, un autre crime bien trop dĂ©rangeant posait un sĂ©rieux cas de conscience aux copistes-ecclĂ©siastiques. Vous ne voyez pas ? Relisez le passage ! Il crĂšve les yeux ! Lot ne fait aucun cas de ses deux jeunes (trop jeunes) filles vierges. L’ honneur d’ une femme avait alors moins de prix que le devoir de l’hospitalitĂ©, autre loi dictĂ©e par Dieu. : « Écoutez, j’ai deux filles qui sont encore vierges, je vais vous les amener : faites-leur ce qui vous semble bon »! Pour respecter la loi de l’ hospitalitĂ©, pour protĂ©ger deux hommes qu’il ne connaissait mĂȘme pas deux ou trois heures avant, il est prĂȘt Ă  refiler ses propres filles sans Ă©tat d’Ăąme Ă  cette foule en dĂ©lire ! Consternant! Petit rapel : Ă  cette Ă©poque les filles Ă©taient mariĂ©es dĂšs qu’elles Ă©taient en Ăąge de procrĂ©er, soit vers 12 / 14 ans) ce qui laisse supposer que les filles de Lot avaient moins de 10 ans !

Imaginez les copistes bien embĂȘtĂ©s ! Que faire de ce passage ? Le censurer ? Impossible !! On ne censure pas la bible. Alors ? Aux papes et consors de stigmatiser les pĂ©dĂ©s pour escamoter le fond du problĂšme ! L’arbre qui cache la forĂȘt en somme.

Comme quoi on est choquĂ© par ce qui fait son Ă©poque ! Aujourd’hui on lyncherait un pĂšre qui donnerait ses jeunes enfants aux premiers venus ! Pas Ă  cette Ă©poque il faut le croire… Et si j’osais pousser le bouchon vraiment trĂšs loin en m’appuyant sur le texte de Sodome et Gomorrhe, je fais la constatation suivante : la pĂ©dophilie n’avait aucune importance pas plus que le viol d’enfants Ă  cĂŽtĂ© de l’homosexualitĂ© puisque « certains » cathos dĂ©tenteurs de la morale chrĂ©tienne ne semblent choquĂ©s QUE par cette derniĂšre en occultant le reste. Mon dieu quelle horreur d’Ă©crire ces mots !!! Et ça l’est tout autant que de s’en prendre aux homos, ou Ă  quiconque sur terre…

Est-ce suffisant ? En voulez-vous encore ?? Je vous engage Ă  relire la Bible et Ă  ne pas laisser les autres la lire pour vous ! L’analyser pour vous…

A ceux qui pensent que l’ancien testament n’est plus en phase avec nos sociĂ©tĂ©s parce que trop violent, trop dur, trop « assassin », je m’ en vais relire le nouveau testament. D’ ici quelques temps je vous proposerai une relecture de ces livres qui n’ offrent pas plus de salut Ă  l’ homosexuel que l’ ancien testament et en notamment les ÉpĂźtres de Saint Paul qui sont particuliĂšrement homophobes.

Relisez la Bible. L’ancien testament est constituĂ© d’un certains nombres de « livres » la genĂšse ; l’exode ; le LĂ©vitique ; les nombres ; etc… Ce sont sur ces livres que s’ appuient les religions JudĂ©o-chrĂ©tiennes et dĂ©rivĂ©es (musulmane) …

Beaucoup de ces livres ne sont pas tendres et parlent souvent de mort ! De vengeance !! Dieu lui-mĂȘme demande Ă  son peuple de le venger ! Hallucinant quand on pense que Dieu ne peut ĂȘtre rien d’autre qu’un ĂȘtre de lumiĂšre et d’Amour ! Si vous avez une Bible chez vous, c’ est peut-ĂȘtre le moment de l’ ouvrir et de la relire (J’insiste : ne laissez pas les « autres » la lire pour vous et l’interprĂ©ter Ă  votre place !)…

Il ne faut prendre que le bon de la BIBLE et oublier le reste.

J’ai entendu beaucoup de gens (dont des prĂȘtres) dire : « Mais la Bible a Ă©tĂ© Ă©crite il y a longtemps, par des hommes et pas par Dieu, par des gens qui cherchaient Ă  expliquer le monde dans lequel ils vivaient avec le peu de connaissances Ă  leur disposition Ă  ces moments prĂ©cis ». Ou encore « Il ne faut pas tenir compte de tout ce qui est dans la Bible. Il ne faut prendre que le bon, les preuves d’amour, et oublier le reste, les manifestations de haine ». Je suis bien d’accord ! Mais dans ce cas, pourquoi ne pas le faire pour TOUS ? Pourquoi ne rĂ©server ce pardon, cette tolĂ©rance que pour les seuls hĂ©tĂ©ros, mĂąles, et ne pas l’appliquer aux femmes …. et aux homosexuels ???? Qu’attendent les catholiques ouverts et humanistes pour le signifier Ă  leur hiĂ©rarchie ?

