Prévention (5) – Poser un préservatif

ATTENTION : Cette page est illustrée de photos qui peuvent choquer les âmes sensibles ! Loin de nous cette intention : notre but est la prévention des IST. Si votre sensibilité devait être atteinte, dans ce cas, veuillez ne pas continuer…

Comment installer un préservatif

J’ai trop souvent vu mes partenaire se drébrouiller comme des ânes avec les capotes que je me suis dit un jour : il serait bon qu’un mode d’emploi, digne de ce nom, loin de tout tabou hypocrite soit enfin disponible au plus jeunes comme au reste des utilisateurs de ce type de protection.

De même que beaucoup d’entre vous semble subir un trouble de l’érection dès qu’on leur parle d’enfiler ce petit bout de latex ! Pour certains, il semble que ce soit carrément Waterloo ! C’est dans la tête que tout se passe. Faîtes de ce stade du cheminement sexuel un jeu ! Amusez-vous avec votre partenaire.. dîtes-lui de le poser de façon sensuelle.. bref, amusez-vous du fait de chausser la capote !

Voici un tuto plutôt sympa qui pourrait vous aider … :

MODE D’EMPLOI DU CONDOM

Mise en place du préservatif sur le pénis

  • Le préservatif doit etre mis en place quand le pénis est en érection, avant tout contact entre le pénis et le corps de votre partenaire. Ouvrez délicatement l’emballage individuel pour éviter d’endommager le condom.NE JAMAIS UTILISER vs DENTS pour déchirer l’emballage ! Vous risqueriez de percer la capote !!!Vérifiez toujours que la partie à dérouler se trouve à l’extérieur.
  • Placez le préservatif sur le pénis en érection avant toute pénétration.
  • Pincez l’extrémité du réservoir afin d’en chasser l’air (un excès d’air emprisonné dans le préservatif pouvant causer sa déchirure).
  • Déroulez-le en maintenant le réservoir. Serrez le bout du préservatif entre le pouce et l’index pour chasser l’air.
  • En serrant toujours le bout du préservatif, utilisez l’autre main pour le dérouler le long du pénis.
  • Dès la fin du rapport (éjaculation) et avant la fin de l’érection, se retirer en maintenant le préservatif à sa base. Retirez-vous immédiatement après l’éjaculation en maintenant le préservatif à la base du pénis.  Attendre de s’être complètement retiré avant d’enlever le préservatif. Eviter tout contact du pénis et du condom avec le corps du partenaire.
  • Jeter le préservatif usagé à la poubelle (et non dans les toilettes), après l’avoir noué et enveloppé dans un papier. Ne jamais réutiliser le préservatif. Pour chaque rapport, en utiliser un nouveau. N’utilisez un préservatif qu’une seule fois, même à l’occasion de rapports successifs avec le même partenaire.

La capote est-elle fiable ?

Attention, le préservatif n’est pas efficace à 100% car il peut notamment se déchirer ou glisser. Suivez donc bien les conseils ci-dessus apprendre à le poser et ceux ci-après pour pour un maximum de protection.

  • Utilisez impérativement un préservatif conforme à la norme européenne EN 600 et revetu du label CE. Pour un gage de qualité supplémentaire, préférez un condom également conforme à la Marque NF (norme francaise).
  • Conservez toujours vos condoms dans leur emballage individuel d’origine.
  • Stockez vos préservatifs dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière directe du soleil.
  • Lisez attentivement les instructions figurant sur la notice d’utilisation (ouverture, pose, retrait).
  • N’utilisez jamais un préservatif dont la date de péremption serait dépassée.
  • Évitez une mise en place avec des ongles cassés, des bagues afin de ne pas détériorer le latex.
  • Ne placez jamais deux préservatifs l’un sur l’autre : le frottement des deux réduit la résistance du latex et accroît les risques de rupture.
  • Si lors de la pose, le condom ne se déroule pas correctement ou est mis à l’envers, changez-le.
  • Consultez votre médecin ou votre pharmacien concernant la compatibilité des préservatifs avec les remèdes prescrits ou en vente libre, destinés à être appliqués sur le pénis ou à l’intérieur du vagin, car ils peuvent endommager le préservatif.
  • Utilisez toujours un gel ou un lubrifiant à base d’eau ou à base de silicone : les autres produits notamment la vaseline, les corps gras ou les antiseptiques ne sont pas compatibles avec le latex.

Pour en savoir plus sur l’histoire de la capote : www.leroidelacapote.com/history.php.

TOUT SAVOIR sur le PRÉSERVATIF

Les préservatifs en latex constituent donc une bonne barrière de protection contre le contact avec les fluides qui transmettent ces IST (sperme, sécrétions vaginales, pertes etc.). Mais, dans la pratique, les préservatifs ne sont pas efficaces à 100% parce qu’ils ne sont pas utilisés de façon régulière ou correctement.
On le trouve en pharmacie, dans les supermarchés ou dans des distributeurs situés dans les lieux publics. Pour celles et ceux qui sont allergiques au latex, il en existe en polyuréthane. Même si certains sont annoncés comme lubrifiés, il vaut toujours mieux les utiliser avec du gel lubrifiant à base d’eau, également disponible en pharmacie et dans les supermarchés (Tailles et parfums nombreux). Pour vous permettre d’utiliser correctement et efficacement les préservatifs, veuillez suivre et respecter les instructions suivantes :

Bonnes conditions de conservation des préservatifs

Les préservatifs sont à conserver à l’abri de :

la lumière
la chaleur
l’humidité
Nous vous conseillons de vous en procurer dans une pharmacie ou un centre de santé. Evitez les distributeurs de K-Potes situés dans les rues : Les préservatifs y sont soumis aux variations de températures, etc, et donc s’y concervent mal).

