Beautiful thing

Beautiful-thingun film de Hettie MacDonald

avec : Glen Berry, Ben Daniels, Linda Henry, Scott Neal, Tameka Empson 

Grande-Bretagne (1996) – Format 16/9 DvD en français (et anglais sous-titré français)

Une belle histoire d’amour entre deux adolescents de la banlieue londonienne. La découverte de l’amour homosexuel entre deux adolescents de la banlieue londonienne. Superbe !

Sous le soleil exactement, au sud de Londres, dans la cité de Thamesmead, Jamie, un adolescent, multiplie les problèmes à l’école, malgrè les efforts de sa mère pour le comprendre. Jamie rencontre Steve un garçon maltraité par les siens, qui trouve refuge chez lui. Tous deux font connaissance, et leur amitié naissante se transforme en un sentiment amoureux, parfois bien difficile à défendre…

Beautiful Thing est une pièce de théâtre écrite en 1993 par Jonathan Harvey et un téléfilm produit en 1995 par Channel Four, basée sur la pièce, réalisé par Hettie MacDonald avec un script adapté par Harvey. Initialement, le film était destiné uniquement à la télévision, mais l’accueil fut tel qu’il bénéficia d’une sortie mondiale au cinéma en 1996. Il s’agit d’un des premiers films à montrer une vraie relation amoureuse entre deux adolescents de même sexe, il aborde plusieurs thèmes sur l’homosexualité.

L’histoire se passe à Thamesmead, une banlieue ouvrière du Sud Est de Londres.

beautiful-thing-castJamie (Glen Berry), un adolescent entiché de son camarade de classe et voisin, Ste (Scott Neal), doit supporter sa mère célibataire, Sandra (Linda Henry), occupée à ses plans ambitieux dans le but d’ouvrir son propre pub, et ses multiples conquêtes amoureuses, le dernier en date étant Tony (Ben Daniels), un néo-hippie. Sandra se trouve en désaccord avec Leah (Tameka Empson), une jeune noire culottée et vulgaire expulsée de son école, qui se drogue et écoute constamment en chantant les disques de Cass Elliott de sa mère. Bien que l’homosexualité de Jamie reste dissimulée, sa nature introvertie et son dégoût pour le football sont des raisons suffisantes pour ses camarades pour le brutaliser à n’importe quelle occasion.

Ste, qui vit avec son frère trafiquant de drogue et son père violent et alcoolique dans l’appartement d’à côté, est battu un soir par son frère, à tel point que Sandra le trouve dehors et décide de le laisser dormir chez elle.

Manquant d’un troisième lit, Ste doit se contenter de dormir tête-bêche avec Jamie. La deuxième nuit où ils partagent le lit, beautiful-things1après un massage (avec une lotion à la menthe poivrée) et une petite conversation, les garçons finissent par dormir côte à côte, et Jamie embrasse Ste pour la première fois.

Le matin suivant, Ste panique et s’en va avant que Jamie ne se réveille, puis l’évite pendant plusieurs jours. Jamie s’arrange pour voler un numéro du magazine Gay Times, commençant apparemment à accepter sa sexualité et son attirance pour Ste. Jamie retrouve finalement Ste à une soirée se déroulant dans le voisinage et entame une conversation avec lui; ils se préparent à partir ensemble. La soirée se termine brutalement, Sandra venant se venger des commérages de Leah sur une ancienne grossesse, cette dernière crache alors le morceau sur Ste et Jamie. Ste réagit violemment et, de colère, rejette Jamie et s’enfuit.

 Doucement, Ste accepte l’amour de Jamie et leur relation se développe alors qu’ils se rendent ensemble dans un bar gay, le Gloucester. Sandra, suspectant quelque chose à la suite d’un appel de la directrice de l’école lui annonçant que Beautiful_thing2Jamie se faisait frapper et insulter par ses camarades, les suit et découvre leur secret. Le soir, après avoir embrassé Ste dans un parc, Jamie rentre chez lui et se trouve confronté à Sandra qui lui annonce qu’elle a compris. Alors que Sandra fume une cigarette suite à la confirmation de ses soupçons, Leah, saoûle et droguée, se prend pour Mama Cass. Dans la confusion, elle provoque la rupture entre Sandra et Tony et réveille le voisinage, Ste et Jamie viennent voir ce qui se passe; Sandra apprend alors à Jamie qu’elle a obtenu son propre pub ; elle en profite pour se confronter aux deux garçons. Elle finit par accepter leur relation.

Le film se termine avec les deux garçons dansant sur la place du voisinage sur un classique de Cass Elliot : Dream a Little Dream of Me, alors que Sandra danse avec Leah à leur côté, pendant que les voisins les regardent, certains choqués, d’autres profitant du moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.