Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République française.

Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République française.   Monsieur le Président, si vous voulez faire de la France, une véritable République au sein de laquelle sa devise brille de mille feux comme un phare d’espoir pour le monde entier, il est temps de vous pencher sur celle-ci en vous arrêtant sur chacun des mots qui la constitue : Unité indivisibilité de la République, Liberté, Egalité, Fraternité, ou la mort.   Antisémitisme et Racisme L’Egalité et la Fraternité sont en passe de devenir une réalité pour les minorités vivant en France. C’est vrai pour les juifs et ça tend à l’être pour les musulmans. Idem pour les minorités ethniques. Ca n’est pas encore ça mais on arrive au but recherché. Les choses s’améliorent même si de temps en temps la bête fasciste se réveille pour donner quelques coups de griffe à la République et ses valeurs si fièrement portées par sa devise. Et quand cela arrive malheureusement, vous ne manquez pas de monter aux créneaux accompagnés de la quasi-totalité des politiques pour fustiger et montrer du doigts les malotrus (pour ne pas dire les salopards) Homophobie Mais qu’en est-il pour les homosexuels ? L’homophobie est là et bien…

La Bible et les homosexuels

Avant-propos Avant tout chose, il convient de lire ce qui suit en ayant toujours à l’esprit le décalogue, dicté pas DIEU lui-même à Moïse, et plus précisément son 6ème commandement : « TU NE TUERAS POINT » (Relisez les dix commandements en fin de cet article). Ceci fait, il est intéressant de se pencher objectivement sur cette grande question : Dieu (Yahvé, Jéhovah ou Allah peu importe le nom que lui donne les hommes) existe-t-il ? Il est sûrement inconcevable et insupportable de poser cette question à un croyant tout comme de lui poser la suivante : Peut-il disparaître un jour, oublié de tous ? Réfléchissez juste une seconde mais faites-le objectivement : L’ égyptien vivant sous l’un des Akénathon ou autres Ramsès et adorant son dieu Râ ou Amon, ou le grec se prosternant avec respect devant Zeus et tous les Dieux de l’Olympe, le viking ne craignant que son dieu Thor, ou encore ce romain célébrant le culte de Jupiter, et tous les autres peuples de l’antiquité (Celtes, macédonien, étrusques, aztèques, mayas, etc …) pouvaient-ils s’imaginer que leurs dieux pour lesquels ils étaient prêts à donner jusqu’à leur vies, perdraient un jour leur pouvoir avant de perdre à jamais la…