Saint Sébastien, le martyr dont on ne sait rien….
Arts Gay , Erotisme / 25 janvier 2019

Saint Sébastien : le contexte : Que sait-on de Saint Sébastien ? Rien ou presque ! La seule trace avérée de son existence , ce sont quelques mots dans le Depositio martyrum qui fixe son anniversaire au 20 janvier, tout le reste n’est que légendes, légendes nées au V siècles. L’auteur de cette légende – les Actes de Saint Sébastien – ne prétendaient pas à la vérité historique. A cette époque on ne manquait pas de saints à qui se vouer et même si le prestige des premiers martyrs étaient intacts, leurs faits et gestes étaient perdus, et leurs noms étaient devenus des abstractions. Les fidèles manquaient d’éléments autours desquels cristalliser leur dévotion. C’est dans ce contexte que l’auteur de la légende de Saint Sébastien inventa une vie, exemplaire et édifiante afin de permettre aux fidèles frappés par la peste de trouver en ce dernier un saint auxquels se vouer durant ce terrible fléau. Saint Sébastien : la légende : Saint Sébastien, originaire de Narbonne et citoyen de Milan, était animé d’une foi chrétienne très ardente. Mais les empereurs païens Maximien et Dioclétien avaient pour lui une telle affection qu’ils l’avaient nommé chef de la première cohorte, et l’avaient attaché…

LIEUX de DRAGUE GAY Mode d’Emploi
Lieux de Rencontres homos / 7 janvier 2019

Draguer à l’extérieur : Faire connaissance avec un lieu de drague : Fréquenter les lieux de drague, pour beaucoup d’entre vous, est un passage obligé. Passer un peu de temps dans ces endroits peut être plutôt sympathique, mais pour que ça le reste vous devez prendre un certain nombre de précautions et surtout connaître un certain nombre de choses indispensables à ces sorties souvent nocturnes. Afin que votre aventure en ces lieux ne vire  pas au drame vous devez rester vigilant. Si c’est votre première sortie, essayez de la faire avec un ami, de préférence, quelqu’un qui connaît déjà l’endroit. Ok ! En règle générale, on ne parle pas sur les lieux de drague mais rien ne l’interdit tant qu’on respecte l’intimité des autres…   Si vous ne connaissez personne pour vous accompagner lors de votre première prochaine sortie. Ensuite, à l’instar d’une sortie en discothèque ou dans un bar, il est important (mais pas indispensable) de se faire un compagnon de drague : ce peut être quelqu’un que vous rencontrez régulièrement sur les lieux ou un ami avec qui vous sortez souvent.  Si vous rencontrez des ennuis il peut être utile d’avoir un ami sur qui compter en cas de…

Drague sur Internet : la misère

On a tous des besoins, des envies de sexe. Parfois ces besoins sont si forts que l’on n’a d’autres choix que de se rendre sur un lieu de dragues (parking, bois ou forêt, …), s’il en existe un près de chez soi.. Ce qui , on s’en doute, n’est pas évident pour le provincial vivant dans un département réputé être un désert démographique. Une autre alternative consiste à se rendre dans une gare routière ou SNCF ou dans le centre commercial de sa ville. La fonction principale des toilettes publiques de ces endroits sera alors détournée. On y note une activité non négligeable et la drague fonctionne plutôt pas mal pour qui est en mal de montée d’adrénaline. Mais ça reste risqué, très risqué même et pour beaucoup, la peur d’être démasqué les force à rester dans l’ombre de leur chez soi et de se tourner vers l’Internet.. Drague sur INTERNET Alors à l’heure du haut débit il reste les cyber rencontres, Internet offrant ainsi un certain confort, occultant quelques inconvénients tels que les risques d’être contrôlé par la maréchaussée, ou patauger dans la boue sous la pluie ou dans le froid durant des heures, sans avoir l’assurance d’être en mesure…

RIPOSTES TYPES aux cyber-agressions sur le NET
Discriminations , HOMOPHOBIE / 4 janvier 2019

Voici quelques « panneaux » à télécharger et à renvoyer aux internautes indélicats sur certains sites de rencontres… Levé de l’anonymat supposé sur le Net :   Propos homophobes et LUTTE contre la PROSTITUTION :     Texte complet sur la loi anti prostitution au format PDF à télécharger  :  Lutte contre les discriminations au travail ou sur Internet

Aimer …
Amour gay / 2 janvier 2019

Aimer … Pourquoi ce mot est-il toujours accompagné de souffrance ? Aimer quand on a dépassé la cinquantaine c’est se fourrer dans de sales draps. Pourquoi, à plus de cinquante ans, ce sentiment est-il capable du meilleur comme du pire ? Il ne suffit pas d’aimer quelqu’un pour être aux anges. Aimer, c’est s’ouvrir aux coups bas de la vie. Aimer, c’est s’exposer aux pires blessures. Aimer, c’est choisir de voir son âme, son cœur et sa vie mourir un peu. On ne choisit pas d’aimer quelqu’un, pas plus qu’on ne choisit pas de ne plus l’aimer. Ça vous tombe dessus sans que vous n’y prêtiez attention. L’amour ne sert à rien. A rien ? Qui a dit cela ? Quand l’amour s’abat sur vous, votre regard sur les choses et sur les gens change. On n’est plus le même quand on aime. La vie vous semble douce. Tout vous semble vous sourire. Vous vous sentez pousser des ailes. Même les montagnes ne pourraient vous arrêter. Vous vous sentez capable de tout et surtout, un sentiment d’immortalité vous envahit. Vous êtes le Roi du Monde. Vous nagez dans la plénitude. La volupté est votre lit et vous vous drapez dans…

