Madame PROUST

madame_proustde Evelyne Bloch-Daho – Edition « Le livre de poche » 

A la question : « Quel serait votre plus grand malheur ? », Marcel Proust avait répondu : « Être séparé de maman ! »
 
Le saviez-vous ? Karl Marx et Marcel Proust sont de la même famille ? Saviez-vous que Marcel Proust s’est fait traduire Ruskin par sa mère ? C’est parmi bien d’autres choses ce que vous découvrirez en lisant cette biographie d’un genre particulier : celle d’une mère de personnage illustre ! C’est en comprenant l’environnement construit par sa mère autour de Marcel, qu’on apréhende dans toute sa dimension l’oeuvre de l’écrivain célèbre. En lisant cet ouvrage, c’est un voyage dans la France du 19e qui nous est proposé ici. Les choses sont remises dans leurs contexte et l’on en apprend beaucoup sur l’air du temps juste avant que Marcel ne voit le jour.
 
Jeanne Proust, née juive en 1849, demeure à bien des égards un mystère ! Pourquoi a-t-elle épousé Adrien Proust, fils d’épicier catholique sans fortune ? Comment cette polyglotte, pianiste, amoureuse des livres, va-t-elle encourager la vocation de son fils ?Possessive, aimante, omniprésente même après sa mort dans l’oeuvre de son fils, protectice, elle l’a éduqué, influencé, bien au-delà du baiser nocture dans « A la recherche du temps perdu ». Marcel Proust était peu attiré par les femmes, voir pas du tout. A-t-elle admis les amitiés particulières de son fils pour certains hommes ?
 
C’est au travers de lettres et de textes échangés entre « le petit Marcel » et sa mère qu’Evelyne Bloch-Dano redessine l’image d’une femme exceptionnelle et reconstitue l’histoire d’amour singulière entre deux êtres contrastés, nous conviant ainsi à une visite intime chez les Proust. Marcel, tout comme Albert Camus, a sans doute été pour beaucoup d’entre nous l’un des écrivains les plus inaccessibles par son style. Si c’est le cas pour vous, Evelyne Bloch-Dano nous redonne envie de nous replonger dans « A la recherche du temps perdu » en ayant une autre vision de son auteur décidément bien « spécial ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.