J’aimerais sincĂšrement avoir l’avis d’un prĂȘtre sur toutes ces questions. J’en cherche un et dĂšs que je le tiens, je vous promets que je l’inonderai de mes questions afin qu’il nous Ă©claire sur ce que pense l’Eglise de terrain sur tout ça et ce qui suit par exemple car rappelons, au passage que le Nouveau Testament n’est pas moins maltraitĂ© quand il s’agit d’interprĂ©ter les paroles de JĂ©sus ou les Ă©vangiles. Preuve en est ceci pour illustrer JĂ©sus quand il dit : « tu ne feras pas aux autres ce que tu ne veux pas qu’on te fasse » on notera cet Ă©pisode parmi des centaines d’autres :

En 303, L’empereur romain DioclĂ©tien avait dĂ©cidĂ© de dĂ©truire tous les livres des ChrĂ©tiens et il en fit ramasser un nombre incalculable pour allumer un feu gĂ©ant Ă  Rome. Des milliers et et milliers de manuscrits, parchemins et rouleaux disparurent dans les flammes ainsi que certains de leurs propriĂ©taires. Et qu’ont fait, peu de temps aprĂšs, les papes une fois au pouvoir ??? Ils ont commencĂ© par brĂ»ler les livres des autres Dieux qui ne leur convenaient pas, exactement comme l’Empereur romain qui avait dĂ©truit les leurs… [Et ils ont continuĂ©, de part les siĂšcles, leur implacable censure :] Des rouleaux du Talmud ont Ă©tĂ© brĂ»lĂ©s en 1190 au Caire, en 1244 Ă  Paris et en 1490 Ă  Salamanque.

En 1239, une bulle du pape GrĂ©goire IX ordonna Ă  tous les chrĂ©tiens de dĂ©truire toutes les copies du talmud. Le pape Innocent Iv commanda au roi de France Louis IX de brĂ»ler les Talmud disponibles, autodafĂ© qui a durĂ© de 1248 Ă  1254. Quand au pape BenoĂźt XIII en 1415, il demanda de les confisquer, et Jules II dĂ©clara le plus simplement du monde que tous les chrĂ©tiens lisant le Talmud seraient excommuniĂ©s d’office. Le Pape ClĂ©ment VII, lui, Interdit aussi bien au Juifs qu’aux chrĂ©tiens, de lire, de possĂ©der ou d’acheter un Talmud ou un livre de Kabbale.

Edifiant n’est-ce pas ?

On attend toujours les « excuses » d’une Eglise dĂ©cidĂ©ment bien orgueilleuse… Mais Ă  propos, l’Orgueil n’est-il pas l’un des dix pĂȘchers capitaux ??? Bel exemple de droiture de la part de l’Eglise. AprĂšs tout ceci, on s’Ă©tonne de voir le Vatican se demander pourquoi ses Ă©glises se dĂ©sertifient ! Le fidĂšle en a sĂ»rement assez d’ĂȘtre pris pour une bille, pour un mouton sans cervelle et il le fait savoir ! Seuls quelques intĂ©gristes chrĂ©tiens se raccrochent Ă  une idĂ©ologie dĂ©passĂ©e ? Lors des manifestations contre le mariage pour tous (qui Ă©tait ouvertement des manifestations homophobes alors qu’existaient des lois contre l’homophobie), ils n’Ă©taient que « quelques » personnes dans les rues ?

L’hĂ©tĂ©ro mĂąle dominant, puisque majoritaire dans la sociĂ©tĂ©, a su s’affranchir au fil des siĂšcles de toutes ces contraintes dictĂ©es par la Bible mais en prenant bien soin de laisser l’homosexuel (minoritaire) dans le collimateur de tortionnaires de tous poils (Inquisitions, nazis, communisme de l’ URSS, MacCarthysme, Fascisme, extrĂȘmistes, etc…) pour dĂ©tourner l’ attention sur leurs agissements ?