Quand la famille s’en mêle

Ah la famille… Quand on est gay et seul, parfois ça coince avec elle mais quand on rencontre l’âme sœur, là, ça se gâte un tantinet voir même vos relations avec la famille peuvent tourner aux conflits voir la guerre… Certains nous diront « on s’en fout de la famille ! Rien à foutre de ce qu’elle pense et je vis ma vie comme je l’entends, avec qui je l’entends ». Et puis on choisi ses amis pas sa famille dit-on… quoi que parfois, les amis (qu’on croyait être de vrais amis) peuvent foutre un merdier sans nom dans votre existence au point que là, votre vie peut aller jusqu’à ressembler carrément à l’après un cataclysme nucléaire mondiale.. Bon j’exagère un peu quoi que …  Donc vous voilà vous, oui l’avatar à droite là c’est vous et le groupe à gauche, c’est votre famille. Quand vous leur avez enfin dit qu’ils ne seront jamais grands-parents parce que vous êtes GAY, papa et maman ont carrément fait la gueule… disons que, durant une « certaine » période, le climat entre eux et vous s’est passablement refroidit au point que l’on oublie de vous inviter pour les repas dominicaux et même pour certains anniversaires. Surtout ceux…

La vie est un long fleuve tranquille
Amour gay / 2 janvier 2019

La vie est décidément une drôle de fille : sourde-dingue à nos souhaits, elle a pour compagnon le hasard !!! A ce propos, on se demande ce qu’ils fécottent ensemble ces deux-là ! Au vu de ce qu’ils font de nos vies, c’est sûr, ils ne font pas qu’enfiler des perles quand ils sont ensemble. Enfin, c’est ce qui se dit …. Bref, trop occupés à s’amuser ensemble ils ne sont plus concentrés à leur tâches et parfois font de ces conneries ! incroyable ! Ce serait marrant si ce n’était aussi fréquent et nul… On va y revenir … On souhaite tous être heureux. Dans la vie on ne demande pas grand chose souvent pour ça. Un rien, de temps en temps, nous rempli de bonheur… Et heureusement sinon c’est direct un saut chez l’armurier du coin et hop bonsoir Clara, j’ai été heureux de te connaître mais là, tu vois, y en a marre de toutes ces conneries… je vais me coucher, et ce, pour de bon. Parmi la plus grosse part de la boîte à souhait, trouver celui (ou celle) qui partagera nos vies et veilleras sur nos nuit tout comme nous viellerons sur les siennes ?…

Irréductiblement Célibataire

A l’heure où le mariage gay alimente les débats en tout genre dans les salons intellectuels gay parisiens, au sien des associations LGBT, à le happy hour des bars gay, il en est parmi nous qui s’insurgent contre cette institution concédée par la République à l’Eglise de Rome. Se marier ? Pourquoi faire ? Quelle idée de « singer » les hétéros ? Pour se protéger ? De qui finalement quand on est foncièrement dans l’âme pour conserver sa liberté au travers d’un célibat qui nous rassure ? Je vais être très clair et direct (je ne sais pas faire autrement) ! Et ce, même au risque d’en choquer quelques-uns parmi vous qui avez des idées reçues sur la notion de couple…. Premier point : Être célibataire c’est un art de vivre. On n’a aucun compte à ne rendre à personne ! On mène sa vie comme on l’entend. On est libre de voir qui on veut quand on veut où on veut. On aménage son Home Sweet Home suivant ses propres goûts. La question de la déco nous appartient totalement. Si c’est le bordel chez soi personne pour râler. On mange, on se lève et/ou on se couche à…

Fidelity or not fidelity ? That is the question
Amour gay / 1 janvier 2019

Être fidèle quand on est gay, est-ce possible ? Ça revient à poser cette question : est-il possible pour un hétéro d’être fidèle à la personne avec laquelle il se marie en lui jurant d’être fidèle et de rester avec elle pour le meilleur comme pour le pire. Est-ce qu’une personne dite « en couple » peut être mal jugée parce qu’elle « va voir ailleurs » comme on dit ? Si on répond oui c’est aller un peu vite en besogne si on oublie certains paramètres qui ont conduit cette personne à se conduire ainsi. Les tentations sont fortes et les occasions fréquentes pour ne pas trébucher, voir tomber, devant elles. Ceux qui y arrivent ont du mérite certes mais, ne se sentent-elles pas frustrées au fond d’elles ? Sincèrement et très honnêtement, n’y a-t-il pas un manque ? Si minime soit-il ?? Et si c’est vrai, si elles arrivent à rester fidèles, qui nous dit qu’elles ne finiront pas par céder, au moins une fois ? Et si tel est le cas, comment les juger ? Qui leur jettera la première pierre ? Pas moi en tout cas… Mais examinons quelques cas de figures concrets pour illustrer nos propos….