TOP-là, t’as ma parole.

Certains aime à dire « c’était mieux avant ». Vous en êtes sûr ? les années 70 et 80 étaient sans doute très festives et l’on savait s’amuser dans les discothèques de province, le plein emploi permettait de dire bye à son patron le vendredi pour aller chez son concurrent le lundi suivant, et surtout, pas besoin de contrat quand on s’était tapé dans les mains et qu’on avait donné sa parole ça valait toutes les signatures au bas d’un contrat papier et une promesse faite était tenue coûte que coûte.

Qu’en est-il aujourd’hui de cette parole donnée ?

Oooh bah elle ne vaut plus grand-chose de nos jours. Même les signatures au bas de contrats sont contestées et les litiges occasionnés de la sorte sont traités en justice, alors c’est dire d’une parole donnée.

Ce qui est fou c’est le nombre de lapins que les gens peuvent offrir aujourd’hui allant parfois jusqu’à l’indigestion. Qui de vous qui nous lisez n’as pas attendu chez lui des gars qui ne sont jamais venus ? Qui ne s’est jamais rendu à rendez-vous pour faire le pied de grue pour rien ? Qui ne s’est pas trouvé le nez devant une porte close ou pire, l’adresse qu’on vous a donnée vous a mené devant un hôpital ou une église ou une mairie, bref, tout sauf chez le particulier censé vous accueillir ? Et ne parlons pas des numéros de téléphones qu’on vous a donnés qui sont en fait celui d’un relai paroissial, d’un syndicat ou d’une institution quelconque.

Promis, t’as ma parole, je viens, je suis là dans dix minutes.

OK et ? Dix minutes après ? Rien… Bon ok il peut avoir du retard alors attendons encore dix minutes .. Et ? toujours rien ni personne… Et l’autre zozo qui doit se marrer seul, ce pauvre zouave qui n’a finalement qu’un petit pois dans la tête pour retenir les courants d’air. « Et que je les fais marcher, que je les roule dans la farine … Et oui je suis le ZOZO de service et je vous emmerde ! »…

Mais qu’est-ce qui les motive à faire ça ?

L’ennuie d’abord.

Voilà des mecs qui se font grave chier chez eux. Leur vie est pauvre et sans saveur avec pour certains une bobonne bien chiante qui les emmerde à longueur de journée alors pour se détendre bah ils se connectent sur des sites de rencontres et s’amusent aux dépends de ceux qui les écoute.
Le fun pour d’autres. Ce sont deux ou trois potes qui s’emmerdent et qui se font passer pour ce qu’ils ne sont pas … C’est une manière pour eux de passer du temps à rigoler aux dépends des autres. En fait ils n’ont pas évolué depuis le temps du CM1 où ils sonnaient aux portes avant de se sauver en courant… la forme est différente, le fond non …

Le désœuvrement aussi.

Ce type de gars est souvent marié et se fait grave chier chez lui avec une bonne femme chiante au possible. Alors ils prétextent qu’ils vont bosser sur leur ordinateur et se connectent sachant très bien qu’ils ne donneront aucune suite à leurs élucubrations secrètes. Faire ça dans le dos de bobonne les excite et tant pis pour ceux qui les écoutent…

Le besoin de se branler.

Ceux-là sont terribles. Et que je te demande comment tu es, et que je veux savoir si t’es bien monté et que je veux aussi une (ou plusieurs) photo de toi nu et pendant le temps du dial ça se branle devant l’écran. Je ne donne pas cher de leur clavier gluant ou poisseux. Ceux-là sont les plus terribles… et … tant pis pour ceux qui les écoutent…

La parole donnée vaut moins qu’un paquet de cacahuètes salées.

Les promesses faites ? Mieux vaut s’asseoir dessus ça fera le même effet qu’un lapin, le soir, au coin d’un square vide. Et le respect des autres là-dedans ? Pardon ? Vous avez dit « Respect » ? Que veut dire ce mot ? Je ne le trouve pas dans mon dico perso désolé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.