Cet Ă©cran de fumĂ©e dont je parle souvent Ă  notre propos en arrange plus d’un : stigmatiser les homosexuels pour mieux agir en toute impunitĂ©. Et puis, quoi de mieux que de s’en prendre Ă  une minoritĂ© dont on est sĂ»r qu’elle ne risquera pas de provoquer la dĂ©sertification des Ă©glises comme se serait sans doute le cas si on s’en prenait aux adultĂšres (par exemple !)

Pourquoi tant de haine envers les homosexuel(le)s et la femme ? et que dire des versets qui prĂŽnent l’esclavage ? l’ exploitation d’ autres races (autre contradiction) ?

Les homosexuels ne reprĂ©sentent qu ‘une minoritĂ© de toute sociĂ©tĂ© et ce, depuis la nuit des temps. Notre homosexualitĂ© n’ est pas contagieuse ! Elle ne s’ Ă©tendra jamais sur le monde hĂ©tĂ©ro. Jamais elle ne mettra en danger la procrĂ©ation, la descendance de la race humaine. Nos dĂ©tracteurs le savent bien. Alors pourquoi tant de haine envers une insignifiante communautĂ© quand on lit tous les chĂątiments (bien plus nombreux) qui attendent les hĂ©tĂ©ros ???? A qui profite le crime ? L’adulte ne sortira-t-il jamais de l’enfance ? Continuera-t-il Ă©ternellement en se comportant comme dans une cour de rĂ©crĂ© oĂč, trop lĂąche, il s’en prend au plus faible pour s’affirmer ?

Alors, la BIBLE homophobe ?

Premier Code Civil et premier Code PĂ©nal de l’humanitĂ© disais-je. Je vous laisse mĂ©diter. Qui qu’il en soit la BIBLE n’est pas homophobe car elle renferme l’une des premiĂšre grande Histoire d’Amour ! Celle de David et Jonathan.. Relisez ces passages.

Homosexualité = contre nature ?

La nature est tout autre, elle a prouvĂ© dans moult cas que l’homosexualitĂ© est prĂ©sente chez toutes les espĂšces animales et ce depuis que le monde est monde… La nature maintien le mĂȘme pourcentage d’hommes (48% environ) et de femmes (52%) dans le monde et ce, quoi qu’il arrive (guerres, famines, pandĂ©mies, cataclysmes, …)

Ci-dessous, encerclĂ©s de rouge, les dĂ©ficits de naissances causĂ©s par les deux guerres mondiales. On voit bien que les hommes tuĂ©s au combats manquent Ă  l’appel de la dĂ©mographie. Puis les guerres cessent et les naissances reprennent comblant le dĂ©ficit masculin afin de rĂ©tablir tout naturellement l’Ă©quilibre entre les hommes (48% environ) et les femmes (52%).

Et parmi ces hommes : environ 8% d’homosexuels et ce, quoi qu’il arrive, partout sur la planĂšte ! MĂȘme pourcentage de lesbiennes (8% environ) chez le femmes… Ici aussi quoi qu’il arrive avec en plus la rĂ©pression des Hommes !

Charles Aznavour l’a si bien chantĂ© :

Nul n’a le droit en vĂ©ritĂ©
De me blĂąmer, de me juger
Et je précise
Que c’est bien la nature qui
Est seule responsable si
Je suis un homme, oh!
Comme ils disent


Dans ce cas, si on admet DARWIN (et Adam et Ève comme Ă©tant une simple parabole) pourquoi n’admettrions-nous pas Adam et Yves ????

Pour ma part, je suis heureux et n’ ai besoin d’aucune compassion, ni de l’Église, ni de qui que ce soit. Je souhaite juste qu’on me reconnaisse comme un ĂȘtre humain, respectueux de son environnement, de son prochain (infirme ou pas), des diffĂ©rences (black, arabe, asiatique, etc…), en un mot humaniste, digne de la vie qui m’ est donnĂ©e, ayant des droits et des devoirs, les mĂȘmes que chaque ĂȘtre humain !

Et quelques liens de plus à visiter si le sujet vous branche et surtout si cet article a suscité le débat en vous ou chez vous :

http://www.itinerarium.fr/lhomosexualite-en-verite-de-philippe-arino/
http://www.dailymotion.com/video/xit8j4_dieu-merci-l-eglise-est-elle-homophobe-du-20-05-2011_tv
http://www.france-catholique.fr/Philippe-Arino-Un-livre-derangeant.html
http://www.france-catholique.fr/Affectivite-homophile-et-desir.html
http://www.france-catholique.fr/La-reponse-de-Philippe-Arino-a.html