Maurice de E.M. FORSTER

EM_Forster_-_Maurice

E.M. FORSTER

« Maurice »

Editions 10/18

Il avait toujours eu un esprit tourné vers les lettres, nourri de classiques, et les horreurs que la bible lui avait fait entrevoir, Platon les balaya. Jamais il n’oublirait son émotion à la première lecture du Phèdre. Son mal y était décrit d’un manière exquise et sereine comme une passion que nous pouvons, ainsi que n’importe qu’elle autre, orienter vers le bien ou vers le mal. Ce n’était pas pour autant une invite au dérèglement des moeurs. Il ne put tout d’abord croire à son bonheur. Il pensa qu’il emforster01devait y avoir un malentendu, et que Platon et lui ne parlait pas de la même chose. Puis il comprit que le sobre païen englobait son cas, et qu’en esquivant la bible plutôt qu’en s’y opposant, il lui offrait un nouveau guide de vie. « Autant tirer meilleur parti de ce qu’on a. » Ne pas le refouler, ne pas souhaiter vainement qu’il soit autre, mais le cultiver d’une manière qui n’offense ni dieu ni les hommes.

Maurice est un hymne à l’Amour. Peu importe le sexe des personne qui s’aiment. Elles s’aiment, c’est tout… Mais peut-on aimer d’Amour qu’un de même sexe que soit dans l’Angleterre victorienne ? Peut-on espérer vivre d’une façon différente que la majorité qui forme la société bien pensante du 19e ? Ce roman dont sera tiré un film magnifique de James Ivory est à lire et à relire …..

E.M. FORSTER « Maurice » Editions 10/18

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.