Jean-Luc ROMERO – La Nuit des petits couteaux (qui gagnera la bataille de Paris ?)

nuit_petits_couteauxLa Nuit des petits couteaux : qui gagnera la bataille de Paris ? (Jean-Claude Gawsewitch Editeur, 2006)

« Qui battra Bertrand Delanoë ? Voilà la question que pose dans ce livre Jean-Luc Romero. Il passe en revue les différents candidats de la droite. La roller-skateuse aux cheveux blancs ? Le Corse humilié dans sa fidélité envers le Président ? L’ancien militant d’extrême droite partisan de la suppression des couloirs de bus et des pistes cyclables ? Le dilettante à l’intelligence aiguë ? Jean-Luc Romero dépeint avec férocité, mais aussi humour et parfois tendresse, ce microcosme vieillissant qui, une fois encore, pourrait bien mener UMP et UDF droit dans le mur. Il fait également de nombreuses propositions pour un ‘Paris Autrement’, oeuvrant pour un nouveau modèle français de développement et de démocratisation de nos villes.  » – Lire les critiques…

Je n’ai jamais connu Amsterdam au printemps, Ramsay, septembre 2004
« Cette ville d’eau, cette ville d’art, cette ville de tolérance, ils auraient dû la connaître ensemble, au printemps. Ils se l’étaient juré, comme les enfants jurent de ne jamais se quitter. Un serment d’amour. Mais le sida en a décidé autrement et Hubert a disparu de ses yeux, il y a dix ans déjà, un triste matin de mai.
C’est seul, bien des années plus tard, et en automne, que Jean-Luc Romero accomplira ce voyage, comme une étape, ultime témoignage d’amour et de fidélité à celui qui fut sa vie, à celui qui est, d’une terrible façon, sa promesse de mort. De sa chambre d’hôtel, le conseiller régional décide de mettre par écrit sa réflexion et d’exercer son regard, tantôt amusé, tantôt désolé, souvent charmé, sur une classe politique qu’il connaît bien.
Il tient donc le journal de ses rencontres quotidiennes, aussi bien avec les plus hautes autorités de l’État qu’avec les militants homosexuels, alors qu’il tente de mettre son combat au service de ses amis politiques qui se replient dans un conservatisme frileux et n’ont pour lui, trop fréquemment, qu’un mépris condescendant. Ainsi se dessine une belle galerie de portraits, de Sarkosy à Delanoë, un édifiant tableau des moeurs politiques, avec leurs mondanités, leurs petites lâchetés et grands desseins.
romero22Le cheminement de Jean-Luc Romero comme militant politique et associatif met en évidence l’évolution de la lutte pour l’acceptation des homosexuels dans notre société, lutte qu’il mène contre et avec son propre camp – pour que la droite parlementaire, en France, devienne ou redevienne ouverte et généreuse, éprise de liberté et respectueuse des différences.
Un texte sensible où l’auteur dévoile avec pudeur sa lutte contre le sida qui le dévore depuis plus de dix-neuf ans, mais aussi un texte courageusement engagé sur de délicats problèmes de société – pénalisation des drogues, adoption et mariage homosexuels… « 

Chaque livre traitant de la vie politique lève un pan de voile sur la popotte politique. Jamais on ne sort complètement indemne de ce type de lecture : ni l’auteur, ni les acteurs politiques, ni le lecteur qui a le sentiment que décidément, les politiques, sont tous des gens à part pataugeant dans la boue et faisant tout pour aver les apparences.. Ce livre n’échappe pas à la règle. On connaît les acteurs de ce livre, on connaît leurs fourberies, mais une fois de plus on se dit que décidément, la soif du pouvoir fait oublier à bien des élus (par le peuple) sa vraie mission : être au service de celui qui l’a placé là ! Merci à Jean-Luc de s’en souvenir et de mener ce combat au nom de tous les homosexuels d’une part, et de tous les malades du VIH (hmos ou hétéros)…

Jean-Luc Romero est un homme politique français, un responsable d’ONG et un écrivain né à Béthune le 30 juin 1959. Il est le premier homme politique en France à avoir révélé sa séropositivité au VIH/SIDA, en mai 2002. Jean-Luc Roméro est :

  • Assistant parlementaire de Pierre-Rémy Houssin, député de la Charente, de 1986 à 1997
  • Assistant parlementaire de Jean-Marie Demange, député de la Moselle, en 1997
  • Assistant parlementaire de Guy Drut, ancien ministre, député-maire UMP de Coulommiers, de 1997 à 2000
  • Directeur des solidarités à la mairie de Vigneux-sur-Seine (Essonne) depuis 2001
  • Collaborateur à la Revue Le Point (http://www.gayglobe.us) au Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.