Infanticides (Nouvelles de Léo Lamarche)

infanticidesIllustrations de Myriam Chauvy ; Éditions : L’embarcadère

Âmes et coeurs sensibles s’abstenir !

Ou plutôt non, bien au contraire, il faut lire cet ouvrage. Il le faut ! C’est une question de vie ou de mort pour ces êtres dont les voix sont trop faibles pour se faire entendre et/ou qui n’ont pas la force de se battre pour exister d’une façon digne dans leurs mondes pourris où des adultes salissent leurs enfances, où le cauchemar n’est pas à l’extérieur mais à l’intérieur de leurs maisons, souvent, dans leurs propres chambres. Pour eux, durant d’interminables années, les monstres ne se trouvent pas sous leurs lits, dans les placards ou cachés dans les recoins sombres d’une chambre. Non ! Ils se trouvent souvent de l’autre côté de leurs portes… attendant leurs heures pour …
 
Impossible de lire plus d’une ou deux nouvelles sans éprouver le besoin de refermer ce recueil, vomir, ou fuir … Et pourtant. On sait qu’il nous faudra aller jusqu’au bout de ces textes non pas en voyeur mais en témoignage de solidarité pour ces enfants qui souffrent, comme pour les accompagner dans leurs douleurs, vivre leurs meurtrissures, ressentir leurs blessures, sentir leurs souillures, … et réagir…. Pour que cessent ces saloperies que rien ne peut excuser….

 
Acheter cet ouvrage revient à faire une bonne action : Léo Lamarche et Myriam Chauvy cèdent tous les droits d’auteur de ce recueil à l’Association « La Voix de l’Enfant« .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.