La confusion des sentiments de Stefan ZWEIG

zweig01Stefan ZWEIG

« La confusion des sentiments »

Le livre de poche.

Le vécu de ce prof de Philo, par bien des côtés, me rappelle tant quelqu’un que je ne connais que trop bien ! Merci à Jean G. d’avoir allumé une chandelle dans mon ombre intérieure. « J’ai de tout temps exécré l’adultère, non pas par esprit de mesquine moralité, par pruderie ou par vertu, non pas tant parce que c’est là un vol commis dans l’obscurité, l’appropriation du bien d’autrui, mais parce que presque toute femme, dans ces moments-là, trahit ce qu’il y a de plus secret chez son mari; chacune est une Dalila qui dérobe à celui qu’elle trompe son secret le plus humain, pour le jeter en pâture à un étranger… le secret de sa force ou de sa faiblesse. Ce qui me paraît une trahison, ce n’est pas que les femmes se donnent elles-mêmes, mais que presque toujours, pour se justifier, elles soulèvent le voile de l’intimité de leur mari et qu’elles exposent, comme dans le sommeil, à une curiosité étrangère, à un sourire ironiquement satisfait, l’homme qui ne s’en doute pas. »

Encore un roman qui traite de la « double personnalité forcée ». Comment être soi-même dans une société qui n’accepte pas l’homosexualité ? Comment vivre sa vie autrement que cachée ? Quels ravages cela provoque-t-il ?

La confusion des sentiments de Stefan ZWEIG – Le livre de poche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.