Aimer …
Amour gay / 2 janvier 2019

Aimer … Pourquoi ce mot est-il toujours accompagné de souffrance ? Aimer quand on a dépassé la cinquantaine c’est se fourrer dans de sales draps. Pourquoi, à plus de cinquante ans, ce sentiment est-il capable du meilleur comme du pire ? Il ne suffit pas d’aimer quelqu’un pour être aux anges. Aimer, c’est s’ouvrir aux coups bas de la vie. Aimer, c’est s’exposer aux pires blessures. Aimer, c’est choisir de voir son âme, son cœur et sa vie mourir un peu. On ne choisit pas d’aimer quelqu’un, pas plus qu’on ne choisit pas de ne plus l’aimer. Ça vous tombe dessus sans que vous n’y prêtiez attention. L’amour ne sert à rien. A rien ? Qui a dit cela ? Quand l’amour s’abat sur vous, votre regard sur les choses et sur les gens change. On n’est plus le même quand on aime. La vie vous semble douce. Tout vous semble vous sourire. Vous vous sentez pousser des ailes. Même les montagnes ne pourraient vous arrêter. Vous vous sentez capable de tout et surtout, un sentiment d’immortalité vous envahit. Vous êtes le Roi du Monde. Vous nagez dans la plénitude. La volupté est votre lit et vous vous drapez dans…