Marches LGBT de ses origines à nos jours (dossier)

Marches LGBT : période de 1969 à 1980

Dans le monde, chaque été durant le mois de juin, quantité de villes  organisent leurs marches LGBT « Gay Pride« . Après les Etats-Unis d’Amérique, Paris et d’autres grandes villes de France, la Suisse (Zürich, Genève, Lausanne, Fribourg, Berne, Sion et Neuchâtel), la Belgique, puis d’autres pays européens, ont accueilli les leurs. Berlin, Londres, Rome, Jérusalem, Montréal, etc… Le monde s’y est mis ! A l’inverse, dans d’autres pays européens, d’Afrique ou du Moyen-Orient, elles sont interdites voir violemment réprimées.

Mais qu’est-ce qu’une marche des fiertés LGBT au juste ? Quand, pourquoi et où cela a-t-il commencé ? Voici un gros dossier pour tout savoir dans les moindres détails sur ces Marches des Fiertés LGBT (Lesbian, Gay, Bisexual and Transexueal).

Le temps de la honte

Il est important de revenir sur ces faits pour bien comprendre ce que vivaient au quotidien les homosexuels aux USA, en Europe et dans le bloc de l’EST. Les années 40, 50 et 60 aux Etats-Unis (et dans le monde) sont les pires décennies vécues par les homosexuels qui sont relégués au plus bas niveau des sociétés. Partout dans le monde, l’homosexuel hérite de la condition qui lui est infligée par les nazis et le paragraphe 175 dans les camps de concentrations de la dernière guerre mondiale. Les triangles roses sont la caste la plus basse juste avant les gens du voyage (tziganes). Les nazis classaient les prisonniers suivant une hiérarchie précise et affichées dans tous les camps de concentration. Les membres des castes supérieures avaient tout pouvoir sur celles situées en dessous d’elles. Les castes les plus basses étaient sommes toutes les esclaves et autres souffre-douleurs des castes supérieures. Voici la liste des castes par ordre d’importance :

  • Les prisonniers politiques
  • Criminels de droits communs
  • Immigrants
  • Juifs
  • Homosexuels
  • vagabonds (tziganes)

Nous sommes à New York, fin des années 50 et début des 60’s. Partout dans l’Etat, il est

  • interdit de servir des boissons alcoolisées aux homosexuels,
  • illégal de danser entre hommes,
  • et strictement prohibé de se travestir.

Impensable de nos jours mais à l’