Son frère

son_frereréalisateur : Patrice Chéreau – Avec : Bruno Todeschini, Eric Caravaca, Maurice Garrel, Antoinette Moya –

Scénario : Patrice Chéreau, Philippe Besson – Durée : 1h35 – Pays : France – Année : 2003

Patrice Chéreau nous offre avec « Son frère » une évocation vibrante des relations complexes qui unissent deux frères, dont l’un souffre d’une maladie rare (Non ! Il ne s’agit pas de SIDA !) Plus que le récit d’un accompagnement dans la mort, « Son Frère » un hymne à l’amour fraticide. A Paris, Thomas est atteint d’une maladie incurable qui détruit ses plaquettes sanguines. Celle-ci astreint le patient à un régime sévère. Un soir, il passe affolé chez son frère Luc, qu’il a perdu de vue, pour lui confier la gravité des symptômes.

Poussés à bout par la progression de la maladie, les deux hommes vont enfin se livrer à eux-mêmes. Pour la première fois, Thomas semble éprouver de l’intérêt pour la vie privée de Luc, homosexuel. Claire, la petite amie de Thomas, prend progressivement ses distances vis-à-vis de ce dernier. Les deux frères finissent par passer l’essentiel de leur temps ensemble et se remémorent des souvenirs de leur enfance.

Anecdote : L’acteur Bruno Todeschini qui incarne Thomas, le frère malade, a dû perdre douze kilos pour son rôle. Cela a eu des répercussions au moment du tournage: « En Bretagne, j’étais à 400 calories par jour, c’est à dire deux pommes et un yaourt. Du coup, j’étais exclu du groupe. Pas question d’aller dîner avec eux le soir. Le matin, lorsque les gens me faisaient la bise, je voyais que ça leur était désagréable, ce contact avec ma maigreur. C’est dans cette mise à l’écart que j’ai, aussi, cherché Thomas. »

Sans complaisance, sans fausse pudeur, brutal et intense avec en fond musical une chanson de Marianne Faithfull, Patrice Chéreau nous offre un film exigeant qui ne s’adresse pas aux démoralisés du bulbe mais plutôt à ceux qui recherche un peu d’espoir dans l’amour fraticide !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.