Comment reconnaître un bon préservatif

Vérifier que l’emballage est intact
Vérifier la couleur de l’emballage. S’il jaunit, cela signifie que le préservatif est devenu cassant, donc poreux. Les microbes, de même que les spermatozoïdes peuvent passer ;
Vérifier en appuyant doucement sur l’emballage qu’il y a de l’air. Cet air protège le préservatif ;
Vérifier la date. Quelquefois, c’est la date de fabrication qui est inscrit sur l’emballage/Made, Fab (Fabriqué), Manufactured. Parfois, c’est la date de péremption qui est mentionné : per. (péremption), Exp. (Expired).

A éviter !!!!

Conserver le préservatif dans la poche arrière de son pantalon ou au niveau de la boite à gant d’une voiture. Eviter de poser quelque chose de lourd sur le préservatif.
En ouvrant l’emballage du préservatif, éviter de le faire avec les dents ou avec les ongles ce qui déchirerait le préservatif.
N’utilisez surtout pas de lubrifiant à base de corps gras (Vaseline ou autre gel dérivé du pétrole, lotions pour le corps, huiles minérales ou végétales, beurre, margarine, …), qui risque, au pire, d’entraîner la rupture du latex. A mieux du reste, il devient poreux, les microbes, de même que les spermatozoïdes, peuvent passer.
Utiliser pour la seconde fois le préservatif.

Etapes importantes à suivre dans l’usage du préservatif pour ne pas déchirer

1. Vérifiez la date d’expiration
2. Vérifiez que le préservatif n’a pas été laissé pendant longtemps sous le soleil en se gonflant d’air dans l’emballage
3. Ouvrez le sachet au niveau de l’encoche et sortir délicatement le préservatif (attention aux ongles et aux bagues)
4. Rechercher le sens dans le quel se déroule le préservatif
5. chasser l’air en pinçant le bout du préservatif (le réservoir)
6. dérouler le préservatif sur le pénis en érection (ne pas l’écarter ou tirer dessus !)
7. Contact génital/pénétration
8. Ejaculation
9. Retrait du pénis encore en érection. Tenir le préservatif au niveau de la base du sexe avant de se retirer de la partenaire pour empêcher les fuites.
10. Enlever le préservatif du pénis encore en érection
11. Perte d’érection
12. Nouer et jeter le préservatif ou l’enterrer loin des enfants
13. Se laver les mains au savon

GEL LUBRIRANT

Que les choses soient claires, on ne le dira jamais assez ! : On ne doit jamais utiliser de vaseline comme lubrifiant! Car elle rend le préservatif poreux et donc inefficace. Utilisez toujours un gel lubrifiant à base d’eau, vendu en tube ou en flacon dans toutes les pharmacies et les supermarchés. Les préservatifs distribués gratuitement sont souvent accompagnés de gelven dosette. Mais pour une pénétration anale ou vaginale, une dosette suffit rarement, mieux vaut avoir un tube sous la main!

GANTS

Les gants en latex servent à réduire les risques de transmission du VlH, mais aussi du VHC, lors d’une pénétration avec le poing, dite fist-fucking, qu’elle soit vaginale ou anale. Ils sont bien sûr à usage unique et disponibles en pharmade.

PRÉSERVATIF FÉMININ

Le préservatif féminin ou Fémidon est en polyuréthane. Il est destiné aux femmes, mais les hommes peuvent aussi l’utiliser pour la sodomie lors d’un rapport avec un autre homme. Il se trouve dans quelques pharmacie (II faut souvent le commander, mais que ceci ne vous rebute pas).

DIGUE DENTAlRE

Cet outil sert à se protéger et à protéger sa ou son partenaire lors d’un cunnilingus ou d’un anulingus. On le trouve en pharmacie et auprès de certaines associations de lutte contre le sida.

GODEMICHE

Cet outil célèbre se décline dans toutes les tailles et sous toutes les formes, du pénis le plus réaliste au « lapin » le plus fantaisiste. Lorsqu’il est échangé entre partenaires, il convient de l’utiliser avec un préservatif lubrifié et après chaque utilisation, il est recommandé de le nettoyer avec une solution moussante antiseptique. On le trouve dans les sex-shops (pour le cas où cela ne serait pas évident LOL).

STERIBOX

 Le Stéribox est un kit de protection destiné aux usagers de drogue par voie intraveineuse. Il contient deux seringues à insuline 1 ml, deux tampons d’alcool, deux flacons d’eau stérile, un préservatif, deux stéricup, un mode d’emploi et des conseils explicites. Vous le trouverez dans les pharmacies, auprès des associations d’auto-support et des associations qui prônent la réduction des risques.

Étiquettes